Le roi soleil se lève aussi

A quoi pouvait bien ressembler une journée du roi soleil ? Quelles pensées pouvaient bien l’agiter alors qu’il se pliait, impavide, aux étonnants rituels de son lever ou de son coucher ? A vrai dire la question est mal posée car de quelle époque parlons-nous ? Nous nous représentons volontiers Louis XIV installé dans la splendeur de Versailles, certes, mais il avait 44 ans quand il pu s’y installer et régnait déjà depuis plus de 20 ans.
Philippe Beaussant, suivant pas à pas l’horaire d’une « journée ordinaire » du roi, s’attache ici à décoder pour nous tant les rituels eux-mêmes et la significations qu’ils revêtaient au XVIIe que les projections faussées, figées souvent fautives toujours partielles que nous avons de l’histoire en général et de Louis Dieudonné en particuliers.
Tout y passe, depuis sa nourrice qui fut la première à le « baiser » le matin tant qu’elle vécu – mais qu’est-ce qu’une nourrice au XVIIe et pourquoi occupe-t-elle une telle place – jusqu’à son coucher officiel dans la chambre d’apparat où il ne dormait pas, en passant par les consultations médicales du jour – Louis n’aimait guère les médecin, ce qui permit à un des valets de sa chambre, Molières, de les épingler lestement, le vêtement, la messe quotidienne, les repas, la danse, la promenade… Chaque étape donne lieu à des digressions plus ou mois longues mais toujours passionnantes sur la signification d’un geste, d’une situation ou d’un mot et sur la façon dont les hommes du grand siècle les comprenaient.
Ainsi des potages – quand on lit que le repas du roi commençait par deux grands potages et quatre petits, rien d’inquiétant – mais si on se replace dans le vocabulaire du temps où le potage est ce qui cuit dans un pot, on en vient à le voir s’attaquer à six plats de viandes bouillies de type pot-au-feu… Cela avant d’entamer les entrées.
Ainsi de la danse, où l’auteur montre de façon lumineuse comment durant le règne du roi soleil, le ballet de cour est passé d’un divertissement que la cour se donnait à elle-même à un spectacle de professionnels, prélude de l’opéra que nous connaissons, dont la noblesse de cour se faisait simple spectatrice. Impressionnant reflet de la façon dont il écarta cette même noblesse des charges de l’état.
Dans une écriture d’une grande élégance, à la fois simple, précise et imagée, Philippe Beaussant nous entraine dans les profondeurs des mentalités du XVIIe siècle. Érudit comme un essai, agréable comme un roman, lumineux et même drôle, un morceau de roi !

Le roi-soleil se lève aussi – Philippe Beaussant – 2000 – NRF Gallimard (2002 – Folio )

Les avis de Bluegrey (que je remercie infiniment pour le prêt), de Cuné, de Lisa, du bibliomane

Ce contenu a été publié dans essais. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

33 réponses à Le roi soleil se lève aussi

  1. Isil dit :

    Il pourrait bien me plaire ce roman. Je note.

  2. Aifelle dit :

    Je pense aller à Versailles bientôt. Ce pourrait être une excellente introduction.

  3. Lisa dit :

    J’avais absolument adoré ce bouquin!

  4. Karine:) dit :

    Je ne sais pas si un essai me tente ces temps-ci… je le garde quand même en mémoire, au cas où le goût me prendrait tout à coup!!!

  5. Mango dit :

    Ce livre semble très intéressant. J’ai lu récemment : « La santé de Louis XIV ». C’était un ogre: il dévorait . Il a aussi beaucoup souffert de la goutte à la fin de sa vie et on le promenait alors dans un fauteuil!

  6. BlueGrey dit :

    Je suis ravie qu’il t’ait plu, je l’avais moi-même beaucoup aimé !
    Philippe Beaussant excelle dans l’art de rendre divertissants les milles détails et anecdotes de la journée royale tout en remettant en place pas mal d’idées reçues sur son règne et la vie à Versaille…

  7. Nath dit :

    Hum, passionnée par le roi soleil, je note ce titre… Merci et bon dimanche ! A bientôt !

  8. Lael dit :

    hum! intéressant sans aucun doute! c’est le genre de roman qui pourrait me plaire! je le note en espérant qu’il sortira bientot en poche, bon dimanche à toi!!! au passage j’aime beaucoup le dernier paragraphe de ton billet et l’expression « un morceau de roi »!! ça donne envie de le lire!

  9. lael dit :

    et bien c’est parfait!!!!

  10. Florinette dit :

    J’avais remarqué ce livre, car, comme tu le sais, j’aime beaucoup cette époque, mais ce qui me freine, c’est que j’ai peur que ça soit trop romancé, j’essaye d’éviter les livres qui enjolivent ou ne respectent pas l’Histoire…à voir…
    Bonne journée Yueyin, bisous !

    • yueyin dit :

      Je crois que je fais du tort à ce livre 🙂 rassure toi Florinette ce n’est pas du tout un roman, ni romancé en aucune mesure… c’est un essai historique fondé sur les témoignages et les écrits du temps, simplement si bien écrit qu’il passe tout seul 🙂

  11. Nanne dit :

    Je le note car il parle d’un roi et d’une époque que j’aime particulièrement … Je ne le connaissais pas du tout ! Belle découverte !

  12. So dit :

    je sui pas trop histoire mais ton billet est convaincant, je suis intéressée!!!

  13. Lou dit :

    je devrais apprécier moi aussi, merci pour ton billet car je suis passée complètement à côté de ce titre !

  14. coming+soonn dit :

    je veux désespérement lire ce livre un jour PROCHAIN!!!!!!!!!!!!!!!!

  15. choupynette dit :

    je l’ai fini hier… quel régal! Bluegrey a été bien inspirée de nous le prêter!!

  16. Naina dit :

    Je l’ai lu il y a longtemps, très longtemps. J’ai dû apprécié cette lecture mais c’est très loin.

  17. EUPHRASIUM dit :

    Bonjour,

    Je soumets  « Emma ou la rage de vivre »  à votre critique.

    Editions Amalthée.

    https://www.zizole.blogs.psychologies.com/EUPHRASIUM

    Référencement en cours. Pour ceux qui le désirent: commande déjà possible à :

    http://livre.fnac.com/a2620536/E-Calmont-Emma-ou-la-rage-de-vivre?OriginClick=yes

    http://www.fnac.com/redir/emailing.asp?PRID=2620536

    http://www.cdiscount.com/search/calmont%20euphrasie/s-105.html?navid_nav=101

    http://www.amazon.fr/s/ref=nb_ss_w_0_8?__mk_fr_FR=%C5M%C5Z%D5%D1&url=search-alias%3Daps&field-keywords=emma+ou+la+rage+de+vivre&sprefix=emma+ou+

    http://www.alapage.com//Recherche/?id=148381234825954&donnee_appel=GOOGL&choix=fulltext&ap=1&pos=2&cat=&type=1&fulltext=emma+ou+la+rage+de+vivre&x=14&y=14

    http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/livre/litterature/romansregionaux/nouveautes/Shop_14209.aspx

    http://www.ellipse.ch/Produit.aspx?Produit=2408783

    « Ils disposaient d’eau et d’une étendue de terre. De quoi avaient-ils besoin d’autre pour vivre ? Mais rien, absolument rien pour le moment. »

    En 1624, un groupe d’hommes, fuyant des guerres, s’élance à la recherche de terre pour construire un village de paix et d’unité. ..Et la curiosité, l’amitié, l’émulation, la joie, le respect de l’autre … donnent accès au bonheur immédiat. .. En cela, Emma ou la rage de vivre est un ouvrage axé sur l’humanisme et l’optimisme. .. Aussi pouvons-nous dire que Emma ou la rage de vivre est un ouvrage résolument tourné vers le futur et sur le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *