La nuit la neige

Un soir glacé de décembre 1714, deux femmes se croisent. L’une, 72 ans et toute puissante conseillère de Philippe V de Bourbon roi d’Espagne, vient accueillir l’autre, 22 ans, nouvelle épouse dudit, choisie soigneurement par la première pour règner, sagement guidée, sur son époux et sur le royaume. Du moins est-ce qui est prévu. Mais quelques heures plus tard, Anne-Marie de la Tremoille, princesse des Ursins sera en route pour l’exil et la jeune Elizabeth Farnèse, restera maitresse du terrain, persuadée d’avoir assuré son trône. Cette brève rencontre, peut être improvisée, peut être manigancée, influera sur l’histoire de l’Europe et sans aucun doute hantera longtemps celles qui l’ont vécue…

Encore une fois j’ai passé un excellent moment avec la plume de Claude Pujade-Renaud dont je m’étais déjà régalée avec Belle-mère, Le désert de la grâce et même Septuor qui dans un autre genre m’avait beaucoup amusé. L’auteure aime décidément cette période et la fait revivre avec verve, élégance, humour parfois et une érudition discrète, distillée à travers les méditations tant personnelles que politiques, mais y a-t-il une différence à ce niveau, de personnages hauts en couleur. Ces acteurs sont d’ailleurs pour la plupart parfaitement réels, où du moins l’ont-ils été, et si l’auteure a brodé en les faisant parler, elle l’a fait de belle façon. On y croit donc et c’est délicieux. Une bien agréable plongée dans l’Espagne du XVIIIe siècle et une très belle histoire de femmes. Historique !


PS : Evidemment j’ai été obligée (OBLIGEE !) de faire des recherches sur les personnages ensuite… c’est impardonnable mais je ne connais pas grand chose à l’Histoire espagnole en fait.


La nuit la neige – Claude Pujade-Renaud – 1996 – Acte sud

 

L’avis, enthousiaste, de Keisha

Ce contenu a été publié dans roman français. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

26 réponses à La nuit la neige

  1. tina dit :

    et tu me le passerai, celui-là ?

  2. Le Papou dit :

    C’est ça la Kultur, ce n’est pas de lire c’est se renseigner après. Je ne connais pas cet auteur mais je suis interessé

    • yueyin dit :

      J’ai beaucoup aimé aussi le désert de la grâce qui raconte en quelque sorte l’aventure Janseniste… une écriture magnifique et un talent de conteuse qui sait faire revivre les époques 🙂

  3. kalistina dit :

    J’ai lu en début d’année « L’allée du roi » de Cahndernagor, dans lequel Anne-Marie de la Tremoille apparaît à plusieurs reprises. Ce doit être intéressant de lire ces deux livres, pour comparer la façon dont elle est présentée!

    • yueyin dit :

      Oui ça serait intéressant, j’ai lu l’allée du roi mais il y a si longtemps (par contre je regarde régulièrement l’adaptation de nina companez que j’adore :-))))

  4. Encore une tentation, car j’aime beaucoup cette auteure également.

  5. Stéphanie dit :

    tu m’as convaincue… jusqu’à ce que je regarde le nombre de pages, je sais c’est mal, mais je sais que 500 pages… cela restera au fond de la pal

    • yueyin dit :

      NAaaaan mais faut pas s’arrêter à ça Stephanie, je te promets.. je l’ai lu en deux jours alors que j’animais en plus… les pages tournent toutes seules s’en est un bonheur 🙂

  6. choupynette dit :

    je garde en mémoire. La couverture est magnifique.

  7. freude dit :

    Toujours pas lu cette auteur, mais vu le nombre de billets enthousiastes sur son oeuvre, ça ne devrait pas tarder !

  8. Karine:) dit :

    Je note l’auteur (bon, je renote… mais c’est un détail)!!  L’idée d’une balade dans la vieille espagne ne me déplaît pas!

  9. Nanne dit :

    Je possède ce roman dans ma PAL que j’ai trouvé chez mon bouquiniste ! En fait, j’en ai plusieurs de cette romancière, dont « Belle-mère » que je veux lire avant de commencer les autres … Et puis, plonger dans l’Espagne du 18e Siècle n’est pas pour me déplaire !

  10. chiffonnette dit :

    J’aime beaucoup ce genre de roman historique mais je n’avais pas réalisé que c’est ce qu’écrit Pujade-Renaud! Je vais être obligée d’emprunter un de ses romans à la bib, si ce n’est pas malheureux!

    • yueyin dit :

      Et bien elle n’écrit pas que cela, Belle-mère n’entre pas dans la catégorie roamn historique en tous cas mais Le desert de la grâce et La nuit la neige si !!! 😉

  11. Claire dit :

    J’ai adoré ce roman!

    Si tu as l’occasion de tomber sur Les femmes du braconnier, son dernier ouvrage sur Ted Hughes et Sylvia Plath, n’hésite pas. Il est très dur mais très fort. Certaines scènes m’ont beaucoup marquée. Et surtout, j’ai eu envie de faire des recherches sur ces deux poètes après.

  12. keisha dit :

    Merci pour ton beau billet sur un excellent roman d’une excellente auteur! Quel style! j’en redemande…

  13. Constance dit :

    J’ai Belle-mère dans ma PAL. Je rajoute ce titre tant ton billet est alléchant. Moi non plus je ne suis pas pointue en histoire espagnole, tu nous feras un petit résumé ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *