Harry Potter and the goblet of fire

Après les évènements qui ont marqué à la fois la fin de sa troisième année à Poudlard et en quelques sortes la fin de ses années d’innocence, Harry a la chance d’assister avec les Weasley à la finale de la coupe du monde de quidditch. Un évènement pour le moins mémorable mais qui est entaché par une manifestation anti-moldu plutôt malfaisante de la part de manges-morts visiblement nostalgiques de l’ancien régime de terreur. Ces sombres auspices semblent un peu trop confirmer l’étrange prédiction faite à Harry à la fin de l’année précédente et vont se trouver plus que confirmés, à son retour à l’école, lorsqu’il sera enrôlé malgré lui dans le tournoi des trois sorciers, une compétition de magie entre écoles qui s’annonce on ne peut plus mal pour lui, trop jeune et inexpérimenté pour les épreuves, malmené par la presse, incompris même par son meilleur ami et plus isolé que jamais…
Certains trouvent cet opus trop long, pas moi, en fait il m’a toujours semblé être le point central de la série, le moment où tout bascule réellement, où ce que les personnages principaux sentaient venir et redoutaient depuis longtemps se produit finalement dans une apothéose assez explosive je dois dire qui initie la complexité des épisodes à venir. Évidemment je l’ai lu il y a longtemps, mais le moment ou Harry et Cédric touchent ensemble le trophée me coupe encore le souffle, comme le duel un peu plus tard qui recèle, on le sait maintenant, toute une matière complexe qui va s’épanouir notamment dans le tome sept avec la magie étrange des baguettes et de leurs coeurs jumeaux.
gobletJ’aime particulièrement bien sûr les cours de défense contre les forces du mal de cette quatrième année avec Maugrey-fol-oeil et sa manière si spectaculaire de l’enseigner qui révèle tout son sel en fin de tome et qui aura une influence évidente sur la façon sont Harry animera les rencontres de l’AD dans le cinquième opus. Les rangs autour de Dumbledore et Harry se resserre dans ce tome, on commence à voir les prémices de l’ordre du phénix recréé mais aussi la portée des amitiés que Harry a su nouer, je pense à mimi geignarde et plus encore à Dobby bien sûr. Un excellent tome à mon sens qui n’a qu’un défaut à mes yeux, comme j’aime de plus en plus les épisodes à mesure que la série avance, je n’ai définitivement pas pu m’arrêter après le prisonnier d’azkaban et je suis allé jusqu’à la fin du septième tome, ce qui m’a valu une semaine d’absence au monde – il ne faudrait pas que cela se reproduise trop souvent quand même. Magique !
Harry Potter and the Goblet of Fire – J. K. Rowling – 2000 – Bloomsbury

Dans les épisodes précédents
Harry Potter and the philosopher stone
Harry Potter and the chamber of secrets
Harry Potter and the prisonner of Azkaban

La récapitulation du (re)reading par Cachou, les articles de mes co-team Hedwige  Lhisbei, Nelfe et Marie

5/6, c’est une affaire qui roule…

Ce contenu a été publié dans SFFF. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

12 réponses à Harry Potter and the goblet of fire

  1. Thom dit :

    Ah bah dis donc ! T’étais moins speed pour le Juge Ti 😉

  2. The Bursar dit :

    Moi c’est le 5 que je trouve trop long, le quatre est d’une bonne longueur car il alterne bien légèreté et sérieux dans ses chapitres.

    Moi au moment où ils discutent pour savoir qui doit prendre la coupe, j’étais très occupée « Non, Cédric, ne prend la coupe, va-t-en ! fuis avant qu’il ne soit trop tard !!! »

  3. The Bursar dit :

    Ben oui, c’est pas sa faute s’il a été incarné par Robert pattinson et donc que maintenant on a l’impression de voir Edward dans Harry potter… je trouvais ça terrible le fait de savoir que le pauvre Cédric aurait pu s’en tirer si seulement il n’avait pas pris la coupe, parce que ce n’est vraiment qu’un dommage collatéral.

    • yueyin dit :

      Oh mais j’aime bien cedric aussi et même robert pour tout dire (enfin j’ai rien contre…) et c’est vrai que c’est pas de pot pour lui d’avoir été un dommage collatéral même si cela montre de façon assez éclatante ce que signifie le retour de celui dont on ne doit pas dire le nom 🙂

  4. Maribel dit :

    J’ai bien hâte de me replonger dans les bons moments du livre! Les épreuves sont particulièrement intéressantes!

  5. Nelfe dit :

    Ah ça y est, j’y viens! Je l’ai commencé hier soir! 😉

  6. Nelfe dit :

    Je vois que tu as remarqué mon billet sur mon blog 😉
    Je viens de finir le tome 5. Je le posterai sans doute ce soir!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *