Uglies, Pretties, Specials, Extras…

Au commencement de cette excellente série jeunesse – autant annoncer tout de suite la couleur : c’est du coeur – Tally presque 16 ans attend avec impatience de bénéficier de l’Opération. Une série complète d’interventions chirurgicales qui la transformeront de Ugly en Pretty… seulement grain de sable, elle rencontre une jeune ugly qui elle veut  bizarrement échapper à l’Opération et même à la ville, le seul monde que Tally connaisse. Sans trop s’apesantir sur les détails, disons que Tally va découvrir d’abord le prix de la beauté parfaite, puis le prix de l’esprit et enfin celui de la liberté.

Car le grand intérêt de ces romans, au-delà du fil conducteur d’une histoire au demeurant bien menée, est la façon systématique dont Scott Westerfeld met en scène dans un futur classiquement totalitaire les travers les plus dérangeants/fascinants de notre société : le pouvoir de l’image, la dictature de la beauté, le consumérisme à outrance, le culte du jetable, la notoriété factice mais aussi en arrière plan la protection de la nature, la peur de la différence, une techno-surveillance constante qui nous rappelle que big brother non seulement est toujours là mais a pris un fameux coup de jeune. Je comprends que le public « jeunesse » ait accoché.

D’autant que de prime abord le monde des pretties ressemble assez à un paradis pour adolescents. Dans cette société d’abondance la ville fournit à la demande tout ce qu’on peut imaginer et recycle au fur et à mesure. Rien de se garde, rien ne se donne, rien n’a de valeur, tout est fourni ! Aucune inégalité ne peut non plus se fonder sur l’apparence puisque tout le monde est « objectivement » beau. On peut faire ce que l’on veut, s’empiffrer, boire comme des trous, se blesser, se mettre en danger de toutes les façons possible, aucune importance, la chirurgie est là pour régler tous les problèmes, corriger les défauts, rectifier les anomalies.  Mieux dans ce monde hyper structuré, les classe d’âge vivent chacune de leur côté sans ingérence d’aucune sorte. Evidemment c’est aussi un monde clos, au delà de la ville, où tout est controlé en permanence, il n’y a rien. Rien que les ruines des rouillés, ces anciens qui ont détruit leur monde à force de le surexploiter. Et bien sur il y a un hic, entrainée plus ou moins malgré elle dans une rebellion, la jeune Tally va peu à peu découvrir le prix de cet équilibre parfait.

Au fil des tomes, le point de vue de Tally s’élargit, son monde s’agrandit. En sortant de sa Ville, elle rencontre d’autres gens, d’autres façon de vivre, voit d’autres villes qui réagissent chacune à sa manière aux désordres engendrés par la « rebellion » contre l’Opération. Mis en danger, ceux qui sont au coeur du système tentent de renverser la vapeur en multipliant les spécials : des agents dont les modification biologiques font physiquement des surhommes mais modifient  également l’esprit, les rendant aussi imprevisibles que dangereuxCar les pires craintes des tenants du système semble se vérifier, à mesure que les cerveaux se libèrent, certaines villes s’agrandissent, les populations se déplacent, des arbres sont à nouveau abattus, les tranchés creusées, partout on a besoin de metal…  en libérant les hommes, la rebellion a-t-elle mis la terre elle-même en danger ?

Le quatrième tome de la série marque un changement de personnage. Tally qui est maintenant adulte laisse la place à une adolescente encore non modifiée, de ceux qui officiellement ne s’appellent plus uglies ! Partout la société des pretties s’est effondré, dans une ville de ce qui a été autrefois le japon, l’ancien système a été remplacé par une économie de la célébrité… Chacun a ce qu’il lui faut pour vivre mais s’il veut plus il lui faut de la notoriété, calculée automatiquement à partir du nombre de fois où son nom est prononcé chaque jour. Pour égaliser les chance, chacun dispose dès sa naissance d’un site où il peut publier ce qu’il veut. La jeune héroine qui ferait n’importe quoi pour améliorer son classement va peu à peu être confrontée à toutes les dérives d’un système où des cameras volantes enregistrent chacun de vos gestes. Ceux qui se réunissent pour psalmodier un nom pendant toute une nuit, ceux qui pratiquent la provocation à outrance, ceux qui cherchent le scoop du siècle, ceux enfin qui vivent cachés profitant à fond de leur non notoriété… jusqu’à ce qu’une petite erreur d’appréciation lui fasse rencontrer la numéro un absolue dans l »échelle de la célébrité, Tally Youngblood soi même !

Une très belle série qui au travers une intrigue solide servie par des personnages forts, épingle avec brio tous les sujets sensibles du moment. Addictif !

Karine 🙂stephanie,  fashion  d’autres certainement en ont parlé…

Uglies (2005), Pretties (2005), Specials (2006), Extras (2007) – Scott Westerfeld – traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Guillaume Fournier – pocket jeunesse

PS : lectures présentées lors de la quatrième rencontre du club , thème sfff… La cinquième rencontre ouverte à tous (et qui nous permettra je l’espère de rencontrer in real life de nouveaux blogueurs du sud ouest) aura pour thème : retour aux sources ! mais ceci est une autre histoire…

Ce contenu a été publié dans livre jeunesse. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

44 réponses à Uglies, Pretties, Specials, Extras…

  1. Karine:) dit :

    Depuis le temps que je les attendais, ces billets!  Quatre du coup, tu as fait fort!!!  Pourquoi tes impressions ne me surprennent-elles pas!  Bref, cette série est totalement addictante… je ne me suis pas encore décidée à lire le 4e tome… (je caresse l’espoir – insensé – de diminuer ma pile) mais ne sois pas inquiète… ça viendra!

    • yueyin dit :

      En fait j’ai aussi prévu de faire un billet pour les quatre stephanie meyer ouhhh la tricheuse !!!! En fait je trouve que la séri se renouvèle plutôt bien avec le4 et j’attends le 5 😉

  2. sylvie dit :

    j’ai capturé uglies, qui est dans ma pal mais que je n’ai toujours pas commencé. J’ai pourtant bien envie de lire cette série, dont on parle beaucoup et en bien sur les blogs.

  3. Lilly dit :

    J’ai acheté le tome 1 en raison de la pression de la blogosphère. Je pense m’y mettre sous peu.

  4. Lou dit :

    Ils me font hésiter depuis longtemps… je trouve en tout cas ton article très intéressant. Je ne sais pas si tu fais des spoilers, en tout cas l’évolution entre les tomes donne d’autant plus envie de découvrir la série, qui m’a l’air au final assez aboutie… donc peut-être :o)

  5. BlueGrey dit :

    Je crois que je ne vais pas pouvoir résister bien plus longtemps… Ayé, c’est noté, souligné et même stabiloté !

  6. kesalul dit :

    Depuis le temps que je lis des billets sur cette série, il va vraiment falloir que je m’y mette…

  7. erzébeth dit :

    Mouais, 4 livres en 1, c’est pas un peu de la triche, ça, madame ? 😉
    Non, en fait, c’est une excellente idée de présenter la série dans un seul billet, et en plus tu en parles très bien. Si ce n’étaient ces thèmes qui me rebutent au possible, tu aurais pu me séduire. 🙂

  8. Armande dit :

    J’ai beaucoup aimé cette série que j’ai chaudement recommandé aux ados de mon collègue qui fréquentaient le club lecture l’année dernière. C’est rare de trouver des romans qui mêlent aussi intelligemment une vraie réflexion sur notre société à une intrigue bien ficelée. Jean-Claude Mourlevat dans le Combat d’hiver a réussi lui aussi ce tour de force.

    • yueyin dit :

      ah je note combat d’hiver… cette série plait beaucoup aux ados, les thèmes les touchent et les font réfléchir… du moins c’est ce que j’ai observé autour de moi 🙂

  9. J’en avais parlé en son temps, en effet – ici: http://fattorius.over-blog.com/article-21192660.html … mais n’y ai pas forcément trouvé autant d’éléments que vous – sans compter que vous avez attaqué tous les romans de la série! Merci de votre billet.

  10. anjelica dit :

    Je pense que c’est une série qui devrait plaire à Lara 🙂

  11. maijo dit :

    Mon billet sur Specials manque toujours à l’appel. Mais après, je suis moins tentée de continuer, bien que j’aie beaucoup aimé les trois premiers.

  12. choupynette dit :

    ohhh la la.. comme tu « cheat »… rahhhhhh la vilaiiiiiiiiine ;o)))))

  13. mirontaine dit :

    (Coucou Yueyin,suis désolée mais je n’ai pas reçu ton adresse,me voilà fort embêtée pour te faire parvenir le PIF!Merci de me la transmettre dès que tu pourras ;))

  14. BlueGrey dit :

    Ouiii ! Et non, je ne suis pas pressée… Vue ma PAL, je ne devrais pas manquer de lecture d’ici-là.

  15. Eléa dit :

    je suis scotchée … sans voix …. j’aime vraiment beaucoup ton avis sur cette série … je vais voir si je peux l’avoir à la biblio.

  16. Eléa dit :

    en rège général, j’aime bcp la litt jeunesse … et je regrette souvent ne pas avoir eu des séries aussi sympa quand j’étais ado ;-))

  17. Mirianne dit :

    J’attends toujours que le 2e soit dispo à la biblio, il est réservé depuis le 10 septembre, ggrrr c’est long!

  18. marine dit :

    http://www.ipetitions.com/petition/movie_uglies/

    Le but de cette pétition est de faire des films à partir de ces livres, pour l’instant il n’y a pas encore de signatures, la pétition est toute nouvelle mais c’est avec vos voix qu’elle pourra avancer, ça ne prends que deux minutes. Merci à tous ceux qui signeront. N’oubliez pas d’en parler autour de vous =)

  19. fashion dit :

    Oué, un billet qui te permet de rattraper 4 bouquins d’un coup!!! Bravo! (C’est erzébeth qui va être contente:)))

  20. fashion dit :

    Ne t’inquiète pas : ce billet est par-fait! :))

  21. Loula dit :

    Je les ai ai lu au fur et à mesure, c’est vrai que c’est une vraie torture de devoir attendre la sortie du prochain! En revanche, je n’ai lu que les trois premiers et j’ai moins envie de lire le dernier dont j’ai entendu moins de bien que les autres! En plus, j’ai le sentiment que ça peux très bien finir au 3. Mais d’après toi, le 4 apporte réellement quelqeu chose à cette lecture?

    • yueyin dit :

      La série se terminait je pense au tome trois, le quatre est plutôt le début d’autre chose mêem si Tally est là en guest star :-)) j’ai bien aimé l’idée de l’économie de la notoriété… c’est joliment fait 🙂

  22. helena dit :

    bientôt je le commencerai .. il me reste qu’a finir fascination [aurais-tu fait un article dessus ? ] et pis je m’y met .. mais bon , a mon avis, je vais pas tarder a finir fascination .. c’est tellement bien .. =P     gors bizoux ma tata laulau . che t’aime fort  !

    • yueyin dit :

      Je n’ai aps encore écrit d’article pour fascination, en fait je pensais écrire un article commun pour les trois tomes mais j’ai du mal à m’y mettre (et oui c’est trop trop bien !!!)
      Je pense que tu appréciera Uglies, pretties et toute la suite 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *