Eloge de la faiblesse

Alexandre Jollien nous convie, à travers cet excellent petit livre, à une réflexion sur la vie vue à travers le prisme de son expérience de « personne différente ». Handicapé moteur cérébral de naissance, confié à une institution spécialisée pendant 17 ans, orienté théoriquement vers une carrière de rouleur de cigare parce que cela lui convenait, il s’orienta finalement contre vents et marée et aux prix d’efforts que l’on devine considérables vers la philosophie qui seule semblait pouvoir donner du sens à ce qu’il vivait, peut être à ce que nous vivons tous.
C’est donc au travers d’un dialogue socratique – entendre un dialogue avec Socrate himself comme dirait théoma – qu’il nous fait partager un peu de son expérience et de ses réflexions, sur la vie, la différence, la philosophie, l’amitié, la bonne conscience, la maturité et bien d’autres choses encore !
Une centaine de pages aux propos légers, frais et profonds, cela fait réflechir et sourire quelquefois, revenir sur soi et se poser des questions, cela agace aussi un tantinet parfois car l’auteur se contredit aussi bien qu’un autre et pourquoi pas… car il y a contradiction à chercher en même temps le regard et l’indifférence, l’attention et l’autonomie dans un équilible que tout le monde cherche et qui n’est jamais évident. Se lit d’une traite avec grand plaisir, se stocke pour y réflechir  !



Eloge de la faiblesse – Alexandre Jollien – 1999 – Editions du Cerf

Merci à Théoma pour ce très joli, son avis ici

-1=307 (ça baisse, ça baisse !!!)

Ce contenu a été publié dans essais. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

16 réponses à Eloge de la faiblesse

  1. Cynthia dit :

    Noté 😉
    Pfiou, une PAL à 307, COURAGE! 🙂

  2. gambadou dit :

    j’aime beaucoup Alexandre Jollien qui nous livre avec pudeur et sincérité des moments de faiblesses qui ne sont pas toujours facile à vivre

  3. Karine:) dit :

    Tiens, ça peut m’intéresser, ça… mais pas tout de suite, par contre!  Tu as de la chance, ta pile descend… la mienne a fait un bond considérable en fin de semaine!  Mais bon, tu me dépasses encore!

  4. M. Nono dit :

    Tiens, ça m’intéresse, ça 🙂

  5. Turquoise dit :

    Ça a l’air bien, je note…Par contre, je ne suis pas sûre de comprendre comment tu calcules ta PAL : dans ton « blog it », tu écris « PAL : 306″, mais dans ce billet tu comptes : »-1 = 307, ça baisse, ça baisse. »  Mouarf ! Ça baisse…dans la 4ème dimension, oui !

    • yueyin dit :

      c’est très vialin de se moquer de moi comme ça turquoise, en fait tout est logique, j’ai juste lu un livre depuis, le liseur pour tout te dire, mais je ne l’ai aps encore chroniqué pauvre de moi mais ça fait quand même baissé ma pal na !!!!

  6. Theoma dit :

    J’ADORE la manière dont tu en parles. En effet, il offre une remise en question et quand on est de formation éducatrice spécialisée, la claque fait mal 😉 Je suis très heureuse qu’il t’ai plu !

  7. Theoma dit :

    Vers Keisha, je t’envoie l’adresse par mail !

  8. keisha dit :

    je suis inscrite, je vais le découvrir, chouette!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *