Le Chien des Baskerville

baskerville_1En 1901, Sherlock Holmes est mort depuis 10 ans. Malgré toutes les supplications, les protestations, les menaces et les insultes, son géniteur refuse obstinément de le sortir du gouffre de Reichenbach où il l’a précipité avec soulagement.

Pour faire plaisir à sa mère cependant, Arthur Conan Doyle décide de faire vivre une « dernière » enquête à son détective. Il entend cependant garder le contrôle de la créature et situe l’histoire chronologiquement avant « la dernière affaire ». Les dons de spirite d’Arthur ne lui ayant apparemment pas permis de prévoir la destiné de son fils prodigue. Au mois d’août 1901, par la grâce de Mary Doyle, le Strand magazine commence la publication du « chien des Baskerville » : le meilleur roman holmesien et une des ses aventures les plus abouties.

La première phrase accroche : « Monsieur Sherlock Holmes se levait habituellement fort tard, sauf quand il ne se couchait pas de la nuit, ce qui lui arrivait parfois. » Sherlock Holmes a toujours aimé ménager ses effets et soigner ses entrées !

L’histoire est connue, un certain docteur Mortimer vient lire au 221bis Baker Street une ancienne légende à base de chien démoniaque et de malédiction familiale. Le surnaturel n’ayant pas l’heur de plaire au détective, il enchaîne sur une mort tout à fait contemporaine et mystérieuse… et voilà Sherlock et John (Watson) engagés dans la sauvegarde de l’héritier d’une vieille et aristocratique famille et la capture d’un sinistre individu.

Ce qui frappe tout d’abord c’est l’atmosphère de ce roman. Le décor sinistre du manoir, la lande désolée, le brouillard anglais que Conan Doyle a toujours su utiliser avec brio, la présence du bagnard évadé rodant dans l’obscurité, sans parler du fameux chien que d’aucuns prétendent avoir vu, tout concourt à baigner l’histoire d’une atmosphère fantastique et angoissante presque gothique. En parallèle le détective est le héros le plus cartésien qui soit (une fois l’impossible éliminé Watson, l’improbable doit être la solution). Professant une foi indéfectible dans le rationalisme et la science, c’est par la raison qu’il vient à bout de ce mystère.

Ce mélange de pur positivisme et d’atmosphère fantastique et brumeuse fait encore aujourd’hui tout l’intérêt des aventures de Sherlock Holmes. Certaines de ses nouvelles en sont une parfaite expression, « le ruban moucheté », « l’horreur de Deptford » ou « les cinq pépins d’orange » par exemple. De plus, contrairement aux trois autres romans du « canon », la narration est totalement maîtrisée. Les évènements s’enchaînent harmonieusement sans temps mort ni relâchement. L’intérêt ne fait que croître pour culminer dans un dénouement parfaitement amené. Un exercice de virtuose que Conan Doyle a toujours très bien exécuté dans ses nouvelles mais qu’il maîtrisait beaucoup moins dans ses romans affaiblis par de longues digressions plutôt ennuyeuses.

Le chien des Baskerville est le joyau de la série holmesienne, un classique entre les classiques ! A lire et à relire…

Le chien des Baskerville – (The hound of the Baskervilles) – Arthur Conan Doyle – 1901 – 154 pages

P.S. Pour mémoire le « canon » est le nom donné à l’ensemble des quatre romans et des 56 nouvelles qu’Arthur Conan Doyle a consacré à son (trop) célèbre détective. Les ajouts, y compris ceux d’Adrian Conan Doyle et John Dickson Carr pourtant quasiment parfaits dans la continuité du style, n’y sont pas admis !

Ce contenu a été publié dans Polar. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

31 réponses à Le Chien des Baskerville

  1. Lu et relu. C’était ma première lecture policière. Mon roman préféré des aventures du plus grand des détectives.

  2. Florinette dit :

    Comme Chimère, c’est un livre qui reste en mémoire et que j’ai lu plusieurs fois ! 😉

  3. Gaelle dit :

    En tant que fan de Sherlock Holmes, j’ai été captivée de bout en bout par ta chronique ! C’est bien simple, elle m’a donné envie de relire le Chien des Baskerville… Et en parlant de honte, moi j’ignorais l’existence du canon !!

    • yueyin dit :

      Ah c’est très pratique ce canon, cela m’a permis de savoir exactement ce qui existait … et d’acheter l’integrale 😉 – Sherlock semble être de ces personnages qui provoque le fanatisme et la monomanie… l’holmesologie est un domaine d’étude à part entière qui a l’air de connaitre pas mal de succès – les gens sont fous mais j’adore !

  4. Mog dit :

    J’ai lu un roman de Sherlock Holmes, que j’ai beaucoup aimé. C’est le début avec sa rencontre avec Watson. un régal. Je ne me rappelle plus bien le titre, mais je me rappelle l’avoir bien apprécié. Bonne soirée Mog

    • yueyin dit :

      Bonjour Mog, tu as lu une étude en rouge je pense, le premier roman ou Holmes et Watson apparaissent (et où ils se rencontresnt).  Si tu l’as autant aimé, tu appréciera surement les autres… bon dimanche et à bientôt

  5. Un roman que j’ai beaucoup aimé. Bien fignolé.

  6. Systool dit :

    Super Sherlock… ça me fait toujours plaisir de lire une de ses aventures 😉 SysT

  7. anthony dit :

    je cherche quelle q un pour maides a complete un tableau merci pour ceux qui le completeront a plus je sui un proff et je fait un travail sur se test slt j’ai emée le livre mais je cherche quelqun pour le  tableau merci

  8. Nicolas dit :

    Je l’ai lu il y a bien longtemps, pourtant ce roman m’a laissé un souvenir inoubliable. J’ai adoré ce roman, sans doute la meilleure enquête de Sherlock, et peut-être le meilleur polar classique. indispensable.

  9. Thom dit :

    Tiens, je connaissais l’existence du "canon" mais j’ignorais que ce roman-ci en faisait partie…

    • yueyin dit :

      J’ai découvert l’existence du "canon" quand j’ai commencé à regarder la série de la bbc avec jeremie bret… du coup j’ai vérifié pour savoir si j’avais vraiment tout lu et il me manquait un recueil !  (la honte ! mais réparé depuis) c’es comme ça que j’e me suis aventurée dans le monde des études holmesiennes… étonnant !

  10. Killroy dit :

    tu sais que je n’ai jamais lu un Shrlock Holmes… Peut être qu’il serait temps de m’y mettre ! lol

    Bizzz & bonne journée

  11. Thom dit :

    yue ! je suis désolé !!!!!!! en fait j’avais cru en te lisant que le canon était les oeuvres complétées par Adrian Conan Doyle et JDC !!!!!! En fait d’accord, le canon, c’est l’oeuvre complète mettant en scène Holmes ? Bon, c’est bon, j’ai l’intégrale. Par contre j’ai parfois du mal à m’y trouver pour ce qui est de la chronologie de l’histoire…

    • yueyin dit :

      Qu’est-ce qui te manque la chronologie des aventures ou celle des publications ? Il y a quelques retour dans le passé : le chien… et les archives si je ne me trompe pas… et l’avenure du Gloria scott qui raconte la première enquête de Holmes quand il était étudiant – je me rappelle cette histoire il l’a donne en pature à watson en échange de la permission de ne pas ranger ses affaires qui trainent partout – comme je comprends cet homme !!!!

      En tout cas tu peux aller faire un tour là : http://www.sshf.com/index.php3?dir=fr&file=holmeso c’est du genre complet 🙂

  12. Thom dit :

    J’ai passé une heure sur ton lien hier soir, je te remercie yue ! Passionnant !

  13. lomemor alias le gludo dit :

    fort bien vu madame Yu Yin,

    acheté a 11 h 30 ce matin, et meme perturbé par les valises de la meute a préparé et la maison a ranger avant le départ, déja la moitié d’un sherlock de dévoré…Mais vous me connaissez et savez que la perspective de rester sans lecture me rend aigre… donc j’ai prévu et devalisé le libraire de tous les Conan doyle qu’il possedait …4 en tout, un bon début non ?

    De quoi alimenter le Blog Yboulga a mon retour.

    Bien le bonjour

  14. Killroy dit :

    Bon et bien un de plus sur ma liste d’attente… Bon début de WE !

  15. le gludo dit :

    Bonjour M’ame Yue Yin,

    Vous allez rire mais jamais je n’ai plongé mon nez dans sherlock…Etant en vacances, sans acces à la blogosphere la semaine prochaine, Il me semble judicieux de se procurer un exemplaire de ce "chien démoniaque" pour occuper ces longues soirées d’hivers!!!

    Rendez-vous sur les terres du domaine de lomemor dans une dizaine de jour….

    Bonjour chez vous…

    • yueyin dit :

      Mon cher gludo, à mon avis cette histoire ne saurait vous suffire pour une semaine de vacances sans connexion… vous l’aurez dévoré le premier soir et vous vous sentirez fort dépourvu… Prévoyez d’autres lectures !!!! 🙂

  16. Killroy dit :

    Thom et Yue, les Holmes’o maniac !!! 😀

    Bon samedi…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *