L’Orphéon – Crématorium Circus

crematoriumAu quatrième étage de l’Orphéon, se trouve le très select, très luxueux et très artistique Phénix crématorium (ISO 9004). Et justement cette semaine là, son directeur est décidé à frapper un grand coup qui portera le Phénix (crémation luxueuse, soirée enlevante) au pinacle de la profession. Or un coup de canon malencontreux lors d’une représentation du Flagada circus vient de faire (en public) un mort spectaculaire et plusieurs blessés graves pour qui on garde peu d’espoir. Voila qui une affaire qui bien menée, pourrait redonner du gonflant à l’égo d’un directeur malmené par son épouse et du prestige à son Phénix  (soirée élitiste, prix non compétitifs). Ni une, ni deux, il décrocha son téléphone…

L’Orphéon est un immeuble de bureaux sis à Montréal dont les cinq étages sont peuplés par les personnages de cinq auteurs québécois*. Et au quatrième, c’est Roxanne Bouchard, l’auteure du magnifique Nous étions le sel de la mer et de Whisky et paraboles qui s’y colle mais dans un genre fort différent de ces deux romans. Car Crématorium circus est une farce au pays des croque-morts de luxe, burlesque, colorée où des personnages déjantés n’en font qu’à leur tête malgré les remontrances répétées de l’auteure, qui d’ailleurs ne se prive pas d’interpeler le lecteur au détour des sept chapitres de cette drôle de semaine. C’est léger, rapide, drolatique, fort bien écrit, totalement à l’ouest, ne boudons pas notre plaisir. Du bonbon !

L’orphéon – Crématorium Circus – Roxanne Bouchard – 2012 – vlb éditeurs

quebecennovembre_600

*Dans le même bâtiment :
Stéphane Dompierre, Corax
Véronique Marcotte, Coïts
Geneviève Jannelle, Odorama
Patrick Senécal, Quinze minutes

 

Ce contenu a été publié dans Québec en novembre, roman québécois. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

8 réponses à L’Orphéon – Crématorium Circus

  1. Très gai, très amusant. Quand on a, vraiment, le sens de l’humour…
    Je le note, mais apparemment il n’arrive en France que dans quelques semaines, et à un prix qui ne sera accessible qu’aux clients du Crématorium.

    • yueyin dit :

      Ah oui il est super cher en France 🙁 je peux regarder si je le vois d’occase à Montréal mais je n’aurais pas beaucoup de temps pour faire les librairie d’occasion à noel 🙁 (tu n’as pas de liseuse Lou par hasard ?)

  2. gambadou dit :

    Mmmm, un bonbon qui m’intéresse !

  3. Argali dit :

    Je viens de finir le 1er étage, celui de Patrick Senécal. J’ai bien aimé ce court récit et l’idée originale de la série.

  4. Ah tiens ça à l’air marrant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *