Le musée des introuvables

Un beau matin, Les libraires de Montréal ont la surprise de recevoir dix romans provenant d’autant d’éditeurs mais doté d’un même titre et des même initiales d’auteur. Un beau mystère littéraire, bien propre à faire fonctionner l’imaginaire des critiques, étudiants et autres professeurs de lettres, d’autant que les dits ouvrages s’avèrent non seulement fort bons mais de plus être les dix tomes d’une vaste fresque littéraire positivement proustienne. Mais quand les éditeurs de l’oeuvre en question se mettent à exploser les uns après les autres et de toute évidence contre leur volonté, l’énigme posée par le mystérieux F.S. revêt une tout autre dimension…

Que voilà un superbe objet textuel, déjanté et drôlatique! Un polar certes, mais mené par un enquêteur disons particulier qui se pique de converser à l’imparfait du subjonctif et exige de ses hommes lectures et dissertations diverses. Étant entendu que les connaissances littéraires sont impérativement nécessaires à la résolution des mystères du monde qu’il soient policiers ou philosophiques. S’y croisent également de pittoresques clochards, un florissante libraire, une bouillante étudiante, un ex exécrable professeur de littérature tout juste reconverti et surtout, surtout, de vieux manuscrits que l’on croyait perdus ! Le style est riche, exubérant, baroque même, plein de fantaisie et de tournures piquantes. L’action est enlevée, les personnages attachants et l’amour de la littérature se clame à chaque page, une pure merveille d’invention à mettre entre toutes les mains. Surprenant !

 

Le musée des introuvables – Fabien Ménar – Editions Québec Amérique 2009

 

Les avis éclairés et enthousiaste de Karine (Merciiii pour ce superbe cadeau) et Pimpi

 

Lu dans le cadre du thème ‘livre québécois » du club lire et délire mais également dans celui de la plume québécoise, un de mes nouveaux challenges (et oui l’année se termine il est temps de prévoir nos prochains défi…)

 

PS : Et je ne vous ai pas parlé de la fabuleuse grand mère de l’enquêteur, comateuse mais ayant connu tous le gratin artistique et littéraire du Paris d’avant guerre, Ni du gourou alcoolique qui se met à léviter quand il jeûne, ni…

PPS : Pour cette rencontre du club, j’ai également relu La liste de Jennifer Tremblay , un autre cadeau de Karine, une autre merveille, le billet arrive bientôt…

Ce contenu a été publié dans roman québécois. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

28 réponses à Le musée des introuvables

  1. Karine:) dit :

    Ahhhh je suis teeeeellement contente que ça t’ait plu!  J’étais vraiment très enthousiaste et j’espérais vraiment que ça te plairait autant qu’à moi!  You make my day, girl!

    • yueyin dit :

      Ah oui finalement quand on a les mêmes goût habituellement ça ajoute au suspens pour la demi-fois où on a pas aimé le même livre et où on était si absolument déçue :-))))

      J’adore ce genre de flamboyance stylistique et cette drolerie toujours à la limite de l’absurde mais sans y tomber tout à fait :-))

  2. Suzanne dit :

    Tout comme Karine, je suis aussi vraiment ravie que les mots de Ménar t,aient autant plu. Très beau billet.

  3. Que de POst-Scriptum. Devant tant d’enthousiasme, je note ce livre-délire.

  4. BlueGrey dit :

    Je l’ai bien entamé, et pour l’instant… je me régale ! ^^

  5. Chimère dit :

    Bon d’accord, t’as gagné, je le note…

  6. Caroline dit :

    Je l’avais repéré chez Pimpi, ton avis me confirme qu’il faut ABSOLUMENT que je le lise.

  7. Le Papou dit :

    Pourquoi ais-je l’impression que vous voulez toutes faire exploser ma PAL  ?

    et hop commandé au vieux chaperon rouge à barbe  !!

    • yueyin dit :

      J’espère que tu le trouveras facilement, pour moi cela a été assez folklo, heureusement Karine était là, et je l’ai offert à Pimpi en passant par mon frère… toute une histoire 🙂

  8. Suzanne dit :

    Merci pour le logo Yueyin et je dépose le lien de ton billet très vite.

     

  9. Bruno dit :

    Hum…je crois que je vais m’en commander un exemplaire aussi 🙂

  10. Marie dit :

    Tiens ? Je n’avais pas encore entendu parler de ce polar ! Il a l’air original et atypique !

     

  11. Bruno dit :

    Ça ne devrait pas être un problème

  12. Cryssilda dit :

    Tu le prêterais? Tout le monde en parle et je suis curieuse…

  13. Syl. dit :

    Juste ce qu’il me faut pour un challenge ! Et hop ! dans la liste…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *