Le scorpion

 Rome XVIIIe siècle, Armando Catalano vit de la recherche et de la vente de reliques. Dans les bas fonds on l’appelle le scorpion à cause d’une marque de naissance censément diabolique sur son épaule. Joyeux drille, séducteur impénitent, aventurier plutôt dissipé, il  se retrouve à son corps défendant  impliqué dans une sombre et complexe machination impliquant une confrérie secrète sont le but est le pouvoir abolu, la papauté et ses secrets, les reliques les plus saintes, un ordres de moines guerriers malfaisants, une empoisonneuse profession- nelle et Tolkien sait quoi encore… En jeux, sa vie d’abord, son histoire ensuite et une lutte sans merci contre le formidable cardinal Trebaldi qui a juré sa perte.

Le moins que l’on puisse dire c’est que les rebondissements ne manquent pas dans cette bondissante série de cape et d’épée. Le temps de tourner la page et hop un coup de théatre, une attaque, une découverte, enfin quelquechose… Le graphisme de Marini est expressif, vivant, tout en mouvement et les couleurs en sont somptueuses. Une série d’aventures classique, sans doute pas très originale mais vraiment réussie. Un conseil par contre, toujours prévoir de lire plusieurs albums à la suite… Je trouve les épisodes trop courts pour être lu individuellement sans provoquer un rien de frustration… deux ou trois par contre !

La série compte actuellement sept albums de « la marque du diable » (2001)  au « Au nom du père » qui est sorti fin 2006.

Vous pouvez aussi aller faire un tour sur le site du scorpion

Le scorpion – Enrico Marini dessins – Stephen Desberg scénario – Dargaud

(Cliquer sur la planche pour l’agrandir)

Ce contenu a été publié dans BD. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

8 réponses à Le scorpion

  1. Pascal dit :

    Une superbe B.D dont  je ne possède malheureusement que les quatre premiers tomes ( pour les autres, je devrai attendre que mes finances s’améliorent) , des dessins superbes et un scenario plein de rebondissements. On en redemande et je suis bien d’accord avec toi, chaque épisode est trop court.

  2. Gambadou dit :

    Bon, je vois ce qu’il me reste à faire pour le prochain anniversaire de Bédéphile….

  3. yueyin dit :

    C’est fou ça : vider des bd… mais non ! Il faut juste acheter de nouvelles bibliothèques pour caser les romans…

  4. Killroy dit :

    Coucou !!! 🙂

    Et bien je suis heureux de voir que tu partages mon avis sur cette superbe série… On attend la suite avec impatience :p

    Merci d’avoir mis un lien, je vais en mettre un vers ta chronique de mon côté 🙂

    Bizzz et bonne fin de WE !

  5. margoulette dit :

    oh ! ça, c’est mon papounet qui le lit ! moi, je lis des séries sur l’égypte (j’en suis fan depuis mon plus jeune âge). Mais tu t’entendrais très bien avec mon père qui a une énorme bibliothèque remplie de BD en tout genres, je rêve de tout vider pour mettre à la place mes romans ^^ !

    bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *