Le temple

Au pied du temple les eaux immobiles sourient.

Au flanc de la montagne le pavillon lointain s’afflige.

Au dessus du mur bleu un nuage au gré du vent s’effile.

A l’abri du soleil les érables touffus se pressent.

La veranda entoure une douce solitude.

Canards et hérons s’envolent dans le soir attristé.


Autour de ce gazon les dieux assemblés

Attendent que la nuit jusqu’à leurs fronts s’élève.

 
Thou Fou (Du Fu – 715-774)

Découvert chez Pascal le bibliomane…

Ce contenu a été publié dans poèmes. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

16 réponses à Le temple

  1. ALaure dit :

    Zen, très zen. J’aime bien.
    Au fait, j’ai retravaillé tous les liens de ma colone de gauche.
    Merci c’est grace à toi

  2. Florinette dit :

    Très joli texte qui fait du bien dès le matin !! ;-))

  3. Naïk dit :

    Doux, apaisant… et un  bon choix d’ilustration en effet 😉 Merci Yue !

  4. May dit :

    Les écrivains Tang ? Peux-tu éclairer ma lanterne, je ne connais pas. Ton poème me fait penser à une soirée d’été où tout est calme et doux, et où on se sent mieux que jamais.

    • yueyin dit :

      Les Tang forment la treizième dynastie chinoise qui domina se pays pendant trois siècle de 600 à 900 après JC environ. Elle est considérée comme un des âge d’or de la Chine et de son rayonnement culturel. Le costume traditionnel japonais par exemple est modelé sur les vêtements chinois de l’époque Tang, l’école bouddhique chan est passée de Chine au Japon à la même époque sous le nom de zen et bien d’autres chose.s.. C’est aussi l’époque du fameux juge Ti, dont Robert Van gulik a fait son héros dans de superbes romans policiers (http://lireouimaisquoi.over-blog.com/article-4139399.html)  ce qui explique que je la connaisse mieux que les autres 🙂

  5. Curieux comme un même texte peut être à la source de sensation si différente…Contrairement à ce que j’ai lu plus haut dans les commentaires, moi j’y vois une grande scène épique dans un décors grandioses où le calme et la beauté n’est qu’apparent et où les dieux attendent patiemment le moment d’intervenir…Mais il est vrai que j’ai une imagination débordante!!!

    De toute façon très bon choix. J’adore !!! 

  6. Nanne dit :

    Superbe poème chinois qui invite à la paix, à la sérénité, à la méditation et à la réflexion sur notre mode de vie actuelle … J’aime particulièrement ces poèmes qui nous invitent à nous ressourcer et à retrouver l’essentiel en nous et autour de nous … Chose rarissime de nos jours !!! Merci pour cet instant.

  7. Naina dit :

    C’est très joli. J’aime bien la photo.

  8. Thom dit :

    Euh…pour « The Ghost Writer » euh…c’est prévu pour les dix ans de la mort de Philip Roth, c’est ça ? 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *