Blameless

Notre désormais bien connue lady Alexia Tarabotti Maccon se trouve devenue, à la suite des événements du précédent tome (je ne dirai rien, n’insistez pas), le scandale de la bonne société londonienne. Elle a quitté le château de Woosley et son rugissant mari pour réintégrer la maison maternelle, au grand dam de sa famille, de ses soeurs en particuliers, qui y voient la fin de leurs espérances matrimoniales. Comme si cela n’était pas suffisant pour assombrir l’humeur de notre preternatural de choc, la conversation au petit déjeuner étant loin de ses standards personnels, les vampires semblent décider de la faire passer de vie à trépas et y mettent le prix en coccinelles mécaniques (oui vous avez bien lu). Et cela alors même que le seul qui pourrait la renseigner, lord Akeldama, a mystérieusement disparu. Lady Alexia décide donc de prendre le taureau par les cornes et de se rendre en Italie, haut lieu de la lutte contre les créatures surnaturelles, pour en découvrir un peu plus sur la nature et les secrets de ses pouvoirs (et accessoirement la raison de la soudaine haine des vampires à son égard), quand bien même son estomac devrait souffrir de l’absorption de diverses substances exotiques tel l’abominable café ou différents légumes suspects. Le fidèle Floote et la trouble Madame Lefoux se portent fort heureusement volontaires pour l’accompagner dans un périple qui s’annonce des plus périlleux…

Une fois encore, je me suis régalée en suivant les aventures de notre très victorienne et très exentrique Alexia. Pourchassée de toutes parts, abandonnée par (presque) tous les siens, elle réagit avec l’impétuosité qui la caractérise, se rendant en plein en territoire « interdit », chez les fameux templiers, chevaliers de la lutte contre le surnaturel. La rencontre fera des étincelles, on s’en doute, mais heureusement au moins une chose trouvera grâce aux yeux de notre lady en Italie, le pesto ! J’ajouterais que Lord Maccon qui m’avait beaucoup déçue en une précédente occasion (non je ne dirai rien) a finalement su se rattrapper (la scène est hilarante) mais j’espère bien que sa tendre épouse saura lui faire payer avec les intérêts son inqualifiable manquement. Cerise sur le gâteau, le professeur Lyall est très présent dans ce tome ce qui m’a presque consolée de l’absence (temporaire) de mon vampire préféré. Hilarant !

 

Je ne résiste pas à vous faire cadeau de cette petite citation au passage (entre Akeldama et Lyall), (j’aime ce vampire) !

« Listen to me carefully, beta. I am a rove So that I might make my own decisions : who to love, who to watch and, most importantly, what to wear. »

ou celle-ci (entre les mêmes protagonistes) que je dédie tout spécialement à ma très chère Pimpi, (my partner in crime in this matter), elle comprendra pourquoi.

« Why, Dolly darling, do speak further ; you interest me most ardently. »


Blameless – The parasol protectorate 3 – Gail Carriger – Orbit 2010


Une lecture commune avec la sublime Pimpi, les avis (éclairés) de Fashion (où je m’aperçois que j’ai choisi la même citation que ma so glamour cybertwin), Chimère (qui a choisi une citation également savoureuse), d’autres sans doute…


http://chezyueyin.org/blog/wp-content/uploads/2011/06/LUENVO.jpgDans les épisodes précédents… Soulless, Changeless
A venir… Heartless, Timeless
Pour en savoir plus, le site de Gail Carriger
Et un GRAND merci à Chimère qui m’a offert cette superbe série…
Challenge lire en VO anglaise : 6


Ce contenu a été publié dans SFFF. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

14 réponses à Blameless

  1. Choupynette dit :

    il va falloir que je rattrappe mon retard. le premier tome m’avait bien plu!

  2. Chimère dit :

    Je crois que ce tome regorge de citations plus savoureuses les unes que les autres, mon autre passage préféré c’est lorsque lord Maccon (oui moi aussi il m’avait déçue lors du tome précédent je le lui avais dis dans des termes très grossiers d’ailleurs) part façon héros chevaleresque et totalement nu dans les rues de Londres à la rescousse de sa dame…un grand moment surtout que ce cher Lyall omet sciemment de le faire remarquer à son chef, quel chacal ce professeur ! 

  3. Joelle dit :

    Cela m’aurait tentée, comme série, mais quand je vois le nombre de tomes, je jette l’éponge et passe mon tour !

  4. Choupynette dit :

    dis donc, à tout hasard, ces tomes sont à toi? tu devines le pourquoi de la question…. 😀

  5. Marie dit :

    Toujours pas mordue par les vampires… Je passe mon chemin !  😉

     

  6. Pimpi dit :

    Merci pour la dédicace spéciale, ma chère Yue!

    Heartless devrait être disponible sous peu…. je m’en pourlèche les babines d’avance!! 🙂

  7. Choupynette dit :

    raaaaghhhhhhh :))))) yipeeeeeee!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *