Poèmes d’été

Dans la touffeur verte
une fleur de magnolia
en pleine floraison

Ryokan (1758-1831)

Ce contenu a été publié dans poèmes. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Poèmes d’été

  1. L3D4V dit :

    Pour paraphraser un auteur que j’adore,

    je le lis et le relis ce poeme
    mais tout c’que j’en conclus
    j’dois pas etre un poete
    c’est qu’ça doit etre chiant
    très chiant d’etre une fleur.

  2. Naina dit :

    Je le trouve très joli. Le dernier « poème d’été » était un peu dur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *