Persuasion

Il est toujours difficile d’écrire un deuxième billet sur un roman, quand bien même ce serait l’un de mes romans préférés d’une de mes auteures préférées. Que vous dirais-je que je ne vous ai pas dit la première fois ?

Considérée comme une vieille fille par la bonne société, Anne Elliot a vu sa jeunesse se faner et sa vie s’engourdir entre un père imbu tant de son rang que des apparences et deux soeurs si vaines que cela confine à la stupidité pure. Pourtant son esprit a su trouver les ressources nécessaires pour développer une pensée sûre et indépendante hors d’atteinte de l’influence de son entourage. Huit ans plus tôt en effet, Anne a rompu des fiançailles passionées pour complaire à ses proches et le regrette encore. Aujourd’hui elle serait prête à assumer ses choix si seulement une autre chance se présentait…

Voici pour le pitch, pour le détail je l’ai lu cette fois en anglais et ce fut une merveille. Je suppose que je commence à pouvoir vraiment apprécier le style d’Austen et chaque phrase est un enchantement. Je n’ai cessé de recopier des passages (mes citations du jeudi en répondront). En fait ce roman m’a donné de furieuses envies de lecture à haute voix. Bien que mon accent ne me permette pas ce genre de fantaisie, je peux jusqu’à une certain point profiter de la musicalité de son écriture. Dans un autre registre, J’aurais aimé pouvoir comparer certains passages avec ceux de mon exemplaire en français (qui avec le recul m’apparaissent douteux), mais je ne pourrais pas pinailler cette fois, ayant prêté cette version à Jane sait qui. Quoiqu’il en soit Persuasion est un superbe roman, celui d’une Jane Austen en pleine maturité, aussi cruelle dans sa manière d’épingler la suffisance, l’infatuation et le culte des apparences qu’émouvante dans son évocation de l’amour (tel qu’elle pouvait le concevoir), de son absence et de cette deuxième chance que la vie nous offre parfois. Sublime !

 

Persuasion – Jane Austen – 1818

 

PS : Bon vous avez sans doute remarqué que je n’ai pas parlé de la plus magnifique lettre d’amour jamais écrite pourtant elle est bien là. « You pierce my soul. I am half agony, half hope. Tell me not that I am too late, that such precious feelings are gone for ever… » Quel homme ce capitaine Wentworth et quel épistolier !

PPS : La collection Collector’s Library est vraiment jolie, petite, maniable, reliée (en rouge), dorée sur tranche avec ruban, lisible et illustrée en plus… j’adore mon exemplaire !

 

Challenge lu en VO : 8 (chroniqués, j’en ai encore trois lus et à chroniquer *soupir*)


Eligible pour le mois anglais (enfin son prélude) organisé par Cryssilda et Lou et Titine du 15 décembre au 15 janvier. enjoy !

Ce contenu a été publié dans roman britanique. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

17 réponses à Persuasion

  1. Chimère dit :

    C’est vrai que l’édition est jolie. J’aimerai bien le relire ce roman mais voilà si je commence avec celui -ci je vais me sentir obligée de relire les autres et puis je  ne me s’en sortirai plus. Et j’ai des tas de lecture en retard (comme d’habitude !) 

  2. bladelor dit :

    J’adore ton billet. Comme quoi une relecture et un billet de relecture sont bien utiles. Et grâce à toi je sais enfin dans quelle collection me racheter les romans de Jane en anglais. Merci !!! Je sens que je vais me régaler ! Et je me disais en lisant ton billet, tiens, elle ne parle pas de LA lettre…. mais siiiiiiiiii ! 😉

  3. maijo dit :

    Je viens de le finir ce matin, comme toi, en anglais pour la première fois. Et je ne peux que plussoyer. Sur tout.

  4. Marie dit :

    Tu me fais envie !!!! C’est décidé : lors de ma prochaine descente en librairie je vais commander tous les titres d’Austen que je n’ai pas encore lus. Et il y en a plein car pour l’instant je n’ai lu que Lady Susan, Orgueil et préjugés et enfin Emma…

     

  5. Joelle dit :

    Tu l’as chroniqué deux fois et dire que, de mon côté, je ne l’ai même pas encore lu ! Mais cette édition m’a l’air bien sympa et je serais bien tentée par un achat 😉 Je suis par contre un peu inquiète pour aborder Jane Austen en VO … j’avais fait une tentative avec Mansfleid Park et ça s’était soldé par un abandon (bon, c’est sûr que ce n’est pas son meilleur roman !)

  6. Syl. dit :

    Ah ! cette fameuse lettre…
    Lire à haute voix est une chose que je ne fais jamais. Drôle d’exercice ! j’esaierai.

  7. Stephie dit :

    Il faut que je me remette à Austen. Voilà qui devrait faire partie de nouvelles résolutions

  8. c’était mon 1er Austen !!!!! J’avais adoré ! (et oui, la lettre, hiiiiii)

  9. Titine dit :

    Pour l’amour de Lane, je te pardonne d’avoir publié ton billet si tôt ! J’ai racheté la nouvelle traduction de chez folio, j’ai très envie de le relire…et un jour peut-être réussirai-je à le lire en anglais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *