Le Chagrin des vivants

1920, l’Angleterre se prépare à officialiser son deuil en célébrant un mort – ce soldat inconnu qui représentera tous les autres – le 11 novembre, anniversaire de la victoire – si victoire il y eu – et nouveau jour férié dédié au souvenir.  Durant les cinq jours nécessaire au voyage du corps des boues du nord de la France au parvis de Westminster, trois femmes, trois femmes ordinaires, vivent, s’interrogent, se disloquent et se réparent dans l’attente de cette journée qui devrait marquer le passage vers autre chose, une vie nouvelle, un printemps en novembre, la renaissance de l’espoir. Mais comment faire quand à chaque coin de rue, des hommes au regard et aux manches vides, après avoir tout donné fors la vie en sont réduit à mendier pour survivre…

Hettie danseuse professionnelle, rêve d’ailleurs, d’une vie meilleure mais doit à 19 ans faire vivre sa famille amputée du père et malade du fils revenu intact mais brisé. Evelyn se punit encore et toujours d’avoir survécu à son fiancée et refuse que le monde continue sa course. Ada voit son fils partout, s’enfermant dans un monde de fantômes ou ce sont les vivants qui perdent leur substance. Autour d’elles, un Londres meurtri, encore marqué de ruines et de cratères et surtout hanté par ces hommes cassés qui peinent à retrouver une place dans un monde qui aimerait effacer jusqu’au souvenir de ce qu’ils ont vécu. Mais peut-être une grande communion autour d’un cercueil anonyme pourra-t-il réaliser l’impossible et cautériser les blessures.  Le chagrin des vivant est roman excellemment construit et magnifiquement écrit, à la fois sensible et juste sur ces années d’après guerre qui furent si dures aux survivants, mais aussi sur la résilience comme une lueur au bout du chemin. Une auteure à suivre. Superbe.

Le Chagrin des vivants – Anna Hope – 2014 – traduit (fort bien) de l’anglais par Elodie Leplat – Gallimard – 2016

C’est le mois anglais chez Lou et Cryssilda

 

Ce contenu a été publié dans roman britanique. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

7 réponses à Le Chagrin des vivants

  1. rachel dit :

    3 superbes vie de femmes avec en arriere plan un desastre…oui cela doit etre superbe…

  2. jerome dit :

    ton enthousiasme fait plaisir à lire !

  3. Un beau roman sur un sujet intéressant, même si j’ai préféré le second.

  4. Violette dit :

    au programme de mes lectures estivales!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *