Ceux qui sauront

ceuxquisaurontEt si la troisième république n’avait jamais vu le jour ? Et si la seconde restauration, échaudée par les troubles post révolutionnaires, avait voulu marquer un grand coup en interdisant toute instruction au peuple – et accessoirement en exécutant publiquement Jules Ferry coupable de promouvoir une telle instruction ? Le royaume de France n’en aurait pas pour autant été à l’abri de tout problème, mais les révoltes sporadiques, peu ou pas organisées, sans meneurs capables d’envisager une action à long terme n’auraient guère eu plus d’impact que les jacqueries paysannes du moyen-âge : un flot de sang et puis rien, on recommence… et un siècle ou deux plus tard, Jean fils du peuple se retrouverait condamné pour avoir participé à une école clandestine pendant que Clara, fille de riche banquier, baillerait aux corneilles devant un précepteur désabusé rêvant d’échapper à cette infernale corvée d’apprendre. Mais les circonstances échappent parfois à toute prévision et les destins de Jean et Clara vont se croiser et changer à jamais leur vie et leur vision du monde…

Pierre Bordage signe ici une uchronie jeunesse de belle facture. Son royaume de France nouvelle manière revêt une tonalité un rien steampunk, la narration est enlevée, les personnages – principaux mais aussi secondaires – sont attachants et le propos porte à réfléchir sur cette horrible corvée scolaire qu’on impose aux enfants des pays riches quand ceux d’autres pays en rêvent sans pouvoir y prétendre. Tout au plus pourrait-on lui reprocher quelques questions sans réponse sur l’organisation de ce monde – notamment d’où viennent les innovations technologiques qui existent bien même si elles ne sont pas accessibles au plus grand nombre ? Où trouve-t-on le vivier d’inventeurs nécessaires dans cet environnement sinistré de la connaissance ? Cela dit, cette absence peut être due à l’ignorance des deux jeunes protagonistes et l’explication se trouve peut être dissimulée dans les suites de ce très sympathique roman, Ceux qui rêvent et Ceux qui osent, affaire à suivre donc. Uchronique !

Ceux qui sauront – Pierre Bordage – 2008 – Flammarion

Ce contenu a été publié dans livre jeunesse, roman français, SFFF. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

12 réponses à Ceux qui sauront

  1. Le Papou dit :

    Tenté, je suis.
    Le Papou

  2. Sandrine dit :

    Toi, tu as décidé de lire les livres que j’ai lus :-)
    Je me souviens d’avoir apprécié l’uchronie mais d’avoir trouvé les personnages un peu froids.

  3. noukette dit :

    Uchronie + Bordage, forcément ça ne peut que fonctionner !

  4. Pourquoi pas, pour mes ados qui apprécient la SF.

  5. Violette dit :

    je commence, vraiment doucement, à me mettre à la SF. En passant par la littérature jeunesse, c’est un bon début, je trouve!

  6. maggie dit :

    J’ai lu ce qui osent. J’aime bien Bordage mais je n’ai aps continué. Je trouve les personnages caricaturaux. Dommage…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *