Jane Austen et le révérend

  1804, le Révérend et Mrs Austen accompagnés de leurs filles Jane et Cassandra projettent un séjour à Lyme Regis, modeste lieu de villégiature en bord de mer dont la digue de pierre (le cobb) servira plus tard (!) de décor à une scène clé de Persuasion. Leur arrivée est malheureusement perturbée par un grave accident de coche, de chaise de poste exactement. Cassandra blessée, Jane doit courir chercher du secours en pleine tempête et découvre une maison plutôt inhospitalière au propriétaire plus qu’ombrageux…
A partir de là les évènements s’enchainent, entre deux tasses de thé et la rédaction des Watsons, Jane est entraînée dans une complexe histoire mélant trafics en tous genres, contrebandiers, naufrageurs, meurtres et autres émois plus… romanesques.
Comme de raison, je ne pouvais que céder aux sirènes d’une série qui met en scène ma très chère Jane comme héroïne et enquêtrice tout à la fois et ce fut une expérience charmante.
L’intrigue est bien menée, le style passablement inspiré de celui d’Austen, les détails savoureux et les références plus ou moins marquées aux romans et personnages de l’auteure amusants et souvent bien vus. Le parti pris assumé d’imaginer la façon dont la vie à pu inspirer l’oeuvre est éminément sympathique même si parfois Stephanie Barron se laisse un tantinet emporter. La mère de Jane Austen est ici par trop inspirée de Mrs Bennett et ne correspond guère à l’idée que je me fais de l’impressionante Mrs Austen qui forte de la supériorité sociale de sa propre lignée exerça un grand ascendant sur sa famille en général et ses filles en particuliers et ce, tout au long de leur vie. Cette réserve mise à part (et comment ne pas pardonner à une telle admiratrice d’un de mes auteurs favorits) cette lecture me fut rafraîchissante et la fréquentation d’une Jane décidée et perspicace fort agréable, sans parler du très séduisant pendant de Mr Darcy, Geoffrey (oui Geoffrey !) Sidmouth qui n’est pas mal non plus. Distrayant !

Jane Austen et le révérend – Stephanie Barron – 1997 – le masque, collection Labyrinthes – Traduit de l’anglais par Corinne Bourbeillon

L’avis de Clarabel et de Chimère.

PS : le quatrième de couverture de mon exemplaire est celui d’un autre roman, Jane Austen à Scargrave manor, premier opus de la série traduit un an après celui-ci, Tolkien doit savoir pourquoi…
PPS : La série compte aujourd’hui, sauf erreur, neuf épisodes tous traduits et parus en français dans la collection Labytinthes/Le Masque

lecture effectué dans le cadre du Challenge Jane Austen et du thème du mois du club Lire et délire, un roman avec un personnage réel inside ! (ce qui s’appelle faire une pierre deux coups)
    

Ce contenu a été publié dans Roman américain. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

34 réponses à Jane Austen et le révérend

  1. Nanne dit :

    Tu auras toujours l’art et la manière d’allier subtilement l’utile et l’agréable, Yueyin … Ce que je ne sais absolument pas faire ! C’est un vrai talent d’oragnisatrice née 😉 Mais, j’ai aussi repéré cette série sur Jane Austen, et je compte bien en lire un ou deux. Juste pour voir de quoi il retourne …. Et de me lancer (enfin) dans la grande aventure de la lecture de Jane Austen !! (je dois être la dernière sur la blogosphère à ne pas avoir encore lu cette auteure).

    • yueyin dit :

      hihi en fait ce titre était dans ma pal depuis tolkien sait quand mais là la conjonction des occasions a été irrésistibles 😉 belles lectures d’été en tous cas !

  2. Karine dit :

    J’ai été ravie de découvrir ce roman et le suivant (Jane Austen et l’Arlequin), et compte bien continuer cette série.
    PS : Mon exemplaire de Jane Austen et le révérend avait également un quatrième de couverture erroné.

  3. levraoueg dit :

    Ah la maligne ! C’était une bonne idée de choisir Jane Austen comme personnage célèbre et de faire d’une pierre deux coups. Sinon la démarche de Stephanie Barron m’agace un peu. On dirait qu’elle a trouvé un filon qu’elle entend bien exploiter au maximum. Une démarche plus commerciale que littéraire, non ?

    • yueyin dit :

      bah peut être un peu mais en même temps c’est une vraie fan aucun doute et l’époque l’inspire alors comme elle a un joli brin de plume c’est plutôt agréable ma foi 🙂

  4. Isil dit :

    Si je devais lire un roman autour d’Austen, ce serait celui ci parce que j’aime les romans policiers, mais j’hésite parce que Jane en détective, je ne suis pas sûre d’adhérer.

    • yueyin dit :

      ben écoute je l’ai prêté à choupy mais je te l’envoi ensuite, tu pourras juger sur pièce ! entendons nous quand on dit detective c’est un peu dans le genre de l’ancêtre de miss marple, sa connaissance de l’âme humaine, son insatiable curiosité et sa vivacité font qu’elle découvre des tas de choses en discutant avec les gens, qutour d’une tasse de thé ou en achetant des gants de coton ou une pièce de soie… rien de trop sportif je te rassure !

  5. erzebeth dit :

    En plus, tu as écrit ton billet pour le jour J, mais quelle femme extraordinaire !!!
    A part ça, tu te doutes bien que je ne suis pas plus intéressée que tout à l’heure 😉

    • yueyin dit :

      Ouais ça doit être la première fois que je réussis ce tour de force, impressionant hein ? mais je en pensais pas que tu allais e précipiter dessus non plus… je pense à toi ma grande !

  6. Chimère dit :

    Ah le coup du 4ème de couv trompeur !  En fait c’est effectivement le premier de la série que j’ai lu et peut-être pas le meilleur. Depuis je découvre petit à petit les autres titres. Je ne suis pas franchement choquée par l’idée de transformer Jane en détective, après tout je viens de découvrir qu’une série policière faisait la même chose avec Mark Twain et même avec le général Grant. Et pourquoi pas tant que cela ne vire pas au n’importe quoi et je n’ai pas trouvé que ça l’était avec cette série qui emprunte le ton des romans de Jane pour décrire ses enquêtes logique puisqu’il s’agit de son journal intime que nous lisons.

    • yueyin dit :

      Oui je crois que c’est assez traditionnel de penser qu’un bon auteur pourrait exercer son intelligence dans la vraie vie 🙂 et j’aime assez le résultat ici, il faut dire que j’aime beaucoup l’époque aussi ! mais au fait j’aimerai bien lire des enquête de mark twain réputé pour sa verve et son humour 🙂

  7. Neph dit :

    Pfiou, je prends du retard dans le challenge, moi… Mais je suis ravie de découvrir ce genre de petits bouquins sympathiques ; ce n’est pas si grave si le challenge dure deux ans, si ?

  8. anjelica dit :

    Encore un bel après-midi

  9. Lou dit :

    J’ai un autre volume dans ma PAL et ton avis me rassure car je me souviens d’un billet de Fashion très réservé. J’espère apprécier moi aussi 🙂 Il y a aussi la série dans laquelle les personnages d’Austen livrent une enquête, la connais-tu ? Je l’ai juste repérée pour l’instant mais pourquoi pas un jour ?

    • yueyin dit :

      Ah non je ne connais pas l’autre série mais je serais curieuse de voir ça 🙂 quant à celle ci, elle est distrayante de par sont atmosphère et son cadre :-)))

  10. Karine:) dit :

    J’en ai un ou deux de la série chez moi… il me semble que c’est celui-ci, d’ailleurs!!!  Va falloir que j’essaie un jour mais là, j’ai comme d’autres priorités côté lecture!!!  Genre le livre du club de lecture pour dans 2 jours que je n’arriverai certainement pas à lire!!!  Mais bon, on peut essayer!!

  11. Fantômette dit :

    Tout à fait d’accord avec toi ! Cette collection est très rafraîchissante.

  12. Tiphanie dit :

    Je note la référence pour ma LAL !

  13. Tiphanie dit :

    J’ai étudié Pride and Prejudice et l’adaptation de Joe Wright sous toutes ses coutures l’an dernier, et doncun certains nombres d’études sur Austen et l’adaptation de la bbc il y’a à peine deux ans et si je m’y remettais maintenant je pourrais en être écoeurée. Mais il me reste encoreJuvenilia et son dernier roman inachevé à lire d’elle, je m’y remettrai un peu plus tard.
    En tout cas c’est plaisant de lire les impressions des participantes du challenge.

  14. Diane dit :

    J’ignorais l’exostence de cette série de livres

  15. rachel dit :

    oh bin lala je sens que je vais aimer mon livre challenge anglais…c chouette de penser retrouver un peu les personnes de jane…avec jane…retrouver l’ambiance…;o)

  16. Titine dit :

    J’ai lu « Jane Austen à Scargrave Manor » et c’est également délicieux. C’est très amusant de retrouver notre Jane en détective et les références à ses livres et à sa vie sont toujours plaisants et pertinants. Un bon divertisssement!

    • yueyin dit :

      plzaisant en effet mais le fait que la vie de l’heroïne soit connue gène quelque peu aux entournures puisqu’on sait que certaines choses n’arriveront pas… pauvre jane pauvre Geoffrey !

  17. keisha dit :

    C’est le seul que j’ai lu (à cause de jane, bien sûr) quelques allusions sympathiques à la vie de jane, mais bon, l’histoire policière reste classique. Distrayant, comme tu dis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *