Lignes de vie

lignesdevieg.jpg Juste après guerre, dans une Coventry presque entièrement détruite par les bombes, Cassie accouche d’un petit garçon. Le père serait un GI de passage mais on ne peut guère se fier à ce que dit la jeune femme fantasque et impévisible. D’un commun accord, sa famille décide de faire adopter l’enfant, seulement au dernier moment la jeune mère refuse absolument d’abandonner son fils. Sa mère, Martha, matriarche et chef incontesté de la famille décide donc que ce sera à ses six soeurs d’assumer tour à tour l’éducation de l’enfant. Le jeune Franck grandira tour à tour à la ferme, dans une communauté d’intellectuels, chez de vieilles filles fascinées par le spiritisme ou chez un embaumeur… Dans la famille Vines, tout peut arriver car tout est aussi ordinaire qu’imprévu. Et Franck est un enfant particulier, comme sa mère et sa grand mère, il entend des voix qui restent inaudibles à d’autres. Atout ou malédiction ? Seul l’avenir le dira.
Tout d’abord Ligne de vies ressemble à un roman familial ou des vies ordinaires s’entremèlent et se cristallisent autour d’une petite dernière un peu dérangée. Et puis peu à peu les éléments se mettent en place, les sept soeurs serrées autour d’une figure maternelle à la sagesse aussi rude que profonde. Les coups à la porte qui effraient mais amène aussi des messages. Cassie peut être moins folle que sensible et en décallage avec une époque qui se veut rationnelle. Le père dont on ne sait qu’il est absent ou présent… La magie s’installe, le charme opère et au travers de Franck on s’attache à chacun des personnages de cette étrange mais solide famille enracinée dans un savoir autrefois ordinaire aujourd’hui dérangeant et un rien suspect.
J’avais noté cet auteur après l’article de Gaelle et je suis encore une fois enchantée d’avoir suivi ses conseils. Un très beau livre fascinant et poétique à l’écriture fluide et douce. Magique !
Les avis de cuné et Chimère
Celui moins enthousiaste de Papillon 
FUL-GM-.jpeg.png

Lignes de vie – Graham Joyce – 2005 – Bragelonne – Traduit de l’anglais par Mélanie Fazi

Ce contenu a été publié dans roman britanique. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

36 réponses à Lignes de vie

  1. Lilly dit :

    Je l’ai depuis des mois, à cause de Gaëlle également ;o) Il faudrait que je le lise…

  2. sylire dit :

    J’avais noté ce titre chez Cuné je crois. C’est très tentant !

    • yueyin dit :

      Toutes les critiques que j’ai pu retrouvées sont élogieuses mais bon ça ne fait que trois personnes, quatre avec moi (mais que des gens biens of course :-D)… En tout cas une belle lecture pour moi 🙂

  3. freude dit :

    Ca me tente bien aussi.

  4. Choupynette dit :

    C’est dela ful???? on ne dirait pas à te lire…tu essaies de nous convertir, à l’insu de notre plein gré!!!! 😀

  5. Karine:) dit :

    Bon, bon, bon… après ça, qu’une seule chose à faire… noter!!! :))

  6. Stephanie dit :

    comme Karine et les autres, je note 🙂

  7. ALaure dit :

    DU FUL ????????????????
    Je le note tout de suite.

  8. Chimère dit :

    Je crois que c’est Papillon qui avait émis des réserves sur ce livre. Moi j’ai beaucoup, beaucoup aimé. Heureuse que ce soit le cas pour toi aussi.

    PS : merci, les marques pages sont très très beaux.

  9. beat dit :

    je l’ai dans ma PAL …et tu me donnes envie de le lire plus vite que prévu

  10. papillon dit :

    Effectivement mon avis rejoint tout à fait celui de Flo 😉

  11. chiffonnette dit :

    Je n’y arrive pas! Malgré ce que j’en entends dire, je ne parviens pas à terminer les rimans de Joyce! Un drame!

    • yueyin dit :

      Bah non quand même pas un drame, il y a tant à lire chiffonnette. Quand les bouquins ne me plaisent pas je les abandonnent moi aussi et sans aucun remord je te l’assure 😀

  12. Chimère dit :

    C’est normal que ce soit light c’est du F.U.L…oui d’accord, je m’en vais sur la pointe des pieds. Je ne faisais que passer.

  13. Florinette dit :

    Je l’ai de noté dans ma LAL, mais hélas je ne le trouve pas à la biblio et pourtant je suis inscrite dans trois !! Je sens que je vais finir par me l’offrir, les bons d’achats de Noël vont y passer !!! ;-)))

    • yueyin dit :

      Qu’est-ce que c’est que ces bibliothèques ? Malheureusement mon exemplaire vient justement de la mienne de biblio, je ne peux donc pas te le prêter… Mais peut être qu’une des tiennes pourraient le commander, histoire de renouveler son stock 😉

  14. Gaelle dit :

    J’arrive après la bataille mais : 1) je suis RAVIE que ce livre t’ait plu !
    2) Voici une critique excellente et qui parle de ce roman très différemment du billet que j’en avais fait, ce qui va j’espère donner encore plus envie aux gens de découvrir ce livre et cet auteur.
    MERCI !

     

    • yueyin dit :

      C’est grâce à toi Gaelle..; comme tu vois, ça prend parfois du temps (le temps que ma pla se rende) mais tes billets portent leursfruits et jeme régale 😉 J’ai beaucoup aimé la façon dont graham joyce aborde la sorcellerie ( au sens traditionnel du terme) … une belle découverte ! J’ai l’impression que c’est un thème récurrent dans son oeuvre ce pouvoir occulte plus ou moins féminin non ?

  15. kesalul dit :

    J’aime beaucoup cet auteur, et en particulier celui-ci et « En attendant l’orage »…

  16. BelleSahi dit :

    Je le note ! Bonne journée !

  17. Flo dit :

    Je l’ai lu avant l’ouverture de mon blog mais j’avais été déçue. Pour moi l’aspect fantastique est tellement light que c’est à peine si on peut parler de fantastique !
    Personnages attachants mais sans plus pour moi.

    • yueyin dit :

      Hum.. FUL c’est Fantastique Ultra Light on est bien d’accord ;-), sinon j’aime els histoire de sorcières ordinnaires sans doute une histoire d’aspiration contrariée 😀

  18. Thom dit :

    Celui-ci traîne chez moi…j’ai prévu de m’y attaquer bientôt. Chouette billet, petite soeur 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *