Journal d’un tueur sentimental

6 chapitres – 6 jours dans la vie d’un tueur. Mais pas n’importe quel tueur ! Un tueur au sommet de sa carrière, malencontreusement tombé amoureux fou. Son côté sentimental un peu neuf le pousse pour son dernier contrat à accumuler en quelques heures toutes les fautes d’un débutant : S’intéresser à sa cible, chercher à savoir pourquoi elle mérite la mort, lui parler, que sais-je encore ? On s’attache à cet homme plutôt sympathique malgré son peu aimable métier et sa tragédie intime plus minable que grandiose ! Chaque métier à ses contraintes…

Un très (trop) court roman à lire d’une traite dans un style sec et épuré d’une efficacité réjouissante ! Remarquable !

Journal d’un tueur sentimental – Luis Sepulveda -1997 – Metalié suites – (traduit de l’espagnol – Chili – par Jeanne Peyras)

Ce contenu a été publié dans roman sud-américain. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

14 réponses à Journal d’un tueur sentimental

  1. Gaelle dit :

    Hé hé, je me disais aussi qu’un jour il faudrait que je fasse la connaissance de Sepulveda. Pourquoi ne pas commencer par celui-ci tiens ? Je ne sais pas pourquoi mais j’ai toujours eu une réticence à lire « le vieux qui lisait des romans d’amour ». Ce titre ne m’enthousiasme pas. J’ai parfois des préjugés STUPIDES 😉

    • yueyin dit :

      Je ne sais pas pour « le vieux… » (encore qu’il ai des critiques plutôt sympathiques, celui-ci était mon premier Sepulveda… par contre il est vraiment très court, même pas une soirée de lecture (ou alors un jour de grande fatigue :-))

  2. Un livre très court lisible en même pas une soirée mais c’est ce qu’il me faut a moi en ce moment…Enfin cela dit je n’arrive même pas a terminer une nouvelle de scherlock alors…

    Bon je vais essayer quand même !

    Bonjour chez vous madame yue yin

  3. Gaël dit :

    C’est également par celui-ci que j’ai découvert Sepulveda, et je n’ai pas vraiment été conquis. Déjà vu, cliché… Je n’ai pas trouvé de quoi m’extasier. Et ça n’a fait que se confirmer par la suite. Mis à part Le vieux qui lisait des romans d’amour, j’ai lu Le Monde du bout du monde, L’Histoire de la mouette et du chat… et Un nom de torero, et ils m’ont tous déçus! Sepulveda n’est définitivement pas fait pour moi.

    • yueyin dit :

      Pour l’instant je n’en ai pas lu d’autre. Ce n’était pas vraimetn un coup de coeur mais j’avais apprécié son style… bon après je ne fréquente pas beaucoup de tueur à gage alors j’ai dû rater les clichés 😉

  4. fashion victim dit :

    Tiens! Je ne connaissais pas ce titre de Sepulveda… Hop, noté!

  5. Bellesahi dit :

    Je viens d’emprunter "les roses d’Atacama" de cet auteur. Je ne le connaissais pas !

  6. Doune dit :

    Tous les Sepulveda que j’ai pu lire m’ont toujours plu… je me laisserais bien tenté par celui-là…

  7. fashion victim dit :

    Oui, j’ai lu Le vieux qui lisait des romans d’amour (très beau) et Le monde du bout du monde (pas mal du tout).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *