La croix d’ossements

Il y a quelques mois, j’ai parlé de ce roman par ici dans le cadre de mon challenge « Lire en VO ». Ceci est donc simplement un message aux lecteurs (et j’imagine principalement aux lectrices) purement franco- phones: le tome 4 des aventures de Mercy Thompson est sorti en français. Que les amateurs de littérature mordante en prennent bonne note. C’est de l’excellente Bit-lit pour amateur. Enjoy !


La croix d’ossements – Patricia Briggs – 2009 – Milady – traduit del’anglais (états-unis) par Lorène Lenoir – 2010

Ce contenu a été publié dans SFFF. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

12 réponses à La croix d’ossements

  1. hydromiel dit :

    A la bourre dans mes billets, je viens de le finir et je me suis régalée, comme avec les précédents.

    • yueyin dit :

      à la bourre, grand tolkien a qui le dis-tu !!!! moi je l’avais beaucoup aimé en anglais et je viens de me régaler à le relire en français… trop trop bien 😉

  2. Chimère dit :

    En haut de ma PAL, j’en salive d’avance

  3. Uncoindeblog dit :

    Aaaaaaaaaaaahhh je cours l’acheter. Merci Yueyin

  4. Pimpi dit :

    Ma PAL m’ayant menacée de faire grève, je n’ai pas encore acheté le tome 2. Je sais, je sais, j’ai honte… je vais remédier à ça!! 🙂

  5. Le Papou dit :

    Chère Mme Yue Yin,

    Pourriez-vous indiquer au béotien que je suis ce qu’est la bit-lit ?

    J’ai peur que ma traduction ne soit pas du tout la même que celle des autres

     

    Merci d’avance

    Le Papou dit The Papou

    • yueyin dit :

      Certes Monsieur Papou, la bit-lit est un genre qui rassemble toute les histoires à base de créatures mordantes, type vampire loup-garou ou assimilé mais teintées de romance voire de passion voire plus parfois et même souvent (genre entre une humaine et un vampire, une changeuse et un loup garou, une louve garou et son semblable, une tueuse de vampire et… un vampire  sans compter les différentes catégories de Fae…

      A Londres nous avions été surprises (toute la bande, je ne parle pas de moi au pluriel) par la catégorie Horror romance très  très fournie dans toutes les bonens librairies, depuis le succès de Twilight, les éditeurs français ont décidé de tout traduire (y’a un creneau) donc nous avons un soudain raz de marée… quoique pour Mercy je les lis en anglais incapable d’attendre la sortie française…

      Maintenant on parle plutôt de bit-lit (oui sur bite morsure et non pas autre chose) par analogie avec la chick-lit (littérature de poulette) qui rassemble les bouquin à l’eau de rose mais avec des femmes libérées au lieue des ingénues d’autres fois :-)))) un cran au dessu des harlequin quand même :-))))

      Quand à moi tant qu’à lire des trucs un peu légers avec des histoires d’amour à l’intérieur, je préfère les versions avec mordant et j’ai parfois de très bonne surprise genre Mercy Thompson, la changeuse qui vous plairait bien mon papou… elle est mécanicienne volkswagen, travaille avec un fae originaire du fond des âges germain, fréquente quelques loup-garous colériques et un vampire fan de scoubidou, sinon elle se transforme en coyote et son personnage et sa façon d’utiliser ses pouvoirs est vraiment très bien vue et raccord avec la symbolique de Coyote le chaotique ! c’est une des rares créatures surnaturelles originaires d’amériques du nord où elles ont été plus ou moins génocidées par les faes et les vampires originaires de la vieille europe… cool hein…

  6. Ankya dit :

    Je n’ai pas encore eu l’occasion de passer à la Fnac (mon libraire en bas de chez moi a très peu de Milady, et pas de Mercy sur les rayons)…. me taaaaarde !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *