La perle de l’empereur

Alors qu’il assiste à la fête des bâteaux-dragons en compagnie de ses trois épouses, le juge Ti doit constater pas moins de deux meurtres commis dans des circonstances plutôt inhabituelles. L’enquête qui suit va l’entraîner dans une affaires aux sombres ramifications (ou la disparition d’un domino sera de la plus grande conséquence) et lui permettre de résoudre deux énigmes du passé restées sans solution.
J’ai une tendresse particulière pour la perle de l’empereur car c’est le tout premier juge Ti que j’ai lu quand j’étais étudiante, sans doute de part ma malédiction personnelle qui fait que je ne commence jamais une série par le début. Certes il manque les lieutenants du juge, partis en mission quelquepart, mais c’est l’occasion de voir un peu plus notre juge dans son intimité familiale et dans sa relation privilégiée avec le sergent Hong qui l’accompagne depuis sa toute petite enfance.
Comme toujours Van Gulik soigne particulièrement ses personnages féminins et dans cet opus Ambre et Lotus d’or se révèlent avoir des personnalités plus intéressantes qu’on pourrait le croire au départ. Mais ma préférence va, je l’avoue, à la « toute petite » Violette Liang, truculente lutteuse mongole avec laquelle il ne fait pas bon badiner comme le remarque incidemment notre magistrat. Une belle intrigue, bien retorse où l’on retrouve avec plaisir la ville de Pou-Yang théatre des terribles évènements du Squelette sous cloche. J’adore !
J’attends comme vous de lire l’avis de Thom.

La perle de l’empereur – Robert Van Gulik – 1963

Dans les épisodes précédents
Les enquêtes du juge Ti
Trafic d’or sous les Tangs
Le paravent de laque
Meurtre sur un bateau de fleurs
Le monastère hanté
Squelette sous cloche
Le pavillon rouge

Ce contenu a été publié dans Polar. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

12 réponses à La perle de l’empereur

  1. hydromiel dit :

    J’en ai lu quelques uns de cette série, j’aime beaucoup

  2. Thom dit :

    Pour une fois on n’est pas trop d’accord… quoiqu’il y ait un point commun à nos deux articles : ils sont inhabituellement courts, ce qui souligne quand même, malgré ton « j’adore ! », que c’est un épisode « mineur » 🙂

  3. Aifelle dit :

    J’ai lu plusieurs juge Ti quand j’étais jeune, avec plaisir, mais je ne me vois pas trop recommencer maintenant.

  4. Michel dit :

    Quand j’aurai fini le chat qui… je me lance dans cette série !

  5. Aifelle dit :

    Quand j’étais jeune, çà veut dire 20-25 ans !! Et je suis passée à d’autres choses, les nordiques par exemple, mais peut-être que je me trompe et que je serais encore séduite si j’en lisais un.

  6. Xavier dit :

    j’ai placé mon commentaire chez Thom. Je suis plutot de ton avis, à cette réserve près que les enigmes ne sont pas passionantes, et leurs révélations peu vraisemblables. Mais le reste (décrit dans ton article) est sympa, et j’ai donc passé un bon moment en lisant cet épisode…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *