Le club des incorrigibles optimistes

1959, Michel a 12 ans, sa vie se partage entre ses parents, le collège, les livres, énormément de livres, le rock et le baby foot au Balto, un gros bar-tabac de la place Denfert-Rochereau. Un jour par curiosité, il pousse une porte au fond du café, dissimulée derrière un rideau de velours vert, il découvre un étrange club d’échec presque entièrement composé de réfugié de l’est qui se sont baptisés eux-même le club des incorrigibles optimistes. Dans cette arrière-salle enfumée, on joue sérieusement, on discute fort en français et parfois on crie en russe, en tchèque ou en polonais. Quelquefois Kessel et Sartre les rejoignent pour une petite partie. Peu à peu Michel, l’enfant attentif, trouve sa place dans ce drôle d’aréopage qui va l’accompagner dans ses années d’adolescence, des années marquées par la guerre d’Algérie, les difficultés en mathématiques, les problèmes familiaux, la photographie, mais aussi la découverte de l’amitié et de l’amour
Ce club des incorrigibles optimistes est un roman d’apprentissage mais aussi un roman d’atmosphère, celle fort bien rendue du Paris du début des années soixantes, avec de multiples détours par les vies éclatées de ces optimistes déglingués qui se retrouvent au troquet pour oublier leur solitude, rire souvent, s’insulter parfois et en quelques sortes célébrer la vie, « Gare à celui qui déprimait et manifestait son angoisse, il se voyait rappeler à l’ordre d’un : « Tu nous emmerdes avec tes problèmes. Tu es vivant, profites-en pour vivre. »  Au final un récit touffu, foisonnant, doté d’une galérie de personnages bien typés et attachants dans une écriture plutôt fluide – les pages s’envolent sans qu’on s’en aperçoive. Si je devais trouver un bémol, ce serait peut être qu’emporté par son ambition, l’auteur a parfois un tantinet failli à relier la vie de Michel aux expériences passées des « optimistes », tel quel cela n’en demeure pas moins un excellent moment de lecture. Prenant!

Le club des incorrigibes optimistes – Jean-Michel Guenassia – Abin Michel – 2009

Un grand merci à choupynette pour son prêt, les avis de Papillon, Amanda, Caro(line)… Ce livre a reçu le prix goncourt des lycéens en 2009.


2/2 – Coup de coeur de Catherine – Incroyable mais j’ai accompli un challenge et je vais probablement continuer quand même à utiliser le logo non mais… J’ai encore des tas de coups de coeur dans ma pal!

Ce contenu a été publié dans roman français. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

28 réponses à Le club des incorrigibles optimistes

  1. Tiphanie dit :

    Coup de coeur de l’année après Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur d’Harper Lee

  2. Aifelle dit :

    J’ai énormément aimé ce premier roman, malgré quelques défauts, j’ai surtout été emportée par l’histoire et les personnages, plus j’avançais, moins je pouvais le lâcher.

  3. Mango dit :

    Je suis en plein milieu de l’histoire et pour l’instant, j’aime beaucoup aussi. J’espère que la fin ne me décevra pas comme ça arrive quelquefois! 

  4. Marie dit :

    Snif ! J’ai été une des très rares à jouer les mauvaises élèves sur ce livre : je n’ai pas accroché et j’ai abandonné…

  5. Gambadou dit :

    coup de coeur pour moi aussi

  6. Cryssilda dit :

    On le voit partout sur les blogs ce bouquin, et je sais où le trouver, alors je le lirai certainement aussi 🙂

  7. choupynette dit :

    Ravie qu’il t’aie plu!

  8. Karine:) dit :

    Il me tente énormément, celui-là!!!  Mais je suis sage et je vais attendre qu’il sorte en poche!!  Tu me reconnais bien là, hein!

  9. Karine:) dit :

    Oups… désolée… j’ai mis sans y penser la mise en forme que ne prends pour répondre aux commentaires chez moi…

  10. Gaelle Nohant dit :

    Pas encore lu, mais il est bien placé dans ma PAL 😉

  11. Nanne dit :

    J’ai repéré ce roman la 1ère fois chez Amanda, puis chez d’autres blogueuses, dont Choupynette ! Avec son prix Goncourt des Lycéens 2009, je me suis promise de le lire, mais avec le nombre de pages de ce roman foisonnant (plus de 700 pages), j’attendrai une période de vacances et de calme pour pouvoir le déguster et l’apprécier !

  12. Stephie dit :

    Je l’attends en livre voyageur ; ça ne devrait plus tarder

  13. Restling dit :

    Un coup de coeur pour moi ce livre ! J’ai vraiment été conquise !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *