Ripper street

ripperLondres 1889, depuis six mois, on entend plus parler de l’éventreur ; Whitechapel souffle enfin. Mais quand une prostitué est retrouvée assassinée dans une ruelle du quartier, toutes les angoisses se cristallisent tant pour la population que pour les policiers de l’East End. Est-il revenu ? Est-ce un imitateur ? Un autre monstre est-il lâché dans les rue ? Voire est-ce enfin l’occasion de l’arrêter ? Pour l’inspecteur Edmund Reid, il s’agit surtout de ne pas se laisser détourner de son enquête par le fantasme de l’éventreur et il entend bien découvrir la raison et le coupable de ce meurtre…

Cette série trainait dans ma pile à voir depuis déjà plusieurs mois – Tolkien sait pourquoi – quand je me suis enfin décidée à la glisser dans mon lecteur, et hop en deux jours c’était vu et bien vu. Richard Warlow a su redonner vie et couleurs à un Londres Victorien étonnamment bien reconstitué, tout en y faisant évoluer des personnages bien campés – un inspecteur respectable et consciencieux mais rongé de l’intérieur, un ex soldat en ascension sociale, un américain beaucoup trop doué pour être honnête, une fille de bonne famille en rupture de ban, d’autres encore… Les enquêtes sont prenantes et nous font pénétrer dans les dessous et les arrière cours de ce Londres fabuleusement riche s’épanouissant sur un terreau de misère noire. La saison 1, comme souvent dans les séries britanniques, ne compte que huit épisodes, sans raté ni temps mort et tous excellemment interprétés (je ne dis pas ça parce qu’il y a Matthew, bande de mauvaises langues – mais c’est un excellent acteur de toute façon) Bref un must watch pour tout les amateurs du genre et de la période. Son succès – comme souvent j’arrive un peu tard – lui a valu d’être reconduite de saison en saison, la cinquième – et dernière ? – a été diffusée fin 2016 en Grande-Bretagne et moi, il me reste à m’attaquer à la deuxième. Victorien !

Ripper Street – une série de Richard Warlow – 2012 – BBC One – avec Matthew McFadyen, Jérôme Flynn et Adam Rothenberg

logo to read

Chroniquée dans le cadre du mois anglais – version prolongations – des dames Lou et Cryssilda

Ce contenu a été publié dans films et séries. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

8 réponses à Ripper street

  1. rachel dit :

    j’ai vu toutes les annees de cette serie…jusqu’au dernier episode (snif snif quand meme)….j’ai vraiment adore le trio…mais quelques personnages secondaires m’ont un peu….saoulee…..mais bon la premiere annee est excellent et parfaite…..et ce trio est trop trop genial….je te laisse a la decouverte des squelettesdansleplacard pour les 3….;)

  2. Alexielle dit :

    J’ai adoré aussi cette première saison ainsi que la deuxième qui était diffusée à un moment donné sur Arte mais depuis… plus de nouvelles ! Bref, la suite est inscrite au programme chez moi aussi !

  3. Je ne connais pas, mais je suis tentée.

  4. Agnès dit :

    J’ai commencé à regarder cette série après avoir lu ton article. Merci pour l’info, j’apprécie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *