La nuit de l’oracle

Peut-être que tout a commencé le jour où Sydney Orr, convalescent flageolant, est entré dans une papeterie pour acheter un carnet bleu, très solide, fabriqué au Portugal. Peut-être. C’est bien ce jour-là en tous cas, qu’il s’est remis à écrire, l’histoire d’un éditeur trentenaire qui quitte sa vie en emmenant un  manuscrit avec lui, La nuit de l’oracle, récit des malheurs d’un homme affligé du don de prévoir l’avenir. Mais écrire n’est-ce pas justement influer d’une façon ou d’une autre sur nos actes à venir ?

Je pensais être définitivement fâchée avec Paul Auster, depuis ma piteuse expérience avec la trilogie new-yorkaise dont je garde un souvenir gluant d’ennui. Et bien non ! Je me suis laissé séduire par ce vertigineux exercice de style, emboîtement d’histoires gigognes dont les thèmes se répondent autour d’un écrivaillon en devenir, sous l’aura tutélaire d’un auteur vieillissant mais reconnu dont le nom se trouve être l’anagramme d’Auster. Une belle réflexion sur les liens que tissent, volontairement ou non, les auteurs entre les mondes fictifs de leurs oeuvres voire entre vie réelle et créations littéraires. Inspirant


La nuit de l’oracle – Paul Auster – 2003 – traduit de l’américain par Christine Le Boeuf pour Acte Sud – 2004

 

PS et non, je ne parle pas toujours de Tolkien… oups ça m’a échappé !

Ce contenu a été publié dans Roman américain. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

29 réponses à La nuit de l’oracle

  1. anjelica dit :

    D’Auster, je n’ai lu que ‘Brooklyn folies’ que j’avais apprécié mais pour l’instant pas envie de tenter autre chose.

    Mais ton exemple pousse à ne pas rester sur des a-priori

    • yueyin dit :

      Je lirai peut être bien un autre auster… moon palace par exemple !!! Surtout qu’il est dans ma pal 🙂

      • Moon dit :

        Hey, great job with the Dolphin browser HD for iOS. Just downloaded it and already starting to love it. However I have some problem with the app running on my iPad 2 with iOS 4.3.3. I co7;#n&d821ult get it to go into desktop mode although I’ve already selected the option to on. Tried reinstalling and rebooting my iPad and it’s still serving me to mobile sites. Any idea why?

  2. Choupynette dit :

    toujours pas lu. Pas fâchée, juste méfiante 😉

  3. Lystig dit :

    dans le cadre des Sexy Men (j’ai pris le train en route), lecture ce mois de Paul Auster : ma soeur m’en ayant prêté deux, je me suis lancée : même opinion que toi quant à « trilogie newyorkaise » ; Soeurette m’a aussi prêté « Tombouctou » = je n’ai pas osé le lire…

  4. Joelle dit :

    J’ai eu la même réaction que toi avec la trilogie new-yorkaise mais je me suis réconciliée avec l’auteur grâce à Brooklyn follies 😉 Et ce titre-là est aussi noté !

  5. Emeraude dit :

    Je suis une grande admiratrice de Auster et pour ma part, j’ai adoré la trilogie new yorkaise (mais j’avoue avoir été déçue par 2 ou 3 titres). Pour Brooklyn Follies, je me souviens très bien l’avoir lu d’une seule traite !

  6. Restling dit :

    J’ai découvert Paul Auster avec ce roman et ça a été une révélation ! Ensuite, j’ai lu Le livre des illusions, tu l’as lu ? Et la Trilogie new-yorkaise m’a laissée assez désappointée.

  7. Karine:) dit :

    J’ai aimé ce que j’ai lu d’Auster à date mais je n’ai pas lu ta – pas – fameuse trilogie new-yorkaise… celui-ci est noté… un jour, un jour!

  8. Du bon et du moins bon avec cet auteur.

    C’est sûr que ça change de Tolkien….

  9. Céline dit :

    Comme toi, je n’ai pas du tout aimé la Trilogie new-yorkaise. Je vais peut-être essayé celui là, afin de voir si ça me réconcilie aussi avec Auster …

  10. Isabelle dit :

    Je n’ai lu que ce livre d’Auster et j’avais beaucoup aimé ! En le refermant, je m’étais dit que j’avais envie de lire ces autres titres, mais le temps a passé depuis et je n’en ai plus tant envie ! Un jour…

  11. Alice dit :

    Je suis vraiment contente qu’il te plaise !

  12. Nico dit :

    Je n’ai pas aimé ce roman, et ses nombreuses mise en abyme qui alourdissent la lecture. De toute façon, cet écrivain n’est vraiment pas fait pour moi, je le trouve d’un ennui!

  13. **Fleur** dit :

    J’avais lu Moon Palace il y a peut-être 2 ans, ça m’a pas trop emballée du coup j’ai acheté cet été La Trilogie New Yorkaise pour me réconcilier avec P. Auster mais à en croire ce que tu en dis c’est pas gagné… (bon heureusement elle était d’occas 🙂 )

  14. Hathaway dit :

    « piteuse expérience » ? aïe moi qui voulait lire « Cité de verre » pour poursuivre avec cet écrivain … J’avais beaucoup aimé « Brooklyn folies ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *