Azilis – l’épée de la liberté

477, l’empire romain vacille de toute part mais la jeune Azilis a toujours mené une existence protégée dans la villa familiale à la frontière de l’Armorique. Livrée à elle-même depuis la mort de sa mère, une bretonne, la jeune fille aime à chevaucher dans la campagne accompagnée d’un seul esclave, s’aventurant même dans la forêt ou une ermite lui apprend l’art de guérir. Cette liberté cependant ne plait pas à tout le monde et son demi-frère Lucius compte bien la mettre au pas, en la mariant convenablement, dès que son père, alcoolique et malade, disparaîtra. L’arrivée d’un cousin breton, de retour d’orient, séduisant et barde de surcroît, va bouleverser sa vie…

J’attendais avec grande impatience de lire ce roman qui a plus que séduit Karine et Bladelor et si je n’ai pas eu leur coup de coeur absolu, j’ai plus qu’apprécié ma lecture… Bon j’ai compris tout de suite de quelle légende il était question, une épée, la Bretagne, son surnom, il ne m’en fallait pas plus. Pour autant j’ai aimé le parcours de cette gamine, intelligente, idéaliste et talentueuse mais gâtée, sans expérience, habituée à n’en faire qu’à sa tête et à commander à tout un chacun sans se soucier de l’avis ni de l’opinion de quiconque. Autour d’elle, se croisent des personnages attachants, avec plus d’expérience de la souffrance, tel Aneurin son cousin, Ninian son jumeau et plus encore Kian l’esclave qu’elle entraîne a sa suite. L’aventure est bien menée, enlevée même, les pages tournent toutes seules et même sachant ce que sera la suite, on se laisse charmer par le cadre historique et entraîner dans le sillage de cette histoire délicieusement exotique et pourtant étrangement familière.


Azilis – 1. l’épée de la liberté – Valérie Guinot – Rageot – 2007


Les avis de Karine, Bladelor, Pimpi, Leiloona et Alwenn, plus qu’enthousiastes, celui plus mesurée de Fashion


PS : J’ai déjà reçu les deux tomes suivants. Ô joie !

Ce contenu a été publié dans livre jeunesse. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

20 réponses à Azilis – l’épée de la liberté

  1. Karine:) dit :

    Oui, on voit vite, mais c’est bieeeeen! Et moi, c’est Myrddin que j’aime, ça te surprend??

    • yueyin dit :

      Ben non et devine… moi aussi, en fait j »avais écrit un paragraphe que sur lui mais je me suis dit que cv’était limite spoiler :-)))) bon j’aime quand même bien Kian, c’est on côté j’aime les barbare au petit coeur tout mou 🙂

  2. Pimpi dit :

    Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiii, tu as aimé! C’est sûr qu’on la voit venir dès le début, la légende, mais c’est tellement bon!! J’ai hâte que le dernier tome sorte enfin au Québec, je n’en peux plus d’attendre! Heureusement que kikine va me prêter son exemplaire quand elle va rentrer!! 🙂

  3. Pimpi dit :

    Oui, c’est ça, le tome 3 n’est pas encore dispo ici, c’est trop trop la blase!!!

  4. Karine:) dit :

    Il est sorti, non, Pimpi?  Sur les sites, c’est écrit qu’il est sorti le 24 décembre… faudrait revoir! 

  5. Pimpi dit :

    Mmmmm, c’est tentant, tu sais!!!! 🙂

  6. Karine:) dit :

    Ah non, il n’est plus là… 

  7. Pimpi dit :

    Il est officiellement sorti, mais disponible nulle part, j’ai regardé il n’y pas longtemps, impossible de le commander…

  8. Alwenn dit :

    La chance… Tu as encore les deux autres tomes à découvrir ! Bonne lecture ! Moi, j’ai été totalement et définitivement séduite à partir du 2. Et je n’ai pas pu décoller à partir de ce moment-là. Uen série hautement addictive !!!

  9. Marie dit :

    J’avais déjà noté ce titre chez Karine. Ton billet me donne également envie de le lire !

     

  10. Syl. dit :

    Je te souhaite une très bonne lecture…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *