Ballade des proverbes

La lecture commune du club des blogueuses pour le 1er mars était Je, François Villon de Jean Teulé (tous les liens sont chez Sylire) mais je l’avais déjà lu, aimé et commenté ici, d’un autre côté c’est le printemps des poètes, alors hommage à François…

Tant gratte chèvre que mal gît,
Tant va le pot à l’eau qu’il brise,
Tant chauffe-on le fer qu’il rougit,
Tant le maille-on qu’il se débrise,
Tant vaut l’homme comme on le prise,
Tant s’élogne-il qu’il n’en souvient,
Tant mauvais est qu’on le déprise,
Tant crie-l’on Noël qu’il vient.

Tant parle-on qu’on se contredit,
Tant vaut bon bruit que grâce acquise,
Tant promet-on qu’on s’en dédit,
Tant prie-on que chose est acquise,
Tant plus est chère et plus est quise,
Tant la quiert-on qu’on y parvient,
Tant plus commune et moins requise,
Tant crie-l’on Noël qu’il vient.

Tant aime-on chien qu’on le nourrit,
Tant court chanson qu’elle est apprise,
Tant garde-on fruit qu’il se pourrit,
Tant bat-on place qu’elle est prise,
Tant tarde-on que faut l’entreprise,
Tant se hâte-on que mal advient,
Tant embrasse-on que chet la prise,
Tant crie-l’on Noël qu’il vient.

Tant raille-on que plus on n’en rit,
Tant dépent-on qu’on n’a chemise,
Tant est-on franc que tout y frit,
Tant vaut « Tiens ! » que chose promise,
Tant aime-on Dieu qu’on fuit l’Eglise,
Tant donne-on qu’emprunter convient,
Tant tourne vent qu’il chet en bise,
Tant crie-l’on Noël qu’il vient.

Prince, tant vit fol qu’il s’avise,
Tant va-il qu’après il revient,
Tant le mate-on qu’il se ravise,
Tant crie-l’on Noël qu’il vient.

Ce contenu a été publié dans poèmes. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

12 réponses à Ballade des proverbes

  1. Gambadou dit :

    Il n’est pas dans le livre celui là (enfin, pour la moitié que j’ai réussie à lire !!!)

    • yueyin dit :

      Non il n’y est pas, j’ai longruelent hésité sur quel poème choisir et j’en ai pris un pas forcément moins connu mais du moins pas dans le livre :-)))

  2. florinette dit :

    Je n’ai pas tout compris, mais je ne me souviens pas non plus de l’avoir vu dans le livre !! 😉 Bises et bonne fin de journée !

    • yueyin dit :

      et non… et sinon il te plait j’aime des vers comme « tant parle-t-on, qu’on se contredit » ou « tant aime-t-on Dieu qu’on fuit l’église » me fera toujours rire le vilain poète… bises florinette !

  3. sylire dit :

    Pas vu dans le livre non plus. Merci pour le clin d’oeil au club de lecture !

  4. Choupynette dit :

    J’aime beaucoup… cela faisait bien longtemps que je n’avais plus lu un poème de villon. Depuisla 1ere en fait!!!

  5. sylire dit :

    Le prochain c’est Pauline de Dumas mais je suppose que tu as déjà vu le titre sur mon blog !

  6. Joelle dit :

    Merci pour nous faire découvrir un nouveau poème de ce personnage très contreversé 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *