Petites manies de lectrice – the tag

Papillon m’a fait la grâce de me taguer sur mes petites manies de lectrice (Mais ai-je donc des manies ? Ahem oui surement.) Voici donc quelques secrets bien gardés ou pas sur mes lectures…

Que penses-tu des adaptations cinéma ?

ppJ’adore ! J’y cours. Dès qu’une adaptation d’un de mes livres fétiches sort, je me précipite et inversement je décide souvent de lire un livre parce que j’en ai vu une adaptation. (j’ai acheté d’un coup toutes les adaptations existantes de Proust quand j’ai commencé à lire la Recherche – ma préféré est celle de Nina Companez au fait) J’aime comparer les visions différentes que suscite une œuvre, m’interroger sur les choix du réalisateur, éventuellement râler parce que je ne suis pas d’accord mais je trouve toujours cela intéressant et j’ai la chance que ma vision interne ne soit jamais perturbée par la vision de quelqu’un d’autre que ce soit quant au casting ou à la mise en scène. Je continue à relire mes livres préférés sans me soucier des différentes incarnations des personnages par exemple, sauf bien sûr quand je les trouve plus que judicieusement choisies (Viggo fut un excellent Aragorn par exemple, encore mieux que dans mon imagination en fait).

Quel marque-page utilises-tu ?

guideOh j’en ai de toutes sortes, certains très beaux et durables, d’autres publicitaires, je les sème, les oublie, les perds, les retrouve et me trouve souvent sans, dans ces cas terribles je me fie à ma mémoire, à toutes sortes de solutions de remplacement depuis le petit chiffon de papier (kleenex, facturette,…) jusqu’à divers instruments contondants (téléphone, ciseau,…) et puis j’avoue (j’avoue) je corne souvent les pages de mes poches (voyez ce que j’ai fait du guide de l’uchronie de Lhisbei, mea maxima Culpa).

Quel est ton coup de cœur 2015 ?

poésieMon coup de cœur extatique de l’année est sans conteste La poésie du gérondif de Jean-Pierre Minaudier publié au Tripode. Je n’ai toujours pas chroniqué cet OTNI (objet textuel non-identifié), mais si vous connaissez vous comprenez sans doute pourquoi…

Sinon il y en a eu plein d’autres alors faisons une petite (mais drastique) sélection (j’ai eu du mal, j’ai dû en enlever plein) :
Une odeur de gingembre de Oswald Wynd
Rois du monde – première et seconde branche de Jean-Philippe Jaworski
Le vieux qui lisait des romans d’amour de Luis Sepulveda
L’idée ridicule de ne jamais te revoir de Rosa Montero
L’observatoire de Edward Carey
Mémoires d’une jeune fille rangée de Simone de Beauvoir
Les Singuliers de Anne Percin
La trilogie des falsificateurs de Antoine Bello
Manderley Forever de Tatiana de Rosnay
Le Principe de Jérôme Ferrari
Man de Kim Thuy

Comment classes-tu tes livres ?

En piles hélas trois fois hélas. En fait en théorie, je les classe par genre puis par auteur. Mais comme je manque de place, ils sont entassés au petit bonheur la chance, en piles de plus en plus hautes et de plus en plus branlantes et je souffre mille morts quand j’en cherche un. Ce qui est bien dommage voire paradoxale, car les livres sont bien la seule et unique chose que j’aime ranger.

Quels sont tes blogs de lecture préférés ?

J’en lis beaucoup dès que j’en ai le temps surfant de liens en liens, sans doute mes préférés sont-ils les anciens que je lis depuis des années comme ceux de Papillon, Cuné, Karine, Lhisbei  ou Yspadadden mais d’une façon générale j’aime les blogs de lecture.

Des petites habitudes inavouables quand tu lis ?

A part corner les pages de mes poches, je ne vois pas 🙂 je traine mes livres partout, dans mon sac, mes poches, mon cartable… Je lis en marchant, en mangeant, dans la salle de bain, la cuisine ou les toilettes, dehors, dedans, sont-ce là des habitudes inavouables ?

Un auteur contemporain que tu aimerais rencontrer et pourquoi ?

Houla, je ne sais pas. Je suis dans la vraie vie d’une timidité maladive qui m’empêche de parler aux auteurs de j’admire ; par contre une fois la glace brisée (si c’est le cas), je peux les écouter des heures parler de leur métier, de leur inspiration, de la façon dont ils transforment leurs expériences, leurs penchants et leurs idées en littérature…

Où achètes-tu tes livres ?

Un  peu partout. Ma librairie préférée est sans doute l’Ombre blanche à Toulouse, mais j’aime hanter toutes les petites, moyennes et grandes librairies, les bouquineries, les salons, et ce partout où je vais (y compris dans des endroits dont je ne connais pas la langue d’ailleurs)… sans parler des bibliothèques.

En ce moment quel genre de littérature lis-tu le plus ?

utoJ’ai toujours lu de tout, j’aime changer. Je lis plus de Science fiction ces derniers temps car depuis les Utopiales de Nantes en Octobre, j’ai des pages de titres en réserve, mais je continue à picorer des idées de toutes sortes en alternant nouveautés, valeurs sûres et découvertes… (sans parler de mon himalayenne PAL que je devrais bien faire baisser).

Un livre à la fois ? ou plusieurs ?

Plusieurs la plupart du temps car j’aime mener de front romans et essais en particuliers mais il m’arrive de lire plusieurs romans en même temps. ça dépend de mon humeur en fait, par contre si un roman me happe, je le lis d’une traite, les autres attendent.

Quelle est ta lecture en cours ?

penduleLe pendule de Foucault de mon bien aimé Umberto (jubilatoire), mais je lis aussi les Présocratiques (avec messire Lou) et j’avais commencé l’excellent L’Amie prodigieuse de Elena Ferrante qui attend sagement que j’en ai fini avec Umberto…

Sur quel site communautaire dédié à la lecture aimes-tu aller ?

Je suis inscrite sur Goodread, Babelio et sans doute d’autres mais je n’y vais jamais, je préfère les blogs.

Livres papiers ou numériques ?

liseuseLes deux mon capitaine. J’aime les livres papiers, la souplesse de lecture qu’ils permettent, les allers et venues entre les pages… j’aime retourner en arrière, relire, avancer de quelques pages (ou plus) puis revenir où j’en étais. Mais la liseuse m’offre une liberté que j’apprécie au plus haut point, en voyage notamment (où je n’emporte plus de valises de livres) mais aussi pour les séries que je lis et relis avec entêtement et délice mais qui forment des piles souvent envahissantes.

Quel est ton endroit préféré pour lire ?

Je ne suis pas sûre, mon lit, mon canapé, un fauteuil de jardin, un banc public, une terrasse de café, une serviette de plage…

Invite cinq amis à répondre à ce tag (sans obligation d’aucune sorte)

Yspadadden, Cuné, Keisha, Cryssilda, Bluegrey

1251

Ce contenu a été publié dans le blog, riens. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

29 réponses à Petites manies de lectrice – the tag

  1. Et ben là, je tombe des nues : va savoir pourquoi, je m’étais mis en tête que tu étais canadienne !!! Ce qui, reconnaissons-le, fait une petite trotte pour aller jusqu’à Ombres blanches 😉

    • yueyin dit :

      Un peu oui 🙂 tu es du coin ? Bon en fait j’ai bien la nationalité canadienne (et la française, voui les deux) donc tu ne te trompais pas vraiment mais je vis depuis plus de 20 ans à Toulouse 🙂

  2. noukette dit :

    On en apprend des choses ! J’adore ce genre de portraits de lectrices !

  3. Ouf ! Je ne suis pas invité.
    Ouf, parce que mes réponses seraient les tiennes, jusqu’à…
    A partir de « petites habitudes inavouables », ça se gâte, avec des nuances.
    « Ombre blanche à Toulouse », un bon point.
    « il m’arrive de lire plusieurs romans en même temps » : moins souvent, mais encore. Dans mon carnet, j’écris : pause. Je commence une nouvelle page et ensuite, sur une encore nouvelle page, j’écris : reprise.
    « Le pendule de Foucault » : remarquable, comme tout Umberto Eco, tu le dis.

  4. Ah, les piles qui menacent de s’écrouler… ça me rappelle quelque chose…

  5. Papillon dit :

    Quelles belles réponses ! C’est intéressant ce que tu dis à propos des adaptations, qu’une autre lecture de l’oeuvre ne perturbe pas le tienne, tout l’inverse de moi.. (Suis-je trop obsessionnelle ?) Et je suis incapable de corner un livre (même un poche), ce ne fut pas toujours le cas du reste, mais je ne peux plus, d’où mon abus de post-it 😉

    • yueyin dit :

      Ahah je sais me contenir pour les beaux livres ou ceux qui ne m’appartiennent pas, j’utilise des post it parfois, des marque-page note (j’en ai des jolis en papier de riz) mais parfois… la naturel revient au galop 🙂

  6. Aifelle dit :

    Nous avons en commun les piles, les marque-pages ; par contre, corner les livres, même en poche, quel sacrilège ! 😉 Et je suis extrêmement méfiante vis-à-vis des adaptations, je n’aime pas que l’on touche à l’idée que je me fais d’un livre lu.

  7. Puisqu’on m’en prie…
    Petites manies de lecteur – the tag

    Que penses-tu des adaptations cinéma ?
    J’adore ! J’ai une PAR (Pile A Regarder), et même plusieurs.

    Quel marque-page utilises-tu ?
    J’en ai une collection. Parfois, des cartes postales que je reçois. Et bien sûr les marque-pages du Phare de Cordouan.

    Quel est ton coup de cœur 2015 ?
    Je ne lis et ne chronique que des chefs-d’œuvre. En piochant, comme ça, on pourrait dire :
    ‘Manuscrit venu de Sainte-Hélène d’une manière inconnue’, un devoir de mémoire ;
    http://www.libellus-libellus.fr/2015/01/manuscrit-venu-de-sainte-helene-d-une-maniere-inconnue-ma-vie-a-ete-si-etonnante.html
    Gaëlle Nohant, ‘La Part des flammes’, un roman brûlant ;
    http://www.libellus-libellus.fr/2015/05/gaelle-nohant-la-part-des-flammes-dans-ce-monde-il-n-est-pas-de-bonheur-possible.html
    Catherine Leroux, ‘Madame Victoria’.
    http://www.libellus-libellus.fr/2015/11/catherine-leroux-madame-victoria-there-ain-t-no-grave.html

    Bientôt, ‘La poésie du gérondif’ de Jean-Pierre Minaudier – j’aime la poésie et le gérondif.

    Comment classes-tu tes livres ?
    On peut classer des livres ? Ah oui, il y a longtemps (les poètes ont disparu depuis), j’ai commencé un classement Dewey. Maintenant, c’est de l’ordre de la stratigraphie chronologique – archéologique (comme pour les factures).

    Quels sont tes blogs de lecture préférés ?
    Les blogs littéraires (http://chezyueyin.org/blog/) et ceux qui ne font pas de politique (http://www.despasperdus.com/, je ne peux pas tous les citer, qu’on me pardonne.

    Des petites habitudes inavouables quand tu lis ?
    J’avoue, je ne dis cela pour personne, n’est-ce pas, quand j’ai lu un livre, il est comme neuf – cela m’arrive de mettre des notes, des signes sybillins, dans les marges.
    Il paraît que je suis très amusant quand je reçois un livre : je le regarde longuement sous toutes les coutures, je le flaire pour le parfum de l’encre, je lis la première et la dernière page ; ensuite, je commence : si je ne tiens pas cinquante pages, je mets de côté pour plus tard.

    Un auteur contemporain que tu aimerais rencontrer et pourquoi ?
    Catherine Leroux, parce qu’elle est… charmante et j’espère qu’elle n’est pas timide.

    Où achètes-tu tes livres ?
    Dans une librairie de Saumur (‘Le livre à venir’), sur Priceminister et Amazon.

    En ce moment quel genre de littérature lis-tu le plus ?
    ‘La maison dans laquelle’ – mais je reprends depuis des semaines et des semaines, je n’en sortirai pas.

    Un livre à la fois ? ou plusieurs ?
    Quand je lis, je prends des notes dans un carnet noir Rhodia, et si j’interromps ma lecture, j’écris : pause. Quelques pages plus loin, j’écris : reprise.

    Quelle est ta lecture en cours ?
    ‘La maison dans laquelle’.

    Sur quel site communautaire dédié à la lecture aimes-tu aller ?

    Livres papiers ou numériques ?
    Sur tablette ? Quelle horreur ! Je m’enfuis.

    Quel est ton endroit préféré pour lire ?
    Mon fauteuil, dans la maison ou au jardin, avec une table pour le carnet et les stylos.

    • yueyin dit :

      J’aime tes réponse Lou 🙂 Cela me fait penser que moi aussi j’utilise souvent des cartes postales comme marque-page et je les perds tout autant que les autres, je dois être maladroite 😉 bon je retrouve toujours ma page… à la fin 🙂
      Je pense que tu aimeras la Poésie du gérondif 🙂 c’est bien barré mais exquis 🙂

  8. gambadou dit :

    oh, corner les pages !!!

  9. Violette dit :

    quoi, tu cornes les pages???!!?? 🙂
    (je me rends compte que j’ai eu la même réaction que Gambadou!)

  10. Lhisbei dit :

    De corner les pages tu es pardonnée. Même si c’est horrible comme pratique, en tant qu’auteur, voir des pages et des pages de son « oeuvre » cornées c’est jouissif… Donc pardonnée tu es 🙂

  11. BlueGrey dit :

    Beaucoup de mes réponses vous s’approcher des tiennes ! 🙂

  12. dasola dit :

    Bonjour Yueyin, j’aime bien lire ce genre de tag qui en révèle pas mal sur la personne qui le fait. Concernant la trilogie Antoine Bello, je trouve que le troisième est peut-être en trop. Et sinon, depuis peu, j’arrive à lire deux livres en même temps; il faut dire que ma PAL est tellement importante… Bon samedi.

  13. Violette dit :

    je surligne Le Poésie du gérondif, déjà noté!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *