Impulse & Initiative

Lizzie et Darcy dans la bibliothèque avec un bougeoir…

Fréquenter les blogs présente différents avantages, l’augmentation des réserves de livres à lire par exemple (ces fameuses et himmalayesques pals)  ou la découvertes de séries télévisées aussi anglaises qu’improbables, mais bien entendu il y a avant tout l’augmentation de notre culture livresque car on  y apprend des choses dont on n’aurait jamais soupçonné l’existence.
C’est en lisant Cuné que j’ai décidé de renouer avec Jane Austen ce qui a déclenché chez moi une violente passion littéraire pour ses oeuvres mais aussi pour tout ce qui tourne autour et dont les anglais (mais pas seulement) ne sont pas chiches, biographies, essais critiques, films, miniséries et plus encore. Car il e
xiste toute une littérature autour des romans d’Austen, les « variations ». J’en avais déjà fait l’expérience (agréable très agréable) avec Mr darcy’s Diary de Amanda Grange (d’ailleurs j’ai le Captain Wentworth’s Diary en stock quelquepart) mais je m’étais promis d’être sage et de ne pas trop tomber dans le genre… Enfin c’est ce qui était prévu avant que je ne tombe victime du pouvoir de persuasion (justement) de Pimpi qui m’a plus que conseillé Impulse & Initiative, elle m’a honteusement tentée, tellement que, incapable de résister, je l’ai commandé séance tenante et l’ai lu dans la foulée… deux fois!
Alors nouveau genre, ce livre ne montre pas seulement un nouveau point de vue sur l’immortel Orgueil et Préjugés, c’est un What if Une sorte d’Uchronie en somme.
Et si... Après sa désatreuse demande en mariage de Huntsford, Mr Darcy au lieu de se retirer à Londres puis à Pemberley avait décidé de venir retenter sa chance à Longbourn.
Et si… Décidé à courtiser la femme de son coeur dans les règles, il se rendait compte que, tout féru de bienséance qu’il soit, il était incapable de contrôler complètement son attirance pour Elizabeth.
Et si… Cette dernière, quoique parfaitement décidée à ne l’encourager en aucune manière, avait bien du mal à résister à l’effet produit  par les, disons, libertés que son constant admirateur lui prodigue…
Disons le tout de suite, ce roman n’a réellement d’intérêt que pour ceux qui connaissent le livre d’origine, d’ailleurs si les premières rencontres sont souvent évoquées, c’est toujours par allusions essentiellement compréhensibles par les initiés j’imagine. L’auteur est sans conteste une grande admiratrice d’Austen, connait intimement le roman et… elle s’amuse bien. Je pourrais dire qu’elle projette si je n’avais pas peur qu’on m’accuse de parler pour moi.
Des passages entiers de l’original, simplements placés à des endroits différents, scène de repas, rencontre, fragments de conversations se mèlent plutôt harmonieusement aux nouveautés (Nous connaissons enfin la teneur des conversations de Lizzie et Darcy pendant leurs longues promenades à deux) pour un résultat que j’ai trouvé des plus stimulants. Alors certes ce n’est pas la plume d’Austen, en particuliers pour certaines scènes que la dite Jane n’aurait certainement jamais pu écrire, mais c’est léger, drôle, sensuel, la psychologie des personnages est respectée même si certains de leurs comportements prêtent éventuellement voire certainement à controverses. Les puristes pourraient certainement y voir à redire, mais j’ai adoré vivre de l’intérieur cette variation dans le déroulement des évènements, suivre deux de mes personnages dans des situations inédites, voir toutes les scènes qu’on imagine sans jamais les lire… que du plaisir ! Pour amateurs.

Impulse & Initiative – Abigael Reynolds – Sourcebooks Landmarks – 2008

Ceci est une lecture commune avec Pimpi qui a positivement jubilé devant mes courriels hystériques au fur et à mesure de l’avancée de ma lecture.

PS : Maintenant je suis bonne pour relire Orgueil et Préjugés moi… mais en anglais quand même !
PPS : Je sais c’est grave mais je crois que je viens de retomber dans mon obsession Janeïte après TOUS mes efforts pour m’en libérer un rien…
PPPS : J’y pense, celles et ceux qui ont aimé Lost in austen pourraient probablement apprécierDisons que c’est une variation plaisante pour lecteurs du XXIe siècle 🙂

6/6 – mini challenge lire en vo réussi, passons au maxi… qui l’eut cru ?

Ce contenu a été publié dans Jane Austen Challenge. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

52 réponses à Impulse & Initiative

  1. Cuné dit :

    Tiens moi j’ai essayé de lire un truc en anglais aussi, où l’héroïne entend Jane Austen lui parler… Et j’ai capitulé après une centaine de pages, c’était vraiment trop d’atermoiements en cascade 🙂 (Et Jane ne disait rien d’intéressant, pfff) :))

  2. The Bursar dit :

    C’est malin, je venais d’arrêter avec les continuations et réécritures de Jane… maintenant il me faut ce livre, car si tu l’as lu deux fois de suite, c’est que ça doit vraiment valoir le détour, j’en cherchais un comme ça depuis que j’ai fini Emma&Knightley.

    • yueyin dit :

      rrhhhaaa moi aussi j’avais décidé de ne pas… mais pimpi a été so persuasive et je n’ai pas regretté mais bon entendons nous, y a-t-il une midinette qui se cache au fond de toi ???? c’est nécessaire dans ce cas précis 🙂 (réflexion faite, oui je crois, tu es raide dingue de S.) bon tu peux y aller :-))))

  3. The Bursar dit :

    me revoici, je suis sur amazon, et je viens de découvrir que ce livre n’est pas la seule variation sur P&P, apparamment l’auteur est spécialisée dans les what if de P&P, j’en ai reperé un autre où c’est What if Lizzie avait accepté la demande d’un ami d’enfance… certains des titres ont l’air intéressant, mais je me demande si ça ne doit pas lasser à la longue.

    • yueyin dit :

      Apparemmetn elle faisait partie d’une club d’écriture janeite, et elle publiait sur le net… je pense que effectivement cela doit lasser à la longue… répartir son effort dans le temps et ne pas trop enchainer,  voilà l’idée 🙂

  4. Joelle dit :

    Je sens que le virus va se répandre, particulièrement de mon côté 🙂 Cela a l’air si tentant … heu, c’est quand que je passe une commande de livres, moi ? mdr !

  5. The Bursar dit :

    J’aime beaucoup le choix de l’initiale… ça permet de couvrir du monde : Spock, Sherlock, Severus(même si j’aime Severus moins que les deux autres mais c’est un autre problème et Severus ferait un bon sujet d’histoire d’amour tragique). Le seul truc sur lequel je tilte en général dans les réécritures c’est le style, je n’aime pas quand l’auteur essaie de nous persuader qu’elle écrit d’une Jane Austen alors que c’est toujours voué à l’échec. Là, c’est à l’air très sympa, ça me rappelle un peu l’histoire d’amour de Miss Bingley dans the Darcys and the bingleys.

    • yueyin dit :

      Je pensais à Severus mais ça me soulage de voir que tu aimes Spock aussi 😀 (sans parler de Sherlock of course !) Je ne pense pas que le style de ce roman puisse casser trois pattes à un canard selon le mot de Pimpi mais en tout cas ça se lit bien (certains passages m’ont fait un peu sourire mais bon les scènes d’amour hein…) et c’est très sympa… je suppose que tu mentionnes the darcy’s and the Bingley’s juste pour me tenter ?

  6. Pimpi dit :

    Moi, je n’ai qu’un mot à dire : aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaahhh! Darcy ! (oups, ça fait deux!)…
    Tu connais mon opinion sur le livre, je connais la tienne, et j’assume complètement mon côté midinette… et je comprends que c’est un livre qui s’adresse à un public restreint d’amatrices hard core!!! Comme nous! Ah, et aussi, il faut quand même en pincer un peu pour l’orgueilleux gentleman pour lire ce livre,  quand même. Sinon, c’est moins efficace!

    • yueyin dit :

      j’aime le terme amatrice hard core, je retiens pour la postérité :-))) c’est tellement nous !!! c’est vrai qu’il est recommandé d’avoir un faible pour lui avant de commencer quitte à voir le dit faible se transformer en passion dévastatrice (bon moi j’étais déjà au stade passionnel, ce qui doit expliquer jusqu’à un certain point mes messages limite hystériques :-)))))

  7. choupynette dit :

    bon je lis illico mes lectures obligatoires et je me fais un petit plaisir darcy-esque!

    • yueyin dit :

      ohoh j’ai l’impression qu’il y a des prétendantes à la passion darcynienne 😉 au fait Pimpi est d’accord avec moi, sur l’incarnation de Darcy qui correspond le mieux à ce roman-ci, si tu vois ce que je veux dire 😀 je pense que tu le seras aussi d’ailleurs 😉

  8. Hydromielle dit :

    Y’en a maaaaaaaaaaaaaare de tous ces livres en anglais non traduits !!!!!!!

  9. The Bursar dit :

    Même pas, c’était juste ta remarque Lizzie et Darcy dans la bibliothèque avec un bougeoir qui m’a fait pensé à une certaine scène de ce livre mais qui doit être plus chaste…
    Je préfère quand le style n’a rien de notable, mon problème c’est les Stephanie Barron, où l’auteur essaie d’écrire comme si elle était Austen, et ça marche pas donc ça m’agace, parce que je trouve son artifice inutile.

    • yueyin dit :

      Facile… ben maintenant c’est trop tard :-)))) et dire que je m’étais promis de NE PAS trop en lire des variations *soupir*
      je pense que ce livre est fait pour toi à tout point de vue, je n’ai lu qu’un stephanie baron, ça m’a bien plu pas au point de me jeter sur la série cela dit… et comme je l’ai lu en français je ne saurais comparer le style avec autre chose 🙂

  10. Marie L. dit :

    Hihi, j’adore ton billet! Je m’y reconnais assez… Je suis en pleine « crise Austen »…
    Ce roman devrait donc me plaire!!! D’ailleurs, je vais aller voir ce que dit Ama*** sur ses stocks. 😉

  11. Marie L. dit :

    Au secours! Ama*** ne trouve rien!!!

  12. Hydromielle dit :

    NAN !!! C’est pas possible !!! Pas Eric !!!!!
    Non mais franchement je ne suis vraiment pas assez bonne. Par exemple, sur une phrase de 15 mots…… y’en a 10 que je comprend pas…. sans déconner…. tu imagines ??????

  13. Ankya dit :

    Bravo pour le challenge !!! J’en suis à 2/6 🙂

  14. The Bursar dit :

    Chez Stephanie Barron, ce qui m’a agacé, c’est la préface où elle essaie absolument de faire croire que c’est un vrai que l’on a retrouvé dans une cave, procédé qui est bien au dix-huitième où il n’est pas toujours facile de se renseigner sur les origines d’un texte, et les notes qui venaient couper l’histoire, et le fait que la manière dont elle décrit ne correspond pas à la manière dont quelqu’un de l’époque aurait décrit, certains détails n’apparaissant jamais dans un Jane Austen, ce sont des choses qui ne m’auraient pas gêné s’il avait adopté un style différent.
    Alors maintenant que tu as ta belle édition de Sherlock Holmes, tu vas te lancer dans le swap Holmes ?

    • yueyin dit :

      Oui je vois ce que tu veux dire, c’est un artifice assez courant de coller un soi-disant manuscrit perdu pour enraciner une histoire :-))) – je ne me rappelel plus trop des notes, apparemment cette lecture ne m’a pas laissé d’immenses souvenirs (quoique je me rappelle bien du eprsonnage masculin très darcynien :-))
      POur le swap, je me tate, je m' »tais promis d’être sérieuse :-))))

  15. loulou dit :

    j’ai adoré Lost in Austen , alors je le note, de toute façon, lire en VO est une de mes résolutions pour l’année 2010 

  16. choupynette dit :

    Ahhhh, Pimpi est manifestement une personne au goût très sûr!!! 😀

  17. Anjelica dit :

    Moi, je pense que tu as bu la potion ‘Jane Austen’ quant tu était petite, sauf que tu ne t’en rappelles pas

  18. Karine:) dit :

    Pimpi m’a déjà convaincue!!  Mais bon, pas tout de suite, j’ai trop de trucs à lire ces temps-ci!!

    • yueyin dit :

      Hihi ouais en même temps ça te prendrais pas trop de temps… je l’ai prêté à une amie qui est chez moi, depuis elle le lis en boucle et elle grogne si j’approche ma main du livre, heureusement elle se l’est commandé :-))))

  19. tina dit :

    Et oui, mais c’est pas vrai, je ne grogne pas, je mords. Bon, c’est sûr, ce n’est pas un livre qu’on lit pour le style, mais je l’ai lu en 24h (bon, une nuit blanche) même si mon niveau n’est pas top en anglais. Mais il est franchement addicitf. Et Darcy est, comment dire…. waouh ! C’est chaud. Parfait pour des midinettes comme nous. Une petite adaptation filmée, peut-être ?

    Je voudrais pas dire ni prendre parti, mais après ce bouquin, Mattew gagne une longueur sur Colin. J’adooore Colin, mais là, non.

    Bon, je vous laisse, je vais le relire un peu avant que Yue ne remette la main dessus.  Je vais en tester un autre de cet auteur et je vous dirai.

    • yueyin dit :

      Ah voilàààà elle avoue, elle mord et ne veut pas me rendre mon livre :-))))
      Pour moi de toute façon je sais bien à qui ressemble Darcy (Matthew forever) mais je dois dire qu’après ce livre… encore plus !!!!

  20. The Bursar dit :

    J’ai bien aimé, mais mon enthousiasme s’est un brin calmé après l’épisode de la chemise de nuit, du bougeoir et de la bibliothèque, c’était presque trop tôt pour moi, j’ai adoré attendre ce moment, donc après je n’avais plus grand chose à attendre, j’ai aimé ce qui se passe ensuite mais j’ai mis plus de temps à le lire.

    • yueyin dit :

      Et dans l’ensemble, est que ça t’a plu ? c’est réjouissant non ??? et la scène de la bibli justement, aussi étonnante qu’on te l’avait vantée ??? (on c’est Pimpi et moi hein ;-))

  21. The Bursar dit :

    Tu as perdu face à Pimpi, car sur la question de qui m’a le plus tenté c’est Pimpi qui a fait le plus d’effort, car elle a pas mal suivi mon avancée dans le livre sur facebook et a alors eu l’extrême obligence de me mentionner la question du bougeoir, de la chemise de nuit dans la bibliothèque à un moment où je me disais que j’allais peut-être essayer de bosser un peu et qui fait que je me suis retrouvée à lire pas mal de pages ce jour-là…

    En fait, j’ai dévoré le livre jusqu’à la fameuse scène, mais après ça s’est calmé car il n’y avait plus grand chose à attendre et comme j’étais en concours, j’ai lu autre chose, juste par prudence, pour ne pas me retrouver tout d’un coup à dévorer le reste du livre au lieu de faire quelque chose de plus utile.

    J’ai aimé, j’ai trouvé les scènes où Darcy fait sa cours tout à fait jouissive, mais après moins, parce que je ne suis pas une grande fan, de « nous pouvons tout nous dire » et « nous ne pouvons resté séparer l’un de l’autre », ça m’a plût tout de même cette partie et si l’auteur est réédité j’achèterais la variante sur que ce serait-il passé si Lizzie avait accepté la première demande en mariage, mais j’espère juste que son Darcy sera un peu différent et que nous retrouverons pas l’image de Darcy comme quelqu’un de très fragile et prompt à s’inquiéter dans toutes ses variantes.

  22. Claire dit :

    Je suis une grande fan moi aussi de Jane Austen et je suis toujours à la recherche de nouveautés en terme de littérature para-austenienne.

    Du coup, tu viens de me convaincre de rajouter ce livre à ma wishlist et je pense que je vais pas tarder à le commander!

    Merci!  Je te dirai ce que j’en pense!

    • yueyin dit :

      J’ai vraiment beaucoup aimé cette variation autour de P&P cependant elle s’inscrit clairement dans la veine romance, ce qui me convient, mais je préfère prévenir quand même… Même si c’est délicieux, ce n’est pas du Jane il faut bien l’avouer…

  23. Claire dit :

    Je l’ai commandé.

    Je te dirai ce que j’en pense…

  24. **Fleur** dit :

    vous avez de la chance toutes de pouvoir lire en VO, beaucoup de livres comme celui ci me tenteraient mais je suis vraiment nulle en langues étrangères…snif :'(

  25. Constance dit :

    A l’occasion du challenge dde Théoma je vais bientôt découvrir Jane Austen. Ton billet me laisse epnser que ce nn’est pas sans risque pour ma PAL.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *