À toi

« Ils se sont rencontrés un soir dans un hôtel de Monaco. Au petit déjeuner, ils se sont racontés. Et puis elle est repartie à Montréal et il a regagné Ramallah.
Ce livre est la suite de leur conversation. »

Tout d’abord il parait juste d’avouer que j’aime les livres épistolaires d’amour. Tout à commencé il y a longtemps, très longtemps avec Choderlos et depuis cela ne m’a jamais quitté quelles que soient les formes étranges que ce genre ait pu prendre depuis. Vous parlerais-je de mes lectures en boucle de 84 Charing cross road  ? Ma fille m’a même offert un roman tout en sms, Maman, très drôle et finalement bien plus émouvant qu’attendu. Tout cela pour dire que j’étais un public cible et type pour ce roman – ce récit, cet échange – choisissez votre terme. D’autant que j’ai déjà lu trois ouvrages de Kim Thùy et qu’ils m’ont tous enchantée. Tout cela fait beaucoup et je me demande encore comment À toi, publié en 2011, a pu échapper à mon radar mais baste. Si je comprends bien, les deux épistoliers dont il est ici question savaient ce qu’ils faisaient en s’écrivant, dès le départ ce coup de foudre amical de deux écrivains devait trouver sa voie pour l’édition et je dois dire que ça marche ! Il y a de l’amitié dans ces courriels, de l’actualité si l’on peut dire – ainsi Ramallah est une vraie ville où l’on peut s’installer par amour d’une italienne ?* – de la poésie aussi, beaucoup, et une grande humanité dans le regard que portent ces deux globe trotteurs – l’une réfugiée, l’autre fils de réfugiés (non que je veuille les réduire à cela mais c’est important pour moi) – sur le monde et, surtout et toujours, sur les gens qu’ils rencontrent. Un livre qui donne envie de trouver quelqu’un à qui écrire la poésie – serait-elle cruelle – du quotidien. Amical !

À toi – Kim Thùy et Pascal Janovjac – 2011 – Libre expression

L’avis de Karine qui a aimé elle-aussi

de Kim thuy dans ces pages
Vi
Mãn

Ce contenu a été publié dans Québec en novembre, roman québécois. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

10 réponses à À toi

  1. argali dit :

    Un récit à découvrir. J’ai lu et Vi et Ru qui parlent du Vietnam, des racines de l’auteure… celui-ci, très différent me plaira peut-être aussi.

  2. J’avais beaucoup aimé Charring Cross Road, alors je note celui-ci.

  3. hélène dit :

    Je ne connaissais pas, merci !

  4. gambadou dit :

    Oh, oui, comment a-t-on pu passer à côté ? Merci pour cette belle découverte

  5. Le Papou dit :

    Je devais lire un livre pour Québec en novembre, devine ? Impossible de mettre la main ou plutõt l’oeil dessus. Il y a des lutins lecteurs å BDF.
    Le Papou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *