L’amour secret

 

A la mort de son père, célèbre violoncelliste, Lucrezia découvre une boite pleine de lettres d’amour signées d’une certaine Costanza. Elle décide de prendre contact avec cette femme pour lui restituer ses lettres et peut être, peut être, en savoir un peu plus sur ce père qu’elle connait moins qu’elle ne le pensait. A l’aube de ses 74 ans, Costanza va donc, le temps d’un weekend, se souvenir et raconter une des grandes passions de sa vie…

J’avais beaucoup aimé L’amour est à la lettre A de Paola Calvetti, c’est donc avec plaisir que j’ai entamé ce roman écrit en fait plusieurs année avant l’autre. L’idée de départ est intéressante, on sent déjà bien les qualités de l’auteure pour installer un décor et faire vivre une atmosphère mais les personnages manquent cruellement à mon sens de profondeur et de complexité. Paola Calvetti peine à varier son style de l’épistolaire au dialogue, ce qui embrouille le lecteur plus qu’autre chose. Costanza et Lucezia s’expriment le plus souvent d’une façon bien peu naturelle (est-ce dû à la traduction ? je n’en suis pas sûre) et de fait restent figées, désincarnées et, somme toute, peu susceptibles de générer une quelconque émotion. Une lecture pas désagréable au demeurant mais à laquelle il manque le charme, l’originalité et la fraicheur de L’amour est la lettre A. Anecdotique voire dispensable.

 

L’amour secret – Paola Calvetti – 1999 – Traduit de l’Italien par Françoise Brun – Presse de la cité (2010)


PS : Encore une Constance adultère, est-ce un hasard ? quoiqu’il en soit mais nous sommes bien loin ici de  Lady Chatterley et de la plume enchanteresse de Lawrence

Ce contenu a été publié dans roman italien. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

18 réponses à L’amour secret

  1. Karine:) dit :

    Bon… j’Étais un peu rassurée mais voilà que j’ai re-peur!!!

  2. Isabelle dit :

    Il m’attend sur ma PAL mais avec tous ces billets négatifs, reste à savoir dans quel état d’esprit je vais l’aborder…

  3. Joelle dit :

    Vu que j’avais abandonné la lecture de L’amour est à la lettre A, je passe mon chemin sans regret pour celui-ci !

  4. BlueGrey dit :

    Déjà que j’avais trouvé « L’amour est à la lettre A » très moyen… J’ai bien fait de refuser celui-ci !

    • yueyin dit :

      Ah bon il n’y a que moi qui ai aimé alors :-))) j’en garde vraiment un très bon souvenir alors que j’ai complètement oublié au bon roman par exemple… étrange !!!

  5. Theoma dit :

    Le dernier ne m’avait pas vraiment plu, j’ai décliné l’invitation pour celui-ci.

  6. Apparement, celui-ci est beaucoup moins intéressant à lire.

  7. Nag dit :

    Je suis complètement d’accord avec toi! je suis en train de finir ce roman (je me force depuis le début, je l’avoue). C’est lent, mièvre, je ne ressens aucune émotion car effectivement, on est vite embrouillé par la forme du récit et je trouve aussi que les dialogues sont empruntés, les personnages manquent de profondeur et de naturel. Je ne relirais pas cet auteur pour ma part…

    • yueyin dit :

      Comme j’avais beaucoup aimé son second roman (celui qu’elle a en fait écrit après ensuite) je retenterai pour ma part… mais l’amour secret est raté je suis d’accord !

  8. **Fleur** dit :

    encore un billet qui confirme que j’ai bien fait de dire non 🙂

  9. Ys dit :

    Je n’ai pas été tentée par le précédent et celui-là ne me dit rien non plus. Mais le premier, je crois que c’est parce qu’il y avait eu beaucoup trop de billets à l’époque, ça me coupe l’envie au bout d’un moment… oui, paradoxale, je suis !

    • yueyin dit :

      Oh je comprends ça, parfois quand je vois trop de billets ça tue un peu mon envie aussi… ça me donnerait plutôt envie de lire de l’inconnu mais bon en même temps c’est sympa de comparer les points de vue 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *