Le mois anglais, bye bye 2015

englishmonth 2Ainsi donc il est terminé le joli mois de juin anglais des copines Cryssilda, Lou et Titine pour la troisième ou quatrième année consécutive. Mes souvenirs sont flous mais en cherchant (trop loin) dans mes archives (j’ai renoncé depuis) j’ai découvert un mois de juin écossais, déjà organisé par Cryssilda avec en logo Erwan en kilt aux couleurs des McGregor (tartan royal). C’était kiltissime et il revient bientôt mais je laisse Cryssilda vous l’annoncer (et j’en serai).
Bref tout cela pour dire qu’en ce doux mois où le printemps glisse vers l’été, j’ai rédigé treize billets (je m’épate moi-même parfois) et vous ai parlé de douze romans, trois films et de mes british crushes, car oui je triche, trois livres en un seul billet pour Ann Granger, un livre et un film pour Victoria, je m’arrange un peu (j’ai d’ailleurs songé à faire deux en un pour Maisie Dobbs de Jacqueline Winspear mais j’ai trop aimé le deuxième opus, il aura son billet personnel et individuel d’ici quelques jours, en point d’orgue dirons-nous). Si je devais faire un bilan (ce qui est exactement ce que je suis en train de faire, merci de me le faire remarquer) je me décernerais à moi-même un satisfecit pour bonne conduite (j’ai chroniqué tout ce que j’ai lu. Incredible everybody !) et belle assiduité (parce que tout de même, treize billets quoi) et je me féliciterais de surcroit (après j’arrête les fleurs promis) pour avoir bien choisi mes lectures : à peine deux – petites – déceptions et au moins trois voire quatre coups de coeur (ou pas loin). Du côté moins glorieux, j’ai encore laissé Charlie et sa maison d’Âpre-Vent sur son étagère et ça c’est mal, il va quand même falloir que je me décide un jour. Pour les amateurs de listes (dont je suis), je catalogue donc.
moisanglaisThe novels
Eleven de Mark Watson
Murder on the orient express d’Agatha Christie
Un intérêt particuliers pour les morts de Ann Granger
La curiosité est un péché mortel
Un assassinat de qualité
Ma cousine Rachel de Daphne Du Maurier
Les souffleurs de verre de Daphne Du Maurier
La reine Victoria de Jacques de Langlade
Sur la plage de Chesil de Ian McEwan
L’observatoire d’Edward Carey
L’océan au bout du chemin de Neil Gaiman
Maisie Dobbs de Jacqueline Winspear

The movies
Far from the madding crowd de Thomas Vinterberg
Her majesty Mr Brown de John Madden
Les jardins du roi de Ian Rickman

The tag !
Tag british crushes

Bien sûr lire anglais ne s’arrête pas au mois de juin, avec toutes les idées glanées en juin, j’ai de quoi tenir… Alors bonne lecture anglaise à tous et que la force de la britishitude soit avec vous.
logo to read

Ce contenu a été publié dans le blog. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

16 réponses à Le mois anglais, bye bye 2015

  1. eimelle dit :

    13 billets, bravo! Un joli mois de juin!

  2. Tiphanie dit :

    C’est un très bon bilan, bravo!!!

  3. Syl. dit :

    Impressionnant ! une très belle liste.

  4. Reproduction authentique d’un dialogue sur Facebook.
    Yueyin : Moi j’ai envie de lire le perlesvaus ou haut conte du graal, édition livre de pochée collection gothique bilingue : – ) j’aurais du succès tu crois pour un LC ?

    Lou de Libellus : Ça marche. Tu m’as déjà fait lire les contes de Canterbury en VO. L’ancien français, c’est cool. D’ailleurs je suis contre le français moderne (d’après 1990).

    Donc, virgule, Yueyin prépare un mois moyenâgeux, voire gothique.
    C’est parti !
    Dans votre sac de plage :
    La Cantilène de sainte Eulalie, La Vie de saint Léger, La Vie de saint Alexis, La Chanson de Roland, Les Saisnes – Aspremont – Fiérabras – Huon de Bordeaux – Ogier le Danois – Le Couronnement de Louis, Otinel – Gui de Bourgogne – Berte aux grands pieds, Le Pèlerinage de Charlemagne, Le Couronnement de Louis, La Chanson de Guillaume, Le Charroi de Nîmes, La Prise d’Orange, Le moniage Guillaume, Les Aliscans, et bien sûr, Perlesvaus !

    • yueyin dit :

      Comme tu y vas 🙂
      Buona pulcella fut Eulalia.
      Bel auret corps bellezour anima.
      Voldrent la ueintre li d[õ] inimi.
      Voldrent la faire diaule seruir

      mais et la chanson de Roland ?
      et le Lancelot Graal ? (oui je viens de finir d’écouter le cours de Michel Zinc au Collège de France sur les quêteurs du graal attends je te donne le vrai titre ça va te plaire c’est du saint Bernard Non pedum passibus sed desideriis quaeritur deus, ça donne des tas d’idées de lecture)
      sinon je crois que j’ai déjà un logo en stock pour ce genre de lecture, qui avait servi quand j’ai lu Grégoire de Tours et Beowulf avec Isil (Ah les mérovingiens chevelus mais passons) 🙂 il est bon de diversifier ses lectures, comme je dis toujours 🙂

  5. Titine dit :

    Bravo pour cette belle réussite et pour avoir écrit autant de billets. « La maison d’Apre-vent » m’attend également bien sagement dans ma bibliothèque…

  6. alexmotamots dit :

    Tu enchaînes avec Kiltissim !

  7. Naïk dit :

    Ah oui, Bravo ! Que de belles idées et de tentations 🙂 Je n’ai pas tout lu,mais l’Observatoire me tente beaucoup…

    • yueyin dit :

      C’est très particuliers mais vraiment original et prenant 🙂 disons qu’il sort du lot, ce n’est pas une petite lecture détente mais si on accroche… il reste longtemps en tête 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *