Juliet, naked

juliet-nakedAnnie et Duncan vivent ensemble depuis 15 ans dans une petite station balnéaire en décrépitude du nord de l’angleterre. Persuadés à leur arrivée d’être tombés dans un désert culturel, il se sont construit une petite bulle d’ennui confortable que Duncan anime de sa passion pour Tucker Crowe, un rocker confidentiel des années 80 ayant totalement cessé de produire depuis plus de 20 ans. Avec l’avènement d’internet cependant, la passion de Duncan s’est retrouvée amplifiée au delà du rationnel et Annie commence à se poser des questions sur Duncan, le forum de pinailleurs obsessionnels qu’il anime, son couple figée dans une stase post-ado, son horloge biologique qui tourne sérieusement, son boulot qui l’ennuie… Un nouvel album de Tucker Crowe va venir bouleverser la vie Annie de surprenante façon.

Voici déjà plusieurs années que j’ai des Hornby en patiente attente dans mes piles, mais avec la logique qui me caractérise c’est par le dernier paru que j’ai finalement fait la connaissance de cet auteur, et ceci pour mon plus grand plaisir. Juliet, Naked est un roman riche, drôle,  inquiétant d’un certain point de vue, animés de personnages attachants et insupportables mais terriblement vraisemblables; l’affreux Duncan dont la culture et la passion ont viré à une maniaquerie vaine qui confine à la stupidité, Annie fine et pleine d’humour mais si passive et enfin Tucker, l’ancien rocker, à mille lieues de l’image que s’en font ses admirateurs, rongé par la haine de soi, profondément convaincu d’être inepte en tout, oisif impénitent, alcoolique repenti, grand lecteur, persuadé d’être un père désastreux mais ayant tout misé sur son plus jeune fils…

En filigrane des thèmes multiples se croisent, les effets d’internet sur la notoriété, l’oubli et le sens des proportions, Dickens, la musique et sa signification, les bulles de solitudes dans lesquelles s’enferment parfois des êtres pourtant plein de possibilités, les raisons bancales qui fondent la longévité des couples, la maturité qui tarde parfois à se manifester, le temps qui passe et la vie qui file… Réjouissant !


Juliet, naked – Nick Hornby – 2009 – 10/18


Les avis (plutôt enthousiastes) de Cuné,  Fashion, Tamara, Ys, Lili Galipette

Ce contenu a été publié dans roman britanique. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

32 réponses à Juliet, naked

  1. In Cold Blog dit :

    Je devrai le recevoir bientôt grâce au concours organisé par Cécile. Une bonne lecture en perspective, donc.

  2. Liyah dit :

    J’ai du aussi le recevoir (je verrai ca des mon retour en France) et j’ai vraiment hate de le lire ! J’ai lu Slam de cet auteur qui est vraiment super ! Je te le conseil d’ailleurs !

  3. Joelle dit :

    Malgré tous les avis positifs, j’hésite encore à le noter ! Le côté rock et ses fans me fait un peu peur … cela me ressemble si peu !

  4. Theoma dit :

    J’ai passé également un très bon moment !

  5. Leiloona dit :

    Bon, comme je l’ai commencé mais qu’il ne m’a pas plu, je l’ai reposé. Finalement je compte bien le reprendre après le lecture de ton billet. 😉

    • yueyin dit :

      Ah écoute c’est mon ressenti, j’imagine qu’il ne peut pas plaire à tout le monde… tout dépend où tu en étais quand tu l’a lâché 🙂 si c’était tou au début bon ça peut encore se faire… sinon…

  6. Maribel dit :

    Cet auteur me tente beaucoup depuis An education. J’ai très envie de lire un de ses romans.

  7. Maribel dit :

    Ce film est vraiment très très bon. N’hésite pas à le regarder!

  8. Stéphanie dit :

    j’ai envie de lire ce livre depuis un moment! il faut dire que vos billets n’arrangent rien 🙂

  9. choupynette dit :

    POur évacuer mon Hornby (High Fidelity), je me suis inscrite à la lecture commune de Lou pour début août… je deviens adepte de ces lectures pour enfin faire baisser ma pal!

  10. freude dit :

    Moi, j’aime bien Hornby : j’ai lu haute fidélité(très chouette), A propos d’un gamin (sympa aussi), carton jaune (sur la passion du foot mais pas désagréable). Ton billet et les autres que j’ai lus sur son dernier donne envie !

  11. Restling dit :

    Keisha va me le prêter, j’ai hâte, je suis sure qu’il va me plaire !

  12. Shana dit :

    Ça a l’air particulièrement intéressant ! Voilà un autre livre que j’ajoute dans ma LAL.

  13. Noté dans ma LAL, reste plus qu’à attendre qu’il soit dispo à la BM….

  14. Cryssilda dit :

    J’aime bien l’humour de Nick Horby, je n’ai lu que « Vous descendez » mais j’avais beaucoup aimé!

  15. Ys dit :

    Puisque tu liras les précédents après celui-ci, tu les trouveras certainement beaucoup plus légers, bien que réjouissants aussi selon moi.

  16. Northanger dit :

    Tu m’as convaincue ! Hop, ajouté à ma wish-list 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *