Fume et tue

Chasseur de tête friqué, bien marié et somme toute bien ans sa peau, Fabrice Valentine est de plus en plus gêné aux entournures par l’ambiance anti tabac qui gagne partout. Accro à ses deux paquets quotidiens de Benson dorées, il doit endurer aurtant les « morales » bien intentionnées que les petites brimades quotidiennes et voit ses plus vieux complices enfumés retourner leurs vestes. Pour pacifier un environnement familial devenu miné, il accepte à contrecoeur de consulter un hypnotiseur spécialisé dans l’arrêt de la dépendance au tabac… et ça marche ! Seulement lorsque quinze jours plus tard, Fabrice craque sous la pression et s’en grille une petite, plus rien. Le plaisir de fumer s’est envolé et il reste seul avec son stress. Un accident va lui montrer le seul moyen de retrouver ce plaisir perdu : tuer !
Voilà le bouquin le moins politiquement correct que j’ai lu depuis longtemps, un peu comme une bouffée d’air frais (si j’ose dire) dans notre belle époque d’interdictions où tout un chacun se mèle de ce qui est bon pour vous que cela vous plaise ou non. Dans ces pages, tout le monde en prend pour son grade, les fumeurs, les non-fumeurs, les ex-fumeurs mais aussi la jungle sauvage des cadres plus ou moins dynamiques (le séminaire de la piscine vaut son pesant de cacahuètes), le milieu de l’art contemporain ou celui des charlatans à la petite semaine… Tous se vautrent allègrement dans un conformisme bien pensant à moins que ce ne soit un anticonformisme du même tonneau sous le regard sardonique mais largement impuissant du narrateur, entrainé malgré lui dans une spirale qui lui donnera certes la maîtrise de son destin mais d’un destin bien différent de ses rêves les plus fous…
Cynique, drôle, bien écrit avec un final plus que réjouissant…  osons le dire : jubilatoire !

Fume et tue – Antoine Laurain – 2008 – Le passage

Les avis d’Anne, Caroline, Cathulu, Cuné, Fashion, Joëlle, Katell, Lily, Lou, Michel, Papillon et Pascal !

Le blog d’Antoine Laurain très chaleureux invité mystère du célèbrissime pique nique de la blogoboule dont je fus et où il nous a régalé de lectures à haute voix proprement mémorables.

Ce contenu a été publié dans roman français. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

24 réponses à Fume et tue

  1. Michel dit :

    La provo de la couv et le pari est tenu dans le livre ! un délice

  2. sylire dit :

    Ce livre fait vraiment l’unanimité. Chic, je l’ai dans ma PAL.

  3. choupynette dit :

    ah! je l’attendais ce billet!! bon, il t’a régalé.. tant mieux! le politiquement incorrect est une denrée rare!!!

  4. Karine:) dit :

    Définitivement un livre qu’il faut que je lise!!!  Je suis curieuse de voir ce que ce politically incorrect peut donner!

  5. erzébeth dit :

    Avoir profité de mon absence pendant les deux premières heures du pique-nique pour lire des extraits de son roman, je trouve ça dégueulasse !! 😉
    Rien que pour ça, son roman ne m’intéresse plus, tiens.

    (je n’ai pas l’air crédible, malheureusement, je le sais bien !)
    Pourrrrvu que ma Fashion préférée accepte de me le prêter ! :-))

    • yueyin dit :

      meuh non ce n’était pas des extrait de son bouquin c’était des extraits de brulantes retrouvailles qu’il nous a lu avec beaucoup de sentiment d’ailleurs… un succès ! Si tu veux je peux demander à sa propriétaire si elle est d’accord pour te la passer, il se trouve que j’ai ce fameux bouquin chez moi et il vaut le coup d’oeil dans le genre Harlequin galipettes

  6. Moustafette dit :

    Il fait l’hunanimité celui-ci, comment ne pas craquer (une allumette !!!).

  7. chiffonnette dit :

    Je vais finir par craquer!

  8. Jules dit :

    Je aussi finir par craquer pour celui-là!

  9. Gambadou dit :

    Moi aussi je vais finir par craquer !

  10. Gaël dit :

    C’est malin, j’ai envie d’une clope! 😉
    Je l’avais déjà repéré chez Lily. Il a l’air d’avoir tout ce qu’il faut pour me combler! C’est noté!

  11. Isil dit :

    C’est très accrocheur (et le titre est bien choisi). A l’occasion, ça pourrait me plaire.

  12. Ys dit :

    C’est vrai qu’il est charmant cet homme (je ne suis pas prête d’oublier l’âge qu’il me donne !!!) et que nous faisons partie de la même caste vilipendée ; il va falloir que je lise ce livre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *