Tancrède

Tancrède1096, Tancrède de Hauteville, jeune chevalier normand du royaume de Sicile, suit son oncle Bohémond de Tarente sur les chemins de la Première Croisade. Aussi pieux que vertueux, Tancrède voit la guerre comme un acte de foi scellé dans le sang versée au nom de Dieu et garde les yeux fixés sur Jérusalem, but très officiel de la croisade. Malheureusement, il réalise vite que les motivations des autres croisés – son oncle en tête – sont bien loin d’être aussi pures. Par son obstination à trouver une voie en accord avec ses idéaux, Tancrède voit s’offrir à lui des choix imprévus et s’ouvrir une destinée vouée à changer le sort du monde…

Dans un premier temps, on se laisse embarquer par la reconstitution méticuleuse des débuts de la première croisade et les portraits psychologiques un brin dérangeants mais fort crédibles des personnages de l’époque. Puis peu à peu le propos se centre sur les divisions de l’islam – explorées en toute érudition mais fort clairement – et insensiblement, les dissonances s’installent, on s’interroge, on vérifie d’un œil quand même, oui c’est bien une uchronie, on le savait d’ailleurs mais la véracité des premiers chapitres nous l’avait fait oublier. Un beau roman, aussi passionnant que sanglant qui explore les ressorts complexes de l’idéalisme confronté aux stratégies politiques, aux compromissions, aux complots et à bien d’autres choses encore. Épique !

Tancrède – Ugo Bellagamba – 2009 –  Les moutons électriques

PS : De Ugo Bellagamba, j’ai également beaucoup aimé « L’Origine des Victoires », fort différent, décidément un auteur à suivre

Ce contenu a été publié dans SFFF, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Tancrède

  1. Un auteur que je ne connais pas. A découvrir.

  2. Le Papou dit :

    Je le note…encore.
    Le Papou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *