Les maîtres de Glenmarkie

le titre déjà est étrangement évocateur. Un parfum d’écosse dans le nom propre, un zeste de Stevenson dans la formule, l’aventure est au coin de la page et la littérature anglaise avec elle.
1950, quelque part sur une des ces îles écossaises aux noms imprononçables, Mary Guthrie, lectrice passionnée, croise Ebenezer Krook, ennemi juré des livres et prêtre de sa paroisse. Cette rencontre les lance chacun sur une nouvelle trajectoire, lui à la recherche d’une autre vie et, plus encore, de lui-même, elle à la poursuite d’un nom prononcé presque par mégarde : sir Thomas Lockhart de Glenmarkie, « un nom surgit du néant déjà harnaché de ses consonnes éclatantes et rugissantes, tel un bébé vêtu de pied en cap au sortir du ventre de sa mère. Une symphonie linguistique à lui seul. Les roulements de tambours des r, le questionnement grotesque des k. un homme contenu dans son nom »
A partir de là, les choses s’emballent, l’aventure s’en mêle, les personnages se multiplient, les ombres tutélaires ricanent… et le lecteur est piégé.
Oeuvre foisonnante, légère, picaresque, érudite, drôle, les maîtres de Glenmarkie est à la fois un roman d’apprentissage, un récit d’aventures, une quête du père, une chasse au trésor, un hommage à la littérature anglaise, autre chose encore… On y croise les lairds écossais, des amateurs de Rugby, Georges Orwell, des buveurs de pur malt, des libraires d’un autre temps, des jumeaux fous, des personnages de Dickens, des manoirs en ruines, des brigadistes antifascistes, des frères ennemis, des universitaires en pantoufles, l’ombre de Ballantrae, Laura Hunt en chapeau de pluie blanc…
Tel le tourbillon du Corryvreckan, le style enlevé, précis, imagé de l’auteur nous entraine toujours plus loin dans une histoire à tiroirs (ceux qui ont lu le livre peuvent rire, je n’ai pas pu m’en empêcher), une intrigue  luxuriante, des personnages improbables et attachants. à relire toute affaire cessante !

Les maîtres de Glenmarkie – Jean-pierre Ohl – Gallimard – 2008

Les avis (enthousiastes) de Lou, choupynette, Ys, Chiffonette

Et merci à Karine 🙂 pour son prêt (quasi involontaire le prêt certes !!!)

Le site de la librairie Georges où officie l’auteur (car l’auteur est libraire, tout comme certains de ses personnages, de là à allez vérifier s’il leur ressemble…)

Ce contenu a été publié dans roman français. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

54 réponses à Les maîtres de Glenmarkie

  1. Isil dit :

    Je ne craquerai pas parce que j’ai son autre titre dans ma Pal. Mais ce n’est pas sympa de me narguer 🙂

  2. Marie dit :

    Avec une telle présentation de ce roman, il est difficile de ne pas craquer ! Et j’aime beaucoup l’extrait. OK, je le rajoute dans ma PAL… 

  3. papillon dit :

    ohlala ! Que ça a l’air bien ! Je me demande comment ça se fait qu’il ne soit pas encore dans ma PAL celui-ci ! Bon, grace à toi voila un oubli répéré ! :-))

  4. Isil dit :

    Il faudra que tu lise Le Mystère d’Edwin Drood d’abord 😉

    • yueyin dit :

      Ah bon ?!!!!!!!!!????? interessant… dis tu as bien dis que dans le fruttero lucentini il y a le texte au complet ? euh tu l’as ? (bientôt ma maison se ra rebaptisé l’annexe de chez Isil… j’ai presque honte… 😉

  5. Isil dit :

    Je l’ai prêté. Je vais râler un peu pour qu’il revienne.

  6. Lou dit :

    Ah là là… j’aime, j’aime, j’aime 🙂 Voilà !

  7. Leiloona dit :

    Je l’ai noté car je n’ai pas lu d’avis négatifs. Je le lirai … quand ma PAL sera moins énooorme.

  8. Cryssilda dit :

    Il me le faut, il me le faut !! Voilà, c’est très constructif, mais il fallait que je le dise !!

  9. Cryssilda dit :

    Ah ben oui, vu comme ça…
    Ma pote Lou va me le prêter! Si ça c’est pas une bonne nouvelle!

  10. Naïk dit :

    Avec une telle présentation, comment résister ? 😉 Merci Yue !

  11. Lilly dit :

    Tu as aimé ? comme c’est étonnant ;o)) Et comme j’ai lu « Le Maître de Ballantrae » juste après, ça m’a encore plus fait apprécier le Ohl.

    • yueyin dit :

      n’est-ce pas ? et comme j’ai lu le maitre de ballantrae y’a pas longtemps c’est top top :-))) on n’est peut êtr epas originales dans nos lectures finalement :-)))

  12. Tietie007 dit :

    Une idée de lecture pour cet été !

  13. Nanne dit :

    Grâce à ton blog, je viens de découvrir que cet auteur est aussi mon libraire !!! De l’art d’être ridicule et rouge de honte à cette info …. Il faut quand même que ce soit une blogueuse de Toulouse qui m’annonce la nouvelle ! Elle est pas belle, la vie avec les blogs !! Tout cela pour dire que je veux absolument ce roman. Et impossible d’y couper, cette fois. Surtout avec la dernière info sur la librairie !!!!

    • yueyin dit :

      C’est vrai ????? trop bien !!!! donc ça veut dire qu’il faudrait qu’on se fasse une rencontre de blogueur un de ces quatre dans le coin qu’en penses-tu ? moi je lirai bien son autre livre à ton libraire 😀

  14. chiffonnette dit :

    Je l’aiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiime! Il est top ce roman! T’as bien fait va, sont faites pour être lues ces petites bêtes là!

  15. Mais quand est-ce qu’il va sortir en poche celui-là Grrr !!! Pour une fois que je résiste à l’appel du grand format… c’est une torture.

  16. Constance dit :

    Ton commentaire enthousiastes et les réactions non moins enthousiastes des autres bloggeuses me contraignent à noter ce titre !!

  17. Karine:) dit :

    Ce que je peux avoir hâte de le lire, celui-là… surtout après avoir vu l’Écosse!!!!  En août, en août!!!  Et moi aussi je veux « Mr. Dick »!!!  Il va falloir que je m’y mette parce qu ela seule façon que j’aurais de le lire pour l’instant c’est… en anglais, ce qui serait légèrement ridicule, avouez!!

    • yueyin dit :

      Il arrive il arrive, par contre je ne sais pas si je pourrais ajouter Mr Dick a mes valises, j’ai dans l’idée qu’elles vont ête déjà bien lourdes :-)))))

  18. Karine:) dit :

    Ah mais je ne disais pas ça pour ça!!  Je trouverai bien un moyen, va! :))

  19. Nanne dit :

    Ce serait une super idée de pouvoir se rencontrer un de ces jours … Surtout que je rêve de passer un week end à Toulouse ! Après les chaleurs de l’été (je les supporte de moins en moins, compte tenu de mon grand âge !). 

  20. fashion dit :

    Hum, hum. Ce serait pas un des livres SLATEsques québécois ?

    • yueyin dit :

      Ben si tiens… y’avait des tas de choses super extra intétessantes dedans… et comme il fallait que je les sorte pour bien les ranger 😀 j’ai honteusement cédé à la tentation :-D))) forcément 😉

  21. fashion dit :

    Toutes les mêmes.
    Tu as bien fait, va.
    (oui, je suis magnanime à minuit et quart) (et folle de me coucher aussi tard, mais c’est une autre histoire)

    • yueyin dit :

      ben moi aussi je suis folle, il faut que j’aille illico au lit mais bref, j’ai rajouté mes remerciements que j’avais oublié et dis tu ne l’as pas lu toi ? je n’ai pas  trouvé pas ton billet ?

  22. fashion dit :

    Pas encore, il est dans ma PAL grâce au prêt de Lilly.
    Dès que j’aurai retrouvé une activité normale (genre dans 3 mois), je m’y mets.

    • yueyin dit :

      Si j’osais m’avancer (j’ose !) je dirai qu’il a des chances de te plaire ;-))) vivement que tout s’arrange et que tu aies du temps pour lire 🙂 et sur ce bonne nuit !

  23. Lilibook dit :

    Ce roman m’a l’air pas mal du tout. J’avais vu le titre en librairie m’ai n’avais pas eu le temps de découvrir la 4ème de couverture.

  24. Ys dit :

    Quel plaisir l’Ecosse ! Il va falloir qu’on s’organise un voyage bloguesque parce qu’avec toutes ces lectures, on va être en manque…

  25. kathel dit :

    Je n’ai lu que de bonnes critiques de ce livre… Un petit rappel est donc le bienvenu !

  26. Titine dit :

    J’ai entendu beaucoup de bien de ce livre, je l’ai mis dans ma LAL mais j’ai tellement d’autres livres à lire avant…vivement les vacances pour faire baisser la PAL!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *