Dans les coulisses du musée

dans-les-coulisses-du-musee-40034-250-400 Dès la seconde de sa conception, Ruby Lennox fait l’expérience du rejet. Au cœur des pensées de sa mère, elle ne sent que colère, dégoût et  frustration, car dans l’esprit de cette femme qui se rêve en Scarlett et ne décolère pas d’être l’épouse ordinaire d’un homme médiocre, Ruby n’a pas sa place… A vrai dire sa mère ne supporte guère ses sœurs mais à mesure qu’elle grandit, Ruby sent bien qu’elle est, plus que les autres, un objet de répulsion.
Ce qu’elle va mettre une vie à comprendre, c’est la malédiction du silence qui domine sa lignée maternelle. Mère, grand-mère, arrière-grand-mère, mais aussi tantes, oncles ou grands-oncles, tous ont reçu , enfants, des blessures profondes, aucun n’a pu les dire, tous en portent les stigmates et les reproduisent. Ruby va devoir se chercher dans le silence de toute une famille figée dans ses manques.
Ce roman ressemble à un tourbillon. Sa construction flamboyante pourrait nous perdre dans ces fragments de vies multiples répartis sur quatre générations, et pourtant non. Très vite tout se met en place, chaque pièce du puzzle éclaire un peu plus un tableau familiale à la fois ordinaire à pleurer et proprement tragique. On se prend à suivre, le coeur serré, les trajectoires de personnages parfois attachants, parfois déprimants ou drôles mais tous impuissants. Sous le style pétillant et l’humour sarcastique de l’auteur se dissimule une tristesse si profonde qu’elles en devient inaudible pour ceux-là même qui la souffrent. Superbe et poignant !Merci à Stéphanie pour son prêt.

Les avis (très divers c’est le moins qu’on puisse dire) de Jules , Praline, PascalPapillon  Virginie, et Heri

Dans les coulisses du musée – Kate Atkinson – 1996 – Traduit de l’anglais par Jean Bourdier – éditions de Fallois.

Ce contenu a été publié dans roman britanique. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

26 réponses à Dans les coulisses du musée

  1. cocola dit :

    Le souvenir que j’ai de Kate Atkinson, c’est un style particulier, du mal à accrocher au début mais j’avais adoré…
    pour la suite, je pensais plutôt à la Souris bleue, mais pourquoi pas les Coulisses du musée ?

  2. Florinette dit :

    Je n’ai encore rien lu de cet auteur et celui-ci me dit bien pour commencer !!
    Bonne fin de journée Yueyin !

  3. Caroline dit :

    Je suis contente que tu aies aimé, Kate Atkinson est un auteur dont on ne parle pas assez à mon avis (et je dis ça en toute objectivité bien entendu ;-). Kate power !!!!

  4. Karine:) dit :

    Avec tous les avis très divers, je ne sais pas si j’ai le goût de lire celui-ci… mais « La souris bleue » me tente bien, par contre!!!

    • yueyin dit :

      Je en sais pas quoi te dire Karine, nous avons pas mal de gouts communs et je penserai à priori que ça pourrait te plaire,  cela dit… un accident est toujours possible :-)))

  5. Aifelle dit :

    J’avais adoré ce livre, les premières pages sont formidables. J’ai lu tous les autres (sauf le dernier) et je n’ai jamais été déçue. L’univers de cet auteur me convient parfaitement.

  6. Joelle dit :

    Je l’ai dans ma PAL … chouette ! Et en plus, je suis en train de lire son dernier titre (et en même temps, je découvre cette auteure que je n’avais jamais lue !)

  7. lhisbei dit :

    A te lire j’ai l’impression d’être totalement passée « à côté » de ce livre (et au moins à 10 années lumière en plus :P )… impression qui se renforce à la lecture des commentaires… pas grave ça ne m’empêchera pas de repasser par ici ;)  
    une bise du ch’nord

  8. Joelle dit :

    Son dernier est vraiment bien 🙂

  9. BlueGrey dit :

    Avec un tel titre, ce livre ne peut qu’attirer mon attention ! Mais vu ton commentaire, je ne vois pas ce que le musée vient faire dans cette hsitoire ?

  10. BlueGrey dit :

    Ah oui alors, je veux bien !

  11. chiffonnette dit :

    J’avais vraiment bien aimé cette petite Ruby Lennox!! La construction du roman est en plus intéressante je trouve!! Une auteur que j’aimerais mieux découvrir! Dès que j’aurai un peu de temps donc!

  12. béa dit :

    bonjour, après qques livres (dont juge thi !!) pretées par des copines je suis revenue à un de mes blogs préférés pour m’aider à trouver d’autres lectures… pas déçue comme d’habitude je me suis perdu dans les coulisses du musée et difficile pour moi d’en sortir. ils m’ont touché, rappelé du vécu aussi, bref je le rend à la bibliothèque et me l’achète. j’ai entamé le maitre de garamond et en prévision de mes congés je compulse ton index et tombe sur : l’apprenti épouvanteur ça y est j’ai mes lectures pour l’été. fan de mère en fille à la maison (grand chéri de 17 ans est parti avec le voyage de théo dans sa valise mais je doute même qu’il le commence) de lecture et d’harry potter je ne doute pas un instant des répercutions que ce livre va avoir à la maison ! faudra que je l’achète pour que cocotte chérie (22 ans) l’ammène avec elle pour la rentrée. bonnes vacances si ce n’est encore passé et à la rentrée pour de nouvelles aventures !

  13. emjy dit :

    C’est un de mes romans préférés, sans le moindre doute ! 🙂 De cet auteur, j’ai aussi lu La Souris Bleu, un polar palpitant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *