Hypérion

La planète Hypérion aux confins du Retz recèle de multiples mystères. Planète Labyrinthique, dotée d’artéfacts étrangers à l’expansion humaine, abritant des phénomènes temporels inexpliqués et une créature de cauchemard, appelée le Gritche, devenue en quelques années la divinité d’une religion sanglante, elle n’a jamais intégré le Retz, même en temps que colonie.  Comme si des forces de l’ombre oeuvraient à la tenir l’écart de l’Hégémonie.
Alors que les Extros s’apprêtent à ravager la planète et que les armées du Retz convergent pour les affronter, alors que ses habitants abandonnent tout pour chercher à évacuer et que le chaos s’installe, sept pélerins se dirigent vers les tombeaux du temps. Et de cet étrange voyage pourrait bien dépendre non seulement le sort de la planète mais cquelquechose de beaucoup plus vaste.
Pour mettre toutes les chances de leur côté au moment où ils feront face au Gritche, les sept décident de se raconter mutuellement les évènements qui ont conduit chacun d’entre eux sur Hyperion dans ce chaos sans retour…
Hypérion est un livre-univers, non seulement le voyage des pélerins est l’occasion de découvrir cette planète inhospitalière et secrète mais les sept récits sont autant d’occasions d’explorer d’autres facettes de cet environnement complexe. Tous différents, ils s’éclairent les uns des autres pour nous donner une image fractionnée mais cohérente de cet univers fabuleux où les hommes ont ensemencé la galaxie, où les intelligences artificielles ont acquis leur indépendance mais continuent de servir – mais est-ce le bon terme –  l’humanité, où certains hommes ont choisi de vivre en marge jusqu’à ouvrir une nouvelle branche évolutive et développer une culture adaptée à l’espace, où dans une même maison salon et chambre à coucher peuvent se situer sur des mondes différents.
Chaque personnage ajoute sa propre voix bien distincte à la trame centrale, leurs histoires tissent un motif incroyablement riche et profond. Je savais que Hypérion, prix Hugo 1990, était considéré comme un des classiques incontournables de la science-fiction mais que voulez-vous, on redoute toujours une déception. Parlons plutôt d’une… révélation. foudroyant !

Hypérion – Dan Simmons – 1989 – traduit de l’anglais par Guy Abadia – 1990 – Robert Laffont (édité en poche chez Pocket)

Merci à Isil pour m’avoir dénoncé et à Fashion pour ce prêt positivement décoiffant !

Ce contenu a été publié dans SFFF. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

55 réponses à Hypérion

  1. Isabelle dit :

    Voilà qui a l’air tout à fait fascinant! En général, j’aime beaucoup ce genre de littérature. Je note !

  2. Isil dit :

    Yeeeesssss!
    C’est gentil de me faire passer pour une cafteuse.

  3. Freude dit :

    Ah, je l’ai depuis longtemps dans ma PAL ! Et suite à une lecture décevante d’un autre classique de SF (Fahrenheit 451), je repoussais sa découverte…

  4. Pimpi dit :

    Un vrai coup de coeur et une vraie découverte que cette série… as-tu lu la suite? Endymion et L’Éveil d’Endymion?

  5. Ori dit :

    LA série par laquelle j’ai failli rater mon capes, je lisais même pendant les cours de grammaire! La honte!!!!!

  6. rory dit :

    Aprés la surprise Gaiman, je pense que je vais me laisser tenter par celui là!

  7. hydromiel dit :

    J’ai adoré aussi.
    J’ai les 2 premiers Endymion qui m’attendent dans ma PAL.

  8. mango dit :

    Je me rappelle l’avoir beaucoup aimé mais j’en avais oublié l’histoire que je retrouve grâce à ton résumé! C’est complexe à raconter mais facile à lire!

  9. Chimère dit :

    De beaux souvenirs ce roman. Et comme SBM, la crucifixion m’avait beaucoup marquée tiens. J’étais persuadée que tu l’avais déjà lu ce livre. Par contre, je n’ai jamais cherché à lire les suites.

  10. Kali dit :

    C’est quoi cette affaire de crucifixion? Les âmes de bisounours y survivent-elles?
    Ekwerkwe m’en a souvent parlé, et elle a souvent bon goût! *de la série hein, pas de cette sombre affaire de croix…*

    • yueyin dit :

      pas de bisounours dans cette histoire, oh non pa du tout c’est vraiment pas le genre, oh non…
      mais si tu veux savoir le fin mot de l’histoire, il faudra lire le livre lalala…

  11. Turquoise dit :

    J’avais commencé à le lire en poche, mais je n’avais pas accroché…Je lui donnerais peut-être une seconde chance (si je ne l’ai pas revendu…) 

  12. Turquoise dit :

    …En même temps, Amazon me conseille de lire « Fais le beau…. » et de révéler la star cachée dans mon chien… Quel horrible dilemme, n’est-ce pas ????

  13. hydromiel dit :

    Oui, c’est un peu le soucis de les lire en plusieurs volumes, c’est que je suis un peu obligée de faire des spoilers…. ma bon  c’est pas ma faute

  14. Karine:) dit :

    Bon… après Pimpi, voilà que tu t’y mets aussi!  Il va me le falloir, ce livre!  Absolument!

  15. Lael dit :

    foudroyant!!!! je note! pourtant je ne connais pas du tout ce genre! c’est de la science fiction il me semble!! la couverture est très belle !!!

  16. Alwenn dit :

    J’ai lu toute cette série de Simmons il y a quelques années maintenant et c’est absolument fabuleux ! J’avais été sctochée du début à la fin !

  17. pom' dit :

    je viens de relire mes notes sur Hypérion car j’envisage de poursuivre avec la chute d’hypérion donc bientot sur mon blog.

    c’est en effet de la bonne SF qui fait cogiter, j’ai déja commencer la chute d’hyperion une première fois mais pas fini, il faut un minimum de concentration pour bien suivre, mais là j’ai de nouveau envie de le relire
    je suis toujours ravie quand je vois de la SF sur les blogs, je trouve que c’est de la très bonne littérature bien souvent mal considérée

  18. katell dit :

    J’avais dévoré cette fresque SF avec une délectation sans nom!!! Merci de raviver ce beau souvenir livresque!

  19. Marie dit :

    J’ai dévoré toute la série (Hypérion, la chute, Endymion, l’éveil), il y a trois ou quatre ans, sans pouvoir lever le nez… ou presque! Ton post me donne envie de replonger… Ou de (enfin) tenter les seuls Dan Simmons pas encore lus: Ilium et Olympos. Tu les as lus?

    • yueyin dit :

      Je t’avoue qu’ils me tentaient déjà avant ces deux là (olympos et ilium) et que maintenant que j’ai lu Hyperion ils me tentent plus encore 🙂 C’était ma première expérience avec l’auteur !

  20. Xavier dit :

    Hey, enfin un bouquin que j’ai lu! J’avais été fasciné par cette histoire que j’ai lu d’une traite (les quatre volumes)… Globalement, quand tu tapes dans la collection Atalante, tu as peux de chance de mal tomber… Il y a aussi Pierre Bordage et Piers Anthony qui ont fait des sagas dans le genre, très très bon….

    • yueyin dit :

      ça y est j’ai la suite d’hypérion en stock et je vais me régaler :-), j’ai déjé lu du Bordage mais je ne connais pas Piers Anthony, va falloir que je me renseigne 😉

  21. Xavier dit :

    Attention, j’avais commencé une série très sympa d’Anthony (l’adepte bleu) , je voulais me payer l’intégrale ces derniers temps mais d’après mes recherches les derniers volumes n’ont jamais été traduits en francais… aaaaaargh, frustration!!

  22. -Perrine- dit :

    Je l’ai dans ma PAL et je compte le lire sous peu, voire même l’emporter dans mes petits bagages… mais… est-ce qu’on peut juste lire le tome I sans vouloir à tout prix plonger dans le tome II ? Parce que sinon, je crois qu’il va me falloir un plus grand sac… 

    • yueyin dit :

      Franchement le tome 1 se suffit parfaitement à lui même, il a une fin excellente (mais en poche ça fait quand même deux tomes) c’est un sommet que le tome 2 à mon sens n’atteint pas tout à fait !

  23. SBM dit :

    Je crois que la scène de la crucifixion restera à tout jamais dans ma mémoire !

  24. fashion dit :

    Yep.
    De rien.

    (la suite part demain si je trouve une enveloppe)

  25. zazimuth dit :

    Je sais que ce roman et sa suite (Endémyon il me semble) avaient beaucoup plu à mon mari qui est assez difficile en SF.

  26. Je cherchais ton commentaire sur Le treizième conte mais je vois qu’il est encore à venir! Bon du coup je furetais dans tes autres rayons et là je vois Hypérion, un de mes coups de coeur côté SF – foudroyant, c’est le mot! Cette édition inclue-t-elle le cycle d’Hypérion ou juste le 1er tome?

    • yueyin dit :

      euh bon d’accord, je ne l’ai aps encore écrit, j’ai beaucouuuuup de retard dans mes billets mais c’est dommage car j’ai vraimetn beaucoup aimé le 13e conte, d’ailleurs je le relirai bien mais j’ai offert mon exemplaire… dilemme, racheterai-je ou pas 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *