La Tour de Babylone

chiang-babyloneLa Tour de Babylone est le premier recueil de nouvelles (de science-fiction dirons-nous) de Ted Chiang, un auteur américain qui collectionne les prix les plus prestigieux (six pour ce seul recueil, excusez du peu). On m’en avait dit grand bien et c’est sans conteste un recueil original et ambitieux, allant de l’uchronie antique – avec la nouvelle éponyme qui conte, fort bien, l’aventure d’un mineur chargé de creuser le ciel dès que la tour de Babylone aura atteint son but et qui… le fait – au thriller scientifique – Comprends une variation sur le thème des Fleurs pour Algernon très brillante dans la forme mais que j’ai détestée personnellement, en passant par des variations ésotériques – Soixante-douze lettres qui reprend le vieux thème du golem et L’Enfer quand dieu est absent qui explore le concept de foi, et scientifiques ; explorant mathématique, linguistique ou psychologie. Ce sont ces deux derniers thèmes qui m’ont le plus intéressés. L’histoire de ta vie* est une très belle réflexion sur le langage, son côté performatif et les limite de celui-ci en particulier dans le rapport au temps. Ici le style, souvent très raide de l’auteur, se fluidifie, se ramifie, collant au propos et à mon sens le servant magnifiquement. Un superbe récit, mon préféré. Enfin Aimer ce que l’on voit : un documentaire explore le domaine des neurosciences, de l’apparence et de la perception d’une manière à la fois très originale et très vivante.

Peut-être ai-je simplement préférée les nouvelles traitant de disciplines que je connais et apprécie alors que les mathématiques et l’ésotérisme m’ont laissé de glace. c’est très possible. Quoiqu’il en soit Ted Chiang propose un recueil d’exercices de style extrêmement brillants, complexes, construits, parfois un peu ardus à lire voire arides mais des plus intéressants. Un auteur à suivre…

La tour de Babylone – Ted Chiang – 2002 – Traduit de l’anglais (États-Unis) par Pierre-Paul Durastanti – Denoel 2006 (existe en poche)

PS : L’Histoire de ta vie a été adaptée par Denis Villeneuve sous le titre Premier Contact sorti en 2016 ; il a de bien bonne critique et me fait fort envie…

Ce contenu a été publié dans SFFF. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

14 réponses à La Tour de Babylone

  1. cuné dit :

    J’ai vu « Premier contact » et j’ai bien aimé, sans que ce soit un coup de coeur non plus (c’est vraiment très américain et le message principal est martelé sans subtilité mais la tonalité du film et les images sont grandioses), en revanche j’ai abandonné ce recueil de nouvelles ne parvenant pas du tout à entrer dedans. Beaucoup trop cérébral pour moi, cet auteur :)

    • yueyin dit :

      Oui hein, en même temps j’aime qu’un auteur fasse confiance à l’intelligence de ses lecteurs mais le côté cérébral et l’aridité du style nuit parfois à la fluidité du récit lui-même. Cela dit quand il veut bien prendre le temps d’incarner ses personnages et de soigner le ton, il est vraiment bon. Ce qui est le cas pour Histoire de ta vie et Aimer ce qu’on voit :-)

  2. Un exercice de style qui a l’air intéressant.

  3. On a plutôt le même avis finalement :) Sur le style, que je n’aime pas non plus, et sur l’exploration assez poussée des disciplines que je trouve vraiment intéressant. Si j’ai plus apprécié que toi c’est certainement que certains thèmes me parlent plus (côté mathématiques, informatique, et ésotérisme [même si dans ce dernier cas c’est bien sûr incomparable à Eco])

    En tout cas, ouf, tu n’as pas trop détesté :)

    • yueyin dit :

      Oh non c’etait un belle lecture, très intéressante et trois des nouvelles m’ont vraiment plu :-) c’est un auteur qui aime explorer et pousser les disciplines dans leurs retranchements mais dans la nouvelle sur l’ésotérisme, il manquait justement le côté conteur de Eco,quelque-chose qui happe plus le lecteur dans l’histoire… Même si l’idée est extra (il me semble qu’il y a une nouvelle dans la ménagerie de papier qui parle aussi des golem et des noms de pouvoir… Faut que je vérifie :-))

  4. Libriosaure dit :

    Merci pour cet avis. Une petite question : qu’entends-tu par « style aride » ? J’ai du mal à concevoir quel genre de livre ça donne ?

    • yueyin dit :

      Disons qu’on est parfois dans la démonstration plus que dans la prose quoique certaines nouvelles soient plus fluides… Il y a une certaine raideur dans les phrases qui parfois demandent de s’accrocher pour en venir à bout et certains personnages manquent d’incarnation, de chair disons, on se moque un peu de ce qui pourrait leur arriver :-)

  5. jerome dit :

    Pas du tout pour moi ça !

  6. LE Papou dit :

    Mon problème : Je ne suis pas fan de nouvelles.
    Le Papou

  7. AMBROISIE dit :

    Le film de Dennis de Villeneuve est magnifique, j’ai adoré, même sur le plan esthétique, l’ambiance très mystérieuse et très nostalgique aussi, les personnages… Bon ce recueil je l’avais vu mais pareil je ne l’ai pas acheté sauf que maintenant ton avis très précis me donne envie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *