Balade pour un père oublié

balade.jpg Ceci n’est pas un livre, c’est un OALNI (objet à lire non identifié) la trajectoire lumineuse d’une étoile filante dans un ciel d’été… Un drôle de petit prince revisité se lance à la recherche de lui-même au cours d’un parcours improbable où nul ne se souvient de lui alors qu’il a pourtant parfaitement et réellement imaginé chaque rencontre. Il est accompagné d’un astronome d’un nouveau genre, peu bavard mais motivant car finalement c’est lui, à moins que ce ne soit elle, le déclencheur de tout, ou de rien !
Dans un style léger oscillant entre ironie et absurde, ce roman nous embarque dans le délire du narrateur, ce père improbable, et honnêtement on n’a pas envie de lui lâcher la main. Tolkien sait ce qu’il pourrait faire si on le quittait des yeux deux minutes… Un drôle de voyage qui se lit d’une traite, le sourire aux lèvres, et dont les images peut être moins amusantes qu’il n’y parait restent vivantes ensuite dans nos propres rêveries… Une très jolie parabole sur la solitude ?
L’avis de livrovore
Balade pour un père oublié – Jean Teulé – Juilliard – 1995
Ce contenu a été publié dans roman français. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

22 réponses à Balade pour un père oublié

  1. Caroline dit :

    C’est un auteur que j’ai très envie de découvrir, je note.  

  2. Gambadou dit :

    J’ai lu mon premier Jean Teulé récement, il est temps que je replonge.

  3. Livrovore dit :

    Ah oui alors, quel bonheur ce livre ! Moi aussi j’ai aimé tous les livres de Teulé que j’ai lus jusqu’ici, et mon préféré c’est celui-là. Il m’a marqué, j’y repense souvent ! Un vrai gros coup de coeur 🙂

  4. Gaelle dit :

    Ah oui il fait envie celui-ci !!
    Je pense qu’étant donné le rationnement féroce qui touche les livres de jean Teulé (à l’exception des deux derniers) on devrait organiser une sorte de chaîne de l’amitié. Euh… Thom… je sais que tu as « Rainbow pour raimbaud ? » Non non, ce n’est pas un appel du pied :-))
    Sinon j’aime beaucoup le terme d’OALNI. Il me semble qu’il correspond d’ailleurs plutôt bien à Jean Teulé !

  5. Gachucha dit :

    Jean Teulé est sur tous les blogs, il faut que je lise ses romans. Au fait Yueyin c’est toujours « Galucha » dans ta liste ;-))))

  6. chiffonnette dit :

    Encore un titre sur la LAL! Voilà qui m’a l’air appétissant! Surtout avec une référence à Tolkien! Le tout sera de résister en passant devant le Virgin à la gare!

    • yueyin dit :

      Encore faut-il les trouver les Teulé, ce n’est pas toujours si facile… Pour Tolkien, j’ai bien peur d’avoir tendance à y faire référence… tout le temps ! J’avoue !

  7. Florinette dit :

    Dès que j’aurai lu « Le magasin des suicides  » je pense que celui-ci sera le prochain de Jean Teulé, car je sens déjà que je vais aimer ! 😉

    • yueyin dit :

      Teulé fait un tabac dans les blogs… Celui-ci est assez différent du magasin des suicides… pour moi il est plus achevé mais j’ai hâte de voir ce que tu en penseras…

  8. BelleSahi dit :

    Bon il faut vraiment que je découvre Jean Teulé moi !

  9. Thom dit :

    Une très jolie parabole sur la solitude ?

    Dans l’interview il a dit qu’il ne savait plus comment il avait eu l’idée, si ça se trouve il sait même plus du tout de quoi ça cause 😉

    Ce livre-ci me tente bien, son titre est superbe je trouve…hélas, impossible de mettre la main dessus ! 🙁

  10. Vanden dit :

    J’ai découvert Teulé cette année, depuis il figure sur ma liste des « livres à rattraper » (très très longue liste)  Je le découvre lentement, j’apprécie beaucoup, je note cette référence !

  11. margoulette dit :

    J’entend parler de Jean Teulé partout ! Tout le monde aime ses livres ! Apparement, ça en vaut le détour, je verrai si je trouve ça à la médiathèque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *