Magnus

magnus.jpg C’est bien difficile de parler de Magnus… Comment raconter une telle histoire sans vendre de mèche, non qu’il y ait vraiment du suspens, ce n’est pas le cas… plutôt parce que la vie d’un petit garçon amnésique à cinq ans est comme un puzzle qui se crée sans  que rien ne puisse prédire de quoi demain sera fait…
Né avant guerre, Franz-Georg est un petit garçon à maman, elle lui raconte de merveilleuses et épiques histoires sur ses oncles dont il porte les prénoms et qui sont morts loin à l’est. Son père très occupé est plutôt distant avec lui mais il chante si bien. Franz-georg ne sait rien du passé, il a tout oublié mais sa mère est là pour combler les vides et reconstruire sa mémoire. Une seule  chose semble plus ancienne que le trou noir, son ours Magnus à l’oreille roussie ! Un ours qui le suivra toute sa vie, symbole d’une quête incessante et en grande partie involontaire pour  combler ce vide, ces cinq année dont il ne lui reste qu’un jouet !

Au-delà de la quête de soi, il y a du tragique dans la déconstruction du personnage central, obligé de vivre avec  un passé qui tantôt lui échappe tantôt s’impose alors qu’il aimerait le renier, du tragique, du reconcement, de l’obstination, de la rancoeur, toute une vie autour d’un manque…
Un très beau roman qui m’a accroché presque contre mon gré. J’ai eu du mal a accepter le style de Sylvie Germain un peu froid, heurté, éclaté même. les phrases semblaient se fragmenter sous mes yeux pour se reformer autrement, vouloir dire autre chose. Mais finalement malgré ou grâce à cette écriture qui colle magnifiquement au sujet, je suis restée rivée à ce destin peut-ête plus banal qu’il n’y parait mais à qui elle donne une aura quasi mystique. Du grand art !
Magnus – Sylvie Germain – Albin Michel – 2005
Ce contenu a été publié dans roman français. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

32 réponses à Magnus

  1. Naïk dit :

    Ce livre me tantait déjà, mais il faudrait que j’aille le feuilleter pour savoir si je pourrais accrocher au style…

  2. anjelica dit :

    Je n’ai pas lu celui ci mais Tobie des Marais que j’avais beaucoup aimé malgré un style particulier !

  3. Anne dit :

    Moi, je te conseille « Jours de colére » et « L’enfant méduse »: des bijoux!
    C’est vrai que Sylvie Germain a un style particulier, bien à elle. Moi, j’y suis très réceptive…

  4. Choupynette dit :

    Ben dis donc! quel billet! je ne sais pas si le style de l’auteur me conviendrait. mais je le note quand même!

  5. Moustafette dit :

    Quand on accroche à son style, on a envie de découvrir toute l’oeuvre de l’auteur. Jusqu’à ce jour je n’ai pas été déçue.

  6. Stephanie dit :

    je l’ai commencé, suite à un article élogieux d’Emeraude et je n’ai malheureusement pas du tout accroché à cause du style.

  7. BlueGrey dit :

    Ce livre est inscrit sur ma LAL depuis un bon moment déjà… Et tu m’incites à y regarder de plus près !

  8. Florinette dit :

    Je l’ai lu et beaucoup aimé, il ne me reste plus qu’à en parler… 😉

  9. ALaure dit :

    Ca y est, tu les a retrouvé les liens ???
    Bisouxxx.

  10. solsol dit :

    C’est pour moi un roman révélation, j’ai été subjuguée par cette histoire, par l’écriture de Sylvie Germain. D’ailleurs, j’ai repris l’ouverture roman sur mon blog…

    • yueyin dit :

      Bienvenu Solsol, C’est un roman qui a beaucoup d’excellente critiques… les lecteurs semblent être soit inconditionnels soit vraiment allergiques… en totu cas il suscite des ressentis très fort…

  11. Livrovore dit :

    Je n’ai jamais osé tenter un livre de Sylvie Germain, mais on en parle beaucoup sur les blogs. Et puis ton article donne envie 🙂

  12. pom' dit :

    je n’aime pas trop le style de S.Germain, Magnus est le seul que j’ai fini mais si le début m’a plu car l’histoire se passe du coté Allemand, je fut très déçu par la suite.

    • yueyin dit :

      J’ai aimé tout le roman bien que par certains aspect il soit un peu frustrant, c’est plus le début qui a été laborieux, le temps de m’habituer au style justement…

  13. Bénédicte dit :

    ce livre a été un vrai coup de coeur pour moi j’ai beaucoup aimé ce récit plen de rebondissements

  14. Thom dit :

    Je trouve que tu définis merveilleusement le style de Sylvie Germain (que par ailleurs je n’aime pas 😉

    • yueyin dit :

      Je vais prendre ça comme un compliment 🙂
      Il va falloir que j’attende un peu pour savoir si j’aime le style de l’auteur, mais dans ce roman précis c’est bien passé finalement 🙂

  15. BelleSahi dit :

    J’ai beaucoup aimé ce livre. J’aime le style de Sylvie Germain. J’ai ensuite lu « Tobie des marais » qui m’a plu aussi.

  16. karamzin dit :

    Je n’ai pas lu Magnus. Par contre, de Sylvie Germain, j’ai lu Le Livre des Nuits, Nuit-d’Ambre et la Chanson des Mal-Amants et je dois dire qu’à chaque fois j’ai été déçu, chacun de ces romans, après avoir brillamment été introduits, finissant toujours par se perdre entre onirisme (obscur!), rage contre l’éternelle absence de Dieu (bien inutile!) et situations convenues ou déjà vues ailleurs (lassant). Exemple, dans le Livre des Nuits, il y a un très long passage qui n’est pas sans rappeler l’une des scènes les plus cruelles du Vieux Fusil, celle ou Romy Schneider est brûlée vive par un lance-flammes allemand. Du coup, je ne suis pas sûr de revenir à cette auteure et ce malgré l’excellent billet que j’aie pu lire ici sur elle.

    • yueyin dit :

      Le moins qu’on puisse dire c’est que tu ne te décurages pas facilement, troi livres quand même d’une auteure qui ne te convainc pas. Pour moi je ne sias pas, j’ai aimé Magnus mais j’attends de lire un autre roman d’elle pour vois si j’apprécie réellement son style qui est quand même spécial.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *