La justice de l’inconscient

En ce tout début du XXe siècle, Vienne, capitale de l’empire Austro-hongrois, est un des fleurons de l’Europe. François-Joseph règne, les arts et les sciences sont à l’honneur, Freud a déjà publié plusieurs livres, Klimt fait scandale bref un âge d’or qui ne laisse pas encore présager le chaos à venir.

L’inspecteur Rheinhardt, chanteur lyrique à ses heures, est confronté à une mort des plus étranges. Une jeune médium à la mode est retrouvée morte dans son salon fermé à clef : une balle en plein coeur. Suicide ? C’est l’hypothèse la plus plausible mais dans ce cas où est l’arme, mieux où est la balle ? Une intervention surnaturelle est-elle envisageable ? Sur cette pente glissante, l’inspecteur est fermement retenu par son ami Max Lieberman médecin psychiatre adepte des théories freudiennes et fermement décidé à envisager les possibilité scientifiques les plus modernes sans se laisser jeter de la poudre aux yeux par quelque superstition que ce soit, serait-elle à la mode !

Une très bonne histoire menée tambour battant sur un canevas trépidants où les points de vue des différents acteurs se succèdent formant une mosaïque prenante. Les personnages sont bien campés avec une épaisseur tout à fait satisfaisante pour ce qui est le premier opus d’une série : les carnets de Max Lieberman. Le cadre somptueux de la Vienne du tournant de siècle est bien exploitée. Un très agréable moment de lecture qui laisse présager une série des plus passionnantes.

J’ai particulièrement apprécié les exercices de déductions en série de Max, directement inspirés de la méthodes Sherlock Holmes mais teintés de psychanalyse : savoureux clins d’oeil à son illustrissime contemporain !

Affaire à suivre…

L’avis de Chimère

La justice de l’inconscient – Franck Tallis – 10/18 – Grand détectivves – 2005

Ce contenu a été publié dans Polar. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

11 réponses à La justice de l’inconscient

  1. choupynette dit :

    Depuis le billet de Chimère, j’attends qu’ils arrivent à la bibli les bouquins de tallis….en tout cas, vous donnez bien envie toutes les deux!

  2. oui moi aussi je suis très tentée…pfffffff une 2 ème vie c’est possible? :o)

  3. valdebaz dit :

    Merci pour ton passage et ta participation très intéressante ! 😉
    je ne connais pas cette série de polars chez 10/18 mais ça me tente bien. J’aime les enquêteurs un peu décalé ! je note et pose la même question : une 2ème vie ? ou comme les chats… 9 ?

  4. Président du Syndicat des Auteurs 10 / 18 dit :

    Merci, Madame yue yin,

    Le virement à été effectué cette nuit.

    Rendez-vous le mois prochain.

  5. le Gludo dit :

    bien le bonjour melle Yue yin,

    Effectivement des méthodes sherlock holmessiennes teintés de psychanalyse, ça a quelque chose de tres tentant mais il faudrait que j’arrive a terminer la demi douzaine voir la douzaine de bouquins en tout genre que j’ai en cours…

    Ceci dit, Yue Yin, j’espere que tu ne feras plus de sketch parce que je ne te laisse pas de comm…Et que tu pourras faire enrager un peu Mr Kiki a qui je n’ai pas laisser de comm ce soir!!!

    Bonjour chez vous

  6. pom' dit :

    je viens de découvrir ce premier volet des aventure de Max Lieberman , j’ai bien aimé l’ambiance Viennois,et sucré de ce livre, la pointe de spiritisme et les déductions psychologiques mettent de sel à ce policier, jusqu’a la fin je ne suis pas arriver à trouver qui avait tuer mis surtout comment, je lirai sans tarder la suite.

Répondre à yueyin Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *