Whisky à gogo

1943, la guerre dure, les jeunes hommes sont partis et, comme si ce n’était pas suffisant, la grande et la petite Todday, deux îles jumelles – l’une catholique, l’autre protestante – au large de l’Ecosse, vivent une situation totalement sans précédent : une pénurie de whisky ! Rien de va plus dans les brumes de l’ouest, les vieux se laissent mourir, les jeunes ne s’aiment plus, les disputes grondent, les rivalités s’exacerbent. Mais le sort ou les fées veillent sur l’Ecosse et par une nuit d’intense brouillard, un navire chargé de whisky à destination des Etats-Unis vient s’échouer entre les deux îles… Une seule inconnue combien de temps mettront les secours pour arriver ?

Que voici un livre étonnant et drôle, hymne à l’Ecosse et au whisky, l’eau de vie (uisge beatha) qui soigne les corps comme les esprits, réconcilie les hommes avec la vie, les amoureux avec l’amour, donne du courage aux faibles et l’amour du prochain à tous… situations cocasses, style enlevé, personnages truculents, cadre sublime (quoique humide), poésie gaélique et whisky à gogo : que du bonheur. Sláinte Mhath !

 

Whisky à gogo – Sir Compton MacKenzie – traduit de l’anglais par Jean Périer – Terre de Brume – 2004

 

Lu dans le cadre du mois Kiltissime et néanmoins écossais de Cryssilda et Lou !

Ce contenu a été publié dans roman britanique. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

24 réponses à Whisky à gogo

  1. Le Papou dit :

    J’en boirais bien un ti’verre, sans eau, sans glace.

  2. Le Papou dit :

    pas moi ! Moi ! c’est les !@#$#$%$ de gateaux ou de desserts que tu nous mets sur ton blog auxquels j’ai normalement pas droit.

    Bisous

  3. melodie dit :

    C’est basé sur une histoire vraie? J’ai l’impression qu’on m’a déjà raconté un fait qui ressemblait à ça, mais ce n’est pas très clair dans ma mémoire…

  4. Allie dit :

    Original en tout cas! Bon, je note, justement parce que ça me semble être le type de livre qu’on ne voit pas souvent!

  5. Cryssilda dit :

    Je ne lis pas, je ne lis pas encore une fois !!! Je suis en train de lire le roman .

    Dis Yue, faut que tu crées une catégorie « romans écossais » hein…. sinon les écossais vont mal le prendre!

  6. Cryssilda dit :

    Littérature britannique ça va!

    Non je te lis jamais, à part quand tu postes des poèmes  !

  7. Lou dit :

    Etonnant, drôle, trucculent, voilà qui me tente beaucoup alors que le titre ne me disait rien a priori 🙂

  8. Lou dit :

    sans faute de frappe c’est mieux !

  9. A consommer avec modération, bien sûr.

  10. The Bursar dit :

    Je l’ai commencé. J’espère que je vais l’aimer autant que toi.

  11. Pascale dit :

    J’ai passé un très bon moment avec ce livre. Effectivement ça donne donne soif ! Mais il est un peu tôt là quand même 🙂

  12. Lilibook dit :

    ça a l’air sympa comme lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *