haiku zen

« La cloche se tait—
les fleurs en écho
parfument le soir ! »

basho
(et merci Turquoise)

Ce contenu a été publié dans poèmes. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *