Salon du livre et des belles rencontres

salon_livre_paris_affichesLe Salon du livre c’est fini… mon premier ! J’en ressors éreintée comme après un marathon (enfin je suppose, courir le marathon ne m’est jamais venu à l’idée, je l’avoue), heureuse au possible avec la tête dans les étoiles et des idées de lecture pour plusieurs vies. J’ai retrouvé pendant trois jours le goût merveilleux des rencontres entre blogueurs, entre blogueurs et auteurs, entre lecteurs tout simplement qui se croisent sur la toile et font des étincelles quand ils se rencontrent in real life (d’où l’abondance de liquide divers pour contenir les flammes, c’est bien normal quand on y pense).
Car j’ai discuté avec des auteurs (et ça c’est nouveau). Normalement devant un écrivain tout ce qui me vient aux lèvres c’est un genre de borborygme ressemblant vaguement à « j’aime beaucoup ce que vous faites » et bien là non, j’ai papilloné autour d’Emma Foster, Angela Morelli, Gaëlle Nohant, Karine Gobled et Bertrand Campeis sans la moindre appréhension (Joker, d’accord je triche et d’ailleurs le roi n’était pas mon cousin (expression qui ravit ma twinette) d’avoir trois amies très chères en dédicace (peut être même quatre, ça se discute et comme dit Boris, rien n’est intéressant comme une discussion) (Bertrand je l’ai rencontré à cette occasion)). Mais, amis mis à part, j’ai réussi à discuter avec Eric Plamondon (et le représentant des éditions le Quartanier dont j’ai oublié le nom mea maxima culpa) de Québec en septembre et du fait que j’ai tellement aimé ses livres qu’il m’a fait lire Brautigan (lisez Hongrie Hollywood express et Mayonnaise et vous comprendrez) ; j’ai dit bonjour à Peter May (grâce à Cryssilda), discuté littérature japonaise avec Eleonore de Fernaye et Modiano avec Julien Tubiana, croisé Jacques Weber et salué Tatiana de Rosnay, que sais-je encore ? (je pourrais vous raconter notre arrêt au stand de la lecture érotique connectée peut-être ? Ou pas, mais sachez qu’un avenir vibrant se prépare !) Un seul regret, avoir raté Catherine Leroux, qui était malheureusement malade, et Jean-Philippe Blondel dont j’ignorais tout bêtement qu’il fut là (Vous ai-je dit que le concepteur du site internet du SDL devrait, selon moi, être pendu par les pieds et peint en vert pour jet d’incompétence critique ?)

gaelle DSC02697 klis

Quant aux blogueurs, je n’avais pas connu pareille fête depuis les jours lointains de Books and the City c’est dire… Et du coup j’ai envie de dire merci à la vie, à l’univers et à Fabienne, Isil, Gaëlle, Lhisbei, Stephie, Tamara, Mo, Noukette, Framboise, Jérôme, Cryssilda, Lou de myloubook, Laurie, Caroline, Sarah, Mylène, Karline… (et si j’oublie quelqu’un que je sois fouettée comme dirais Emma herself). Il y eut un monde fou, des signatures roses et violettes, des flots de parole, de rires, de caïpirinhas (le brésil était à l’honneur après tout) et de mojitos (en after les deux derniers évidemment que croyiez-vous donc) (Ce fut au reste un banquet quasi médiéval et digne de Beowulf comme me le faisait remarquer ma très chère Mo qui s’y connait), de l’amitié surtout qui fait chaud au cœur et me rappelle ce que je dois à internet, aux blogs et à toute cette sorte de chose. Lucky me comme dirait Karine qui nous a bien manqué !

l-ancre-des-reves-461902-250-400la-part-des-flammes-580356-250-400uchroexquisidéal

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

29 réponses à Salon du livre et des belles rencontres

  1. Ex-In Cold Blog dit :

    Je ne peux croire que ce soit ton 1er salon du livre de Paris… Un « baptême » grandement apprécié, à te lire.

    « le concepteur du site internet du SDL devrait, selon moi, être pendu par les pieds et peint en vert pour jet d’incompétence critique » : je ne peux que t’approuver sur ce point, le développeur ignore de toute évidence ce qu’est une interface intuitive, pratique, et conviviale, le moins que l’on est en droit d’attendre d’un site web grand-public. A moins que décourager au maximum tout visiteur éventuel ait été une condition incontournable du cahier des charges…

  2. Stephie dit :

    J’etais tellement heureuse de te revoir !!!

  3. On va monter une expédition punitive contre le concepteur du site !
    Sinon, ravie de t’avoir vue aussi 😉

  4. Sandrine dit :

    Je vais arrêter de lire des billets bilan du Salon, ça me désole : je n’y ai passé que quelques heures samedi matin, pour cause de billet réservé pour l’expo Tudors l’après-midi. J’étais bien contente d’avoir vu Jérôme et Noukette, même en coup de vent, mais quand je vois le nombre de blogueuses et blogueurs présents, je regrette. J’aurais certainement dû sortir de ma grotte avant, histoire de me rencarder un peu… J’étais loin de penser qu’il y aurait une telle présence blogosphérique. Ah, elle est belle la blogo littéraire !

    • yueyin dit :

      C’est vrai que cette année, on était plutôt nombreux de la blogo, dont plein de vieilles si j’ose dire (non que j’ai l’habitude de l’événement) 🙂 j’aurais bien aimé te voir moi aussi 🙂

  5. Aifelle dit :

    Je n’ai pas eu le courage d’y aller cette année (la foule, le bruit, la fatigue, les tentations etc …) mais vous me faites regretter, au vu de tous les billets.

    • yueyin dit :

      C’est vrai la foule était assez intense samedi et la fatigue ne l’est pas moins, j’ai cru mourir du dos plusieurs fois mais je me suis vraiment amusé 🙂

  6. keisha dit :

    Si j’y allais c’est pour les blogueurs!J’y suis allée en 2009 et 2014… Quand je pense que c’est ton premier!
    Le site est nul, c’est sûr, pas moyen de savoir quel auteur y sera, quand, où, etc… Fatigant de chercher. Ou alors je ne m’y prends pas bien?

    • yueyin dit :

      Non, non j’y ai passé un moment sur ce site et vraiment il est nul, impossible de trouver ce qu’on cherche ou de faire des recherches un tout petit peu ciblées grrrrrr j’ai dû rater plein de choses mais bon… question rencontres c’était vraiment top et puis trois amies qui signent au même salon, il fallait que j’y sois 🙂

  7. jerome dit :

    Ce fut trop court mais quel plaisir de te rencontrer. Tu es telle que je l’imaginais (et c’est un vrai compliment !).

  8. Moka dit :

    Présente sur le salon samedi, j’ai vraiment eu l’impression d’être noyée dans la foule. Sans évoquer en effet, la désorganisation générale lors de ce salon. Heureusement, j’ai pu passer de chouettes moments aussi avec Jérôme, Noukette, Laurie, Sara (entre autres.) Une belle journée malgré tout.

    • yueyin dit :

      C’est vrai qu’il y avait foule, à un moment je devais aller chercher Gaelle, j’ai cru que je n’y arriverais pas ; j’ai du batailler dix bonnes minutes 😀

  9. Cryssilda dit :

    J’ai été ravie de te revoir enfin ! Tu as passé un beau salon, ça fait plaisir à lire 🙂

  10. noukette dit :

    Absolument ra-vie de ce weekend ! Et encore plus ravie de t’avoir enfin rencontrée ! Mon salon préféré de tous les temps ! ♥

  11. Et bien ! Un tel enthousiasme est rafraîchissant ! J’ai fait un nombre incalculable de SDL et j’avoue que le côté commercial de la chose, sans compter le bruit, le monde etc… m’a fait renoncer à y aller cette année… J’ai sans doute raté de beaux moments…
    En tout cas, c’est très réconfortant de penser qu’il peut susciter autant de joie !

  12. Lhisbei dit :

    Contente d’avoir (enfin) fat ta connaissance et que tu m’aies présenté Angela Morelli et Emma Foster (oui elles comptent pour deux ;)).
    Ton marathon livresque t’as laissée extatique c’est le principal (pas sur qu’un vrai marathon aie le même effet sur toi ;))

  13. Hélène dit :

    Je t’ai manquée alors que j’y étais aussi le samedi ! Dommage ! Il est vrai que j’ai aussi beaucoup apprécié toutes ces rencontres bloguesques !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *