Si loin de vous

1964, Jun Nakashima, autrefois star du muet, est contacté par un jeune journaliste qui semble à la fois bien connaître sa carrière et le cinéma muet, chose rare 40 ans après l’avènement du parlant. D’abord embarassé et bousculé, le vieil acteur voit bientôt s’ouvrir devant lui des perspectives dont il ne rêvait plus. Mais bientôt des questions resurgissent avec insistance de son passé, et tout d’abord pourquoi diable a-t-il arrêté de tourner en pleine gloire plusieurs années avant l’effondrement du muet ? pourquoi a-t-il coupé tous les ponts avec ses anciens amis ? Que cache donc le  long silence du vieil homme ?
Le premier attrait de ce roman est sans conteste la plongée qu’il nous offre dans l’histoire du cinéma muet d’Hollywood, évoquant à la fois le langage visuel et poétique de cet forme d’art aujourd’hui méconnu, ses relations avec la société californienne des années 10 et 20 où la xénophobie envers les japonais est toujours sous jacente et tend à s’aggraver, quelques futurs grands noms hollywoodiens qui jettent les bases de ce qui deviendra un empire, et surtout le cinéma lui-même qui balbutie et s’invente un peu plus à chaque bobine!
L’autre attrait pour moi fut sans aucun doute le rythme et la construction du récit, tout en lenteur, méticulosité et flashbacks, au rythme de cet homme de 73 ans que l’on pense au départ victime de circonstances funestes et qui révèle peu à peu  les failles de sa personnalité avant de se voir offrir un ersatz de thérapie accompagnée peut-être d’un début de rédemption.
Un beau roman qui aborde en douceur autant la nostalgie et les regrets que la soif de reconnaissance et les  faiblesses qu’elle entraine avec toujours, au centre de tout, le muet et ses étranges images animées. Envoûtant.


Si loin de vous (The Age of Dreaming) – Nina Revoyr – traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Bruno Boudard – 2008 – Phébus (2009)

Les avis de bluegrey, Stephie, Amanda, Anne, Cathulu, Delphine

PS – Merci à Suzanne de chez les filles qui excusera j’espère ce délai de lecture inhabituel dû à mes retards d’été.
PPS – J’ai fait, depuis cette lecture, tout un tas de recherches sur le muet et je ne désespère pas de pouvoir me régaler de certains films, ma culture à cet égard étant quand même des plus réduite : Chaplin, Harold Loyd, Laurel et Hardy, Murnau et Lang je pense, c’est à peu près tout. Ce qui me fait penser que je reverrais bien Metropolis, quelqu’un le possèderait-il par hasard dans sa dvdthèque ?


Ce contenu a été publié dans Roman américain. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

26 réponses à Si loin de vous

  1. Naïk dit :

    Je note, pour les ambiances qui me plairont sûrement 🙂 Je ne pourrais pas t’aider pour Metropolis… je réalise que je n’ai pas de « muet » dans ma dvdthèque… Mais cela me rappelle que j’aimerais bien revoir ou découvrir les films de Mélies.
    Sur le cinéma, j’ai lu le 1er tome de la série de Brigitte Aubert et j’en parle bientôt 😉 

  2. Celsmoon dit :

    Je n’ai absolument pas aimé 🙁

  3. Leiloona dit :

    Je l’ai lu cet été, et après avoir eu du mal à entrer dedans, ce fut une belle découverte. Pas bouleversante, mais plaisante.

  4. fashion dit :

    Oui, moi!
    Je te l’envoie avec Eon si tu veux!

  5. lael dit :

    je suis contente que ce livre trouve ses lecteurs!! je n’avais pas accroché alors je l’ai offert à une copine qui bosse dans l’audiovisuel…

  6. BlueGrey dit :

    Ce roman fut pour moi un charmant moment de lecture. J’aime moi aussi les récits qui prennent leur temps !

  7. Ori dit :

    J’avais beaucoup aimé aussi, il faut que je regarde un film muet, mais j’ai du mal!

  8. sylire dit :

    Je garde aussi un très bon souvenir de cette lecture très originale par son thème.

  9. Nanne dit :

    Ce roman a fait le tour de la bolgosphère et il a été une belle lecture estivale qui m’a permis de me replonger dans le cinéma muet que je visionnais régulièrement il y a quelques années … J’ai trouvé le personnage principal très attachant et pudique, contrairement à d’autres blogueuses ! Un très beau roman, original et aux personnages attachants.

  10. Theoma dit :

    je suis passée à côté 🙁

  11. keisha dit :

    J’ai aussi beaucoup aimé.
    Sinon, on doit bien trouver ces films en médiathèque, je crois?

  12. Stephie dit :

    Un vraiment beau souvenir de lecture pour moi 😉

  13. Deux autres très bons romans sur autour du cinéma muet :

    Moi fatty de Jerry Stalh
    http://actu-du-noir.over-blog.com/article-14335325.html

    et Le crépuscule des stars de Robert Bloch qui fut, entre autres, le scénariste de Psychose.
    http://actu-du-noir.over-blog.com/article-19508020.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *