Immortel

bm_CVT_Immortel_8057L’immortel c’est Kochtcheï, le tsar de la vie. Démon primordial, inaccessible à la mort mais ni à la souffrance ni à l’abandon que tout amour engendre. Surtout pour un être qui siècle après siècle s’éprend d’innombrables Ielena qui lui sont ravies par autant d’Ivan lourdauds mais humains, ce qu’il ne saurait être. Mais cette fois, c’est de Maria Morevna qu’il s’agit. Cadette de trois sœurs ravies par des oiseaux, voyante et guerrière dans l’âme au destin de velours et de sang, fille de douze mères et protégée de Baba Yaga elle-même alors qu’alentours les mondes tant réel que magique s’embrasent de révolutions et de guerres, se télescopant, se mêlant sans que l’immortel lui-même ne puisse rien y faire à moins bien sûr qu’il ne sache déjà tout de l’avenir…

Alors que la réécriture des contes est devenue un motif récurrent des littératures de l’imaginaire – formant entre autre le courant mythpunk donc dans la lignée de Neil Gailman (j’aime bien citer Neil mybad), Catheryne Valente réussit un roman totalement atypique en entrechoquant le merveilleux russe tissé de contes et de légendes et une révolution qui bouleversa tous les codes. Et de voir les domovoïs, ces lutins du foyer, former des comités pour décider de dénoncer tel ou tel au soviet du coin pour pensées contre-révolutionnaires ou le tsar de la mort danser sur les frontières poreuses séparant la réalité crue de la magie… Dans une langue somptueuse, poétique, charnelle même, l’auteur réinvente les mythes sans jamais les trahir, les entrelace, en colorie les motifs de gris cendre et de rouge profond, en secoue les personnages et, la dernière page tournée, laisse le lecteur orphelin de sensations dans son quotidien soudain incolore. Un roman riche et dense, très russe tant dans la narration que dans l’imaginaire, qui se mérite sans doute mais récompense son lecteur. Féérique !

Immortel – Catheryne Valente – Panini books collection Eclipse – 2014 – traduit excellemment de l’anglais par Laurent Philibert-Caillat

PS : Catheryne Valente, multi récompensée outre atlantique – et cette année aux Imaginales, mérite vraiment d’être plus traduite en français…

Ce contenu a été publié dans Roman américain, SFFF. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

8 réponses à Immortel

  1. Le Papou dit :

    Je ne sais pas si ça me tente surtout en ce moment.
    Le Papou

  2. Content qu’il t’ait plu, il est incroyablement riche en références ce livre, je suis certainement passé à côté d’un grand nombre. Mais ça m’a donné envie de me plonger dans le folklore russe 😉

  3. jerome dit :

    Tellement pas mon genre. Mais l’exercice a l’air d’être mené avec brio.

  4. Karine dit :

    Oh je ne connnaissais pas du tout! Il faut que je trouve ça!!

    • yueyin dit :

      Il est plus facile à trouver en anglais, Catheryne Valentine est très connue dans le milieu de la littérature de l’imaginaire au USA mais peine à se faire traduire en France. Du coup ça tombe bien pour toi… :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *