Archives de catégorie : poèmes

L’alchimiste

Rien encore ! – Et vainement ai-je feuilleté pendant trois jours et trois nuits, aux blafardes lueurs de la lampe, les livres hermétiques de Raymond-Lulle !   Non rien, si ce n’est avec le sifflement de la cornue étincelante, les … Continuer la lecture

Publié dans poèmes | 4 commentaires

Elle était déchaussée, elle était décoiffée

Elle était déchaussée, elle était décoiffée, Assise, les pieds nus, parmi les joncs penchants ; Moi qui passais par là, je crus voir une fée, Et je lui dis : Veux-tu t’en venir dans les champs ? Elle me regarda … Continuer la lecture

Publié dans poèmes | 6 commentaires

Monde

Poids des pierres, des pensées Songe et montagne n’ont pas la même balance Nous habitons encore un autre monde Peut-être l’intervalle ? Philippe Jaccottet – Airs (1961-1964)

Publié dans poèmes | 2 commentaires

Accepter ne se peut

Accepter ne se peut comprendre ne se peut on ne peut pas vouloir accepter ni comprendre On avance peu à peu comme un colporteur d’une aube à l’autre Philippe Jaccottet – Airs (1961-1964)

Publié dans poèmes | 4 commentaires

Peu m’importe le commencement du monde

Peu m’importe le commencement du monde Maintenant ses feuilles bougent maintenant c’est un arbre immense dont je touche le bois navré Et la lumière à travers lui  brille de larme Philippe Jaccotet – Airs (1961-1964)

Publié dans poèmes | 2 commentaires

A clear midnight

This is thy hour O Soul, thy free flight into the wordless, Away from books, away from art, the day erased, the lesson done, Thee fully forth emerging, silent, gazing, pondering the themes thou lovest best. Night, sleep, and the … Continuer la lecture

Publié dans poèmes | 4 commentaires

Song

Pious Selinda goes to prayers If I but ask the favour ; And yet the tender fool’s in tears, When she believes I’ll leave her.   Would I were free from this restraint, Or else had hopes to win her … Continuer la lecture

Publié dans poèmes | 2 commentaires

First Fig

My candle burns at both ends; It will not last the night; But ah, my foes, and oh, my friends— It gives a lovely light!   Edna St Vincent Millay – A Few Figs from Thistles – 1920 Je brule … Continuer la lecture

Publié dans poèmes | Laisser un commentaire

Je vivais sans coeur

Je vivais sans coeur, tu vivais sans flamme, Incomplets, mais faits pour un sort plus beau ; Tu pris de mes sens, – je pris de ton âme, Et tous deux ainsi nous nous partageâme : Mais c’est toi qui … Continuer la lecture

Publié dans poèmes | Laisser un commentaire

Et la mer et l’amour

Et si on reprenais nos rencontres poétiques du dimanche du mardi ou d’un autre jour… Après tout le mardi est un bon jour pour la poésie, nous parlerons donc de mardis poétiques désormais, en espérant que je trouverai suffisamment de … Continuer la lecture

Publié dans poèmes | 8 commentaires